L'invité du jour
Entretien
Lundi 2 septembre 2019
25 min

Quel est l'avenir des Conservatoires en France ? Avec Vincent Agrech et Alexandre Grandé

Vincent Agrech, auteur de l'article paru dans le dernier numéro de Diapason "Le grand blues des Conservatoires" ainsi qu'Alexandre Grandé, directeur du CRR Consevatoire d'Aubervilliers-La Courneuve, dressent un état des lieux des Conservatoires en France aujourd'hui.

Quel est l'avenir des Conservatoires en France ? Avec Vincent Agrech et Alexandre Grandé
Musique Matin du 2 septembre 2019, © Getty / Dominik Wiesrecker / EyeEm

La baisse des subventions allouées par l'Etat, la remise en cause de l'éducation musicale ou encore la situation précaire de nombreux professeurs sont autant de problématiques auxquelles doivent faire face les Conservatoires. Vincent Agrech, auteur chez Diapason et Alexandre Grandé, directeur du CRR 93 sont au micro de Jean-Baptiste Urbain.

Quel est l'avenir des Conservatoires ?

Les Conservatoires sont financés à 80% par les communes et il devient donc de plus en plus difficile pour eux de continuer leurs différentes missions.

L'objectif premier est d'apprendre la musique aux enfants puis de former les élèves qui le souhaitent à devenir professionnel. En plus de ces missions d'éducation artistique, nous demandons aux Conservatoires de piloter des projets d'éducation musicale en cours collectif, tel que le projet Démos. Or les Conservatoires soutiennent ces nouveaux projets sans avoir plus de moyens pour le faire.

"Il existe un sentiment profond d’une menace qui pèse sur notre enseignement spécialisé." Vincent Agrech

Une pédagogie démagogique ?

Selon Vincent Agrech, il faut prôner la pédagogie du petit groupe, sans séparer le cours individuel et le cours collectif. L'un ne va pas sans l'autre ! En effet, la question complexe de l’inscription pourrait être résolue en permettant d'accueillir plus d’enfants grâce à une 1ère année en cours collectif.

L'équipe de l'émission :