Lundi 12 avril 2021
29 min

Justin Taylor : "On est constamment surpris mais toujours touché par la musique de Rameau"

Vous connaissez très certainement Jean-Philippe Rameau, mais connaissez vous son frère Claude, son fils Claude-François et son neveu Lazare ? Tombés dans l'oubli, Justin Taylor dépoussière les œuvres de ces derniers, dans son tout dernier disque "La Famille Rameau".

Justin Taylor : "On est constamment surpris mais toujours touché par la musique de Rameau"
Le claveciniste Justin Taylor pour son dernier disque "La Famille Rameau" - Musique Matin, © Jean-Baptiste Millot

Que sait-on de la famille Rameau ? Pour son nouveau disque signé chez Alpha, le claveciniste Justin Taylor s'improvise généalogiste et part sur les traces du fils de Jean-Philippe Rameau, Claude-François, de son neveu Lazare et de son frère Claude. Certes, Jean-Philippe Rameau écrase tout de son génie, mais la musique de sa descendance mérite également le détour !

Justin Taylor nous fait découvrir La Forqueray de Claude-François Rameau et la Sonate n° 1 en mi majeur de Lazare Rameau. Il passe du magnifique clavecin du château d’Assas (clavecin français à deux claviers de la première moitié du XVIIIème siècle, attribué au facteur lyonnais Donzelague), au piano Érard 1891 du Musée de la musique pour l’hommage de Debussy à Rameau. 

"A l'époque, le métier s'apprenait en famille, donc c'est aussi pour cela qu'on a toutes ces familles de grands compositeurs : les Bach, les Couperin, les Forqueray, les Rameau... Replacer les œuvres dans leurs contextes permet de mieux les apprécier."Justin Taylor

Justin Taylor découvre Jean-Philippe Rameau alors qu'il est jeune élève de Françoise Marmin à Angers, à travers une Allemande du Premier Livre : "Je trouve que Rameau fait un peu le grand écart entre plein de courants : c'est à la fois un compositeur qui a cette sensibilité instinctive, qui va dire que la vraie musique est le langage du cœur et en même temps c'est un théoricien qui va s'intéresser à la musique sous un aspect presque physique et mathématique... C'est également un compositeur qui va sublimer la résonance du clavecin et écrire de l'opéra... On est constamment surpris mais toujours touché par sa musique." 

Justin Taylor

Justin Taylor débute le piano à Angers à l'âge de 7 ans, puis le clavecin à l'âge de 10 ans . En 2011, il poursuit ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il étudie le clavecin avec Olivier Baumont et Blandine Rannou, et le piano avec Roger Muraro.

En 2015, il obtient un master de clavecin, avec les félicitations du jury. L’obtention du Premier Prix au concours de clavecin de Bruges la même année marque le début d’une carrière fulgurante en concert et en enregistrement. 

En 2017, il est nommé aux Victoires de la musique classique dans la catégorie ‘Révélation Soliste Instrumental’ et remporte la même année le Prix de la Révélation Musicale décerné par l’Association Professionnelle de la Critique.

Il est l'un des membres fondateurs de l'ensemble Le Consort, ensemble de musique de chambre unique en son genre, réunissant quatre musiciens interprétant le répertoire baroque avec enthousiasme et modernité. 

Les invités :
L'équipe de l'émission :