Lundi 28 septembre 2020
25 min

Jean-Marc Phillips-Varjabédian : "Je suis inquiet pour les jeunes qui se lancent dans la musique"

Le Trio Wanderer présente leur nouveau disque consacré à Dmitri Chostakovitch sorti fin août chez Harmonia Mundi. Le Trio a proposé à des amis de les rejoindre pour interpréter le quintette avec piano mais aussi à la mezzo Ekaterina Semenchuk de graver les 7 Romances, d'une beauté envoûtante.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian : "Je suis inquiet pour les jeunes qui se lancent dans la musique"
Les membres du Trio Wanderer, de gauche à droite : Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Vincent Coq et Raphaël Pidoux, © Marco Borggreve

Vincent Coq débute ses études de piano dès l’âge de 7 ans. Il obtient un premier prix de piano en 1985 au CNSM de Paris. Après un premier prix de musique de chambre dans la classe de Geneviève Joy-Dutilleux, il entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans classe de Jean-Claude Pennetier. Il travaille en 1989 sous la direction de György Sebök à l’Ecole de Musique de Bloomington aux Etats-Unis. Parallèlement à sa carrière au sein du Trio Wanderer, Vincent Coq s’est produit avec de nombreux autres musiciens tels Sophie Koch, Karen Vourc’h, Susan Cairns, Wolfgang Holzmair, Antoine Tamestit, Anne Gastinel, Gérard Caussé ou François Leleux.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian a commencé ses études de violon à l'âge de 5 ans. Il obtient un premier prix de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1984 et l’année suivante un premier prix de violon. Il suit deux cycles de perfectionnement dans les classes de Gérard Poulet et de Jean-Claude Bernède. Il étudie ensuite à Crémone en Italie sous la direction de Salvatore Accardo puis à la Julliard School of Music de New-York avec Dorothy Delay durant un an. 

Parallèlement à  sa carrière avec le Trio Wanderer, Jean-Marc Phillips-Varjabédian se produit en tant que soliste avec de nombreux orchestres tels l'orchestre de Lille, d’Avignon, de Bretagne, de Caen, de Poitou-Charentes, de Cannes et l’orchestre des Siècles. Il joue régulièrement en duo avec la pianiste Marie-Joseph Jude.

Le Trio Wanderer revient avec un nouveau disque consacré à Dmitri Chostakovitch, sorti fin août chez Harmonia Mundi.  Ils interprètent le quintette avec piano et les 7 Romances sur des poèmes d'Alekander Blok, avec la voix de la mezzo-soprano Ekaterina Semenchuk.

Quand j'étais plus jeune, j'ai entendu de belles interprétations de ce quintette, même si il y avait une vision très soviétique et très sombre... Pendant des années, ce quintette a été interprété d'une manière très sombre et noir, avec un tempo lent. Ça nous a beaucoup pollué. De revenir aux sources et d'entendre Chostakovitch l'interpréter lui-même avec plus de vivacité et légèreté, ça nous a influencé dans ce style-là. Jean-Marc Phillips-Varjabédian

Prochains concerts du Trio Wanderer

  • Le mardi 29 septembre 2020 à 20h30 à Brest (France) -  Le Quartz 
  • Le vendredi 9 et samedi 10 octobre 2020 à 16h et 19h30 à Regensburg (Allemagne) - Musikverein Regensburg
    Trio n°1 pour piano et cordes en mi bémol majeur, opus 1 n°1 (Beethoven)
    Notturno pour piano et cordes en mi bémol majeur, opus posthume 148 D. 897 (Schubert)
    Trio n° 2 pour piano, violon et violoncelle en mi mineur, opus 92 (Saint-Saëns)
  • Le mardi 2 novembre 2020 à 20h à Genève (Suisse) - Salle Centrale
L'équipe de l'émission :