L'invité du jour
Entretien
Mercredi 27 octobre 2021
25 min

Jonathan Fournel "Je voulais faire un CD Brahms, c'était presque une évidence"

Depuis sa victoire au Concours Reine Elisabeth et son passage remarqué au festival de La Roque d'Anthéron, le jeune pianiste Jonathan Fournel est sous le feu des projecteurs. Il est l'invité de Jean-Baptiste Urbain ce matin pour la sortie de son premier disque consacré à Brahms.

Jonathan Fournel "Je voulais faire un CD Brahms, c'était presque une évidence"
Le pianiste Jonathan Fournel lors du festival de la Roque d'Anthéron l'été dernier, © Valentine Chauvin

Depuis sa victoire au concours Reine Elisabeth en mai dernier, le jeune pianiste Jonathan Fournel est sur le devant de la scène. Une récompense qu'il n'était pas prêt d'imaginer, et ce même au moment de l'annonce du gagnant, comme il en témoignait au micro de Jean-Baptiste Urbain le 31 mai dernier. Jonathan Fournel explique qu'il a abordé ce concours "comme un concert", bien qu'il n'y avait aucun public hormis le jury et quelques journalistes. "Il ne fallait pas imaginer cela comme un examen".

Ce concours a été un moment de stress assez intense que je n'avais jamais vécu avant

Un premier disque "Brahms" qui marque le début de sa carrière

Depuis la fin du concours, Jonathan Fournel est sur plusieurs fronts. A tout juste 28 ans, le lauréat du concours Reine Elisabeth sort son premier disque consacré au compositeur allemand. Bien que Jonathan Fournel maitrise les différentes pièces de Brahms depuis plus de dix ans, il n'a pas voulu les enregistrer de suite.  

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Il y avait un doute, il fallait le temps de le travailler le mieux possible, je voulais prendre le temps de bien le faire.

Jonathan Fournel aime explorer la richesse de l'écriture de ces pièces, qui donne un aspect orchestral au piano de Brahms. "Certaines œuvres pour piano comme la 3ème Sonate sont presque des symphonies transcrites pour piano. C'est quelque chose qui m'a toujours beaucoup attiré, étant un grand fan de musique orchestrale.

Jonathan Fournel aime également se confronter à des œuvres très virtuoses du répertoire, comme Les Variations Haendel de Brahms qui est une des œuvres pour piano les plus difficile. Dès ses 12 ans, il apprend les pièces de Liszt comme La Campanella ou La Valse Méphisto. Sa professeure de l'époque Gisèle Magnan, qu'il considère comme sa mentore aujourd'hui, lui explique alors qu'il devrait plutôt se recentrer sur les bases du piano, comme Mozart ou Chopin. Elle ne l'a jamais quitté de ses débuts jusqu'à aujourd'hui, et continue de l'accompagner sur beaucoup de projets. Sa professeure a assisté notamment à son passage au festival de La Roque d'Anthéron cet été, où il a fait sensation en interprétant plusieurs pièces de Chopin, Bach, et Brahms évidemment. 

L'équipe de l'émission :