L'invité du jour
Entretien
Lundi 10 août 2015
42 min

Geoffroy Jourdain à l'occasion du concert "Israël en Egypte" à la Chaise-Dieu

Le chef d'orchestre des Cris de Paris, Geoffroy Jourdain est l'invité de Jean-Baptiste Urbain à l'occasion d'« Israël en Egypte » de Haendel le 18 à l’Abbaye de Lessay et le 22 août à la Chaise-Dieu

Parallèlement à des études de musicologie en Sorbonne et à des recherches dans les fonds musicaux italiens de plusieurs bibliothèques européennes, Geoffroy Jourdain s’implique très tôt dans la direction d’ensembles vocaux en se formant auprès de Patrick Marco, de Pierre Cao, et dans le cadre de masterclasses, en France comme à l’étranger, avec Michel-Marc Gervais, Daniel Reuss, Stefan Parkman, Anders Eby…

Il obtient en 1998 le Certificat d’Aptitude à l’enseignement du chant choral.

Avec Laurence Equilbey, il co-dirige jusqu’en 2010 le jeune chœur de Paris, centre de formation pour jeunes chanteurs, département du CNR de Paris.

Pendant huit années (2002-2010), il partage également avec Didier Bouture la direction du Chœur de l’Orchestre de Paris.

Il est le fondateur et directeur musical des Cris de Paris, un ensemble professionnel de plus en plus présent sur la scène européenne, particulièrement impliqué dans la création contemporaine.

Ses diverses fonctions l’ont amené à collaborer étroitement avec de nombreux orchestres et ensembles, sous la direction de Pierre Boulez, Sylvain Cambreling, Christoph Eschenbach, Rafael Frühbeck de Burgos, Philippe Herreweghe, Richard Hickox, Paavo Järvi, Marek Janowski, René Jacobs, François-Xavier Roth, Guennadi Rozhdestvensky, Esa Pekka Salonen…

En compagnie de Benjamin Lazar, il crée en 2008 le spectacle La La La – opéra en chansons, et en 2010, l’opéra Cachafaz d’Oscar Strasnoy, d’après Copi.

En 2011 et 2012, invité par l’Atelier lyrique de l’Opéra Bastille, il dirige Orphée et Eurydice de Glück, dans une mise en scène de Dominique Pitoiset et Stephen Taylor.

En 2012, il dirige l’Histoire du Soldat de Stravinsky dans une mise en scène de Roland Auzet, et dans le cadre des éditions 2012 et 2013 du festival ManiFeste de l’IRCAM, la création de plusieurs oeuvres nouvelles avec dispositif électronique, en compagnie notamment de musiciens de l’Ensemble Intercontemporain.

Il est par ailleurs à l’initiative de nombreuses commandes, et a notamment dirigé les créations d’œuvres de Marco Stroppa, Ivan Fedele, Philippe Hurel, Edith Canat de Chizy, Igor Ballereau, Vincent Manac’h, Johannes Maria Staud, Beat Furrer, Aurélien Dumont, Francesco Filidei…

Geoffroy Jourdain est lauréat 1999 de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet et lauréat 2000 de la Fondation de France (prêt d’honneur Marc de Montalembert).

Il est représenté par l’agence artistique Galatea.


Portrait de Geoffroy Jourdain réalisé en 2010 par Nathaniel Baruch.

Mots clés :