L'invité du jour
Entretien
Jeudi 16 novembre 2017
45 min

Pas d'émission à cette date en raison d'un mouvement social

Bruno Philippe (violoncelle) et Tanguy de Williencourt (piano) interprètent Beethoven et Schubert sur leur nouveau disque sorti en septembre dernier chez Harmonia Mundi, dans la collection Harmonia Nova consacrée aux jeunes talents.

Pas d'émission à cette date en raison d'un mouvement social
Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt , © Caroline Doutre

Les invités

Tanguy de Williencourt est un musicien complet, à la fois un soliste remarqué et un pianiste recherché en musique de chambre. Diplômé en 2015 du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il est principalement formé par Roger Muraro, Jean- Frédéric Neuburger et Claire Désert, et obtient ses Masters (mention très bien à l’unanimité) de piano, d’accompagnement et de direction de chant, puis étudie dans la classe de direction d’orchestre d’Alain Altinoglu et obtient son Diplôme d’Artiste Interprète.
Les conseils qu’il reçoit par ailleurs de Maria João Pires, Christoph Eschenbach et Paul Badura-Skoda le marquent particulièrement.
 Distingué en 2014 par la Fondation Blüthner qui élit chaque année un pianiste au Conservatoire de Paris, Tanguy de Williencourt est aussi lauréat des concours Yamaha (2008), Fauré (2013), ainsi que des fondations l’Or du Rhin, Meyer et Banque Populaire. Il reçoit en 2016 le double Prix du Jury et du Public de la Société des Arts de Genève, est nommé “Révélation classique” de l’ADAMI, puis lauréat de la Génération SPEDIDAM 2017-19.

Bruno Philippe débute le violoncelle avec Marie-Madeleine Mille et suit régulièrement les masterclasses d’Yvan Chiffoleau. En 2008, il poursuit ses études au CRR de Paris dans la classe de Raphaël Pidoux. En 2009, il est reçu à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo et intègre la classe de musique de chambre de Claire Désert. Par la suite, il participe aux masterclasses de David Geringas, Steven Isserliss, Gary Hoffman, Pieter Wispelwey et Clemens Hagen au Mozarteum de Salzburg.
En novembre 2011, il remporte le Troisième Grand Prix ainsi que le Prix du meilleur récital au Concours international André Navarra. En septembre 2014, il remporte le Troisième prix et le prix du public au Concours International de l’ARD de Munich. Il reçoit également un Prix Spécial au Concours international Tchaïkovsky en juin 2015 ainsi qu’un Prix Spécial pour sa performance remarquable au Concours Feuermann à Berlin en novembre 2014. En 2015, Bruno Philippe est nommé Révélation Classique de l’ADAMI et en 2016, il remporte le Prix pour la Musique de la Fondation Safran dédié au violoncelle. En 2017, il est lauréat du prestigieux concours Reine Elisabeth de Bruxelles.

Le premier disque du duo consacré aux Sonates de Brahms est sorti en 2015 chez Evidence Classic.
En 2017, le duo a rejoint le label Harmonia Mundi et sort un nouvel album Beethoven-Schubert dans la collection harmonia#nova qui accueille de jeunes artistes repérés pour leur talent exceptionnel.

Programmation musicale des invités

L'équipe de l'émission :
Mots clés :