L'invité du jour
Entretien
Vendredi 15 janvier 2021
25 min

Florent Boffard & Sibyle Veil

Le pianiste Florent Boffard réunit trois compositeurs dans son nouveau disque "Beethoven, Berg, Boulez" autour de la Sonate, forme musicale emblématique. Puis, la présidente de Radio France, Sibyle Veil, sera avec nous pour nous dire tout sur La Maison de la Radio et de la Musique.

Florent Boffard & Sibyle Veil
Le pianiste Florent Boffard pour la sortie de son disque "Beethoven Berg Boulez" chez Mirare / Sibyle Veil, présidente de Radio France, © Getty / Jean-Baptiste Millot - Christophe Morin

8h20 : Florent Boffard

A l’occasion du premier enregistrement d’Antiphonie de Pierre Boulez, Florent Boffard a réuni trois compositeurs autour de la « Sonate », forme musicale emblématique.
Beethoven, Berg et Boulez. Architecture robuste chez Beethoven, elle devient par sa confrontation avec la modernité boulézienne une forme ouverte et multiple. Le rapprochement des trois univers met en lumière la puissance intemporelle de la parole musicale quand le génie impose son style. Cette même structure unit les trois compositeurs

Florent Boffard entre à l’âge de douze ans au Conservatoire National de Paris dans la classe d’Yvonne Loriod où il obtient son Premier Prix de Piano. Il sera rapidement récompensé de Premiers Prix de Musique de Chambre, d’harmonie, de contrepoint et d’accompagnement.
Soliste à l’Ensemble Intercontemporain de 1988 à 1999, il a côtoyé les principaux compositeurs de notre temps et a effectué la création de pièces de Boulez, Donatoni, Ligeti.
Florent Boffard a également enseigné le piano au CNSM de Lyon, à la Musikhochschule de Stuttgart, et depuis 2016 au CNSMde Paris.
En cette période particulière, il a tout de même l'occasion de donner cours au Conservatoire. "Les étudiants sont doués, passionnés, plein de ressources et ils surmonteront cela. J'ai de la chance de les avoir, le cours est un enrichissement permanent." déclare t'il. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Présent sur la scène des plus grands festivals internationaux, Florent Boffard a enregistré plusieurs disques parmi lesquels : les Structures pour deux pianos de Pierre Boulez avec Pierre-Laurent Aimard (DG), la Sequenza IV pour piano de Luciano Berio (DG) et la 2ème Sonate pour violon et piano de Bartok avec Isabelle Faust (Harmonia Mundi), ainsi que "Œuvres pour piano seul" de Schoenberg. Un disque consacré aux Études pour piano de Debussy et Bartok est également paru chez Harmonia Mundi.

Engagé dans la musique contemporaine

Invité dans les principaux festivals, Florent Boffard a joué entre autres sous la direction de Pierre Boulez, Simon Rattle, Leon Fleisher. Soucieux d’aider le public à une meilleure compréhension du répertoire contemporain, il a réalisé de nombreux ateliers et présentations de concerts, en particulier au Festival de La Roque d’Anthéron.

En 2019, Florent Boffard était l’invité du MusikFest Berlin et de l’Elbphilharmonie à Hambourg dans le cadre de «Portrait» consacré au compositeur George Benjamin. Florent Boffard a en outre écrit le film « Schœnberg, le malentendu » qui accompagne son enregistrement de l’œuvre pour piano de Schœnberg paru chez Mirare en 2013, récompensé par 5 Diapasons dès sa sortie. Son disque « Racines » consacré à Bartok chez Mirare est unanimement salué par la presse et à nouveau distingué par un Gramophone « Editor’s choice ».  
La Fondation Forberg-Schneider (Munich) a décerné à Florent Boffard son Prix Belmont pour son engagement dans la musique d’aujourd’hui. 

Le pianiste décrit comme révolutionnaire la sonate selon Alban Berg. Ce dernieroffre à cette forme un "style unique, une organicité, où la musique se déduit d'elle même." Florent Boffard juge son évolution "descendante de Richard Wagner, avec un équilibre et une utilisation de motif où découle toute la musique dès sa première phrase."

Dans le cadre de la Biennale Boulez, le concert de Florent Boffard du mardi 19 janvier sera visible sur le site de la Philharmonie de Paris "Philharmonie live"

Le premier contact avec cette musique doit se faire en live. Il y a un investissement, une évidence dûe à une communication entre deux individus.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

8h45: Sibyle Veil renomme La Maison de la Radio (et de la Musique)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Nous l'avons appris cette semaine. Sibyle Veil a décidé de soutenir davantage la filière musicale en renommant le nom de La Maison de la Radio en Maison de la Radio et de la Musique. "A l'issue du premier confinement pendant lequel Radio France était fortement mobilisé pour soutenir le secteur musical, j'ai trouvé que c'était important d'avoir un cri du cœur pour toute cette scène musicale, ces artistes et ces interprètes qui ont été coupés de leur public" déclare la présidente de Radio France. Selon elle, la filière musicale était extrêmement heureuse de ce signe de reconnaissance forte : "C'est apparu comme une évidence".
Ce nouveau nom permet de reconnaître le rôle de Radio France dans le secteur musical : "Je voulais démarrer l'année avec ce signe fort, ce mariage réussi entre les radios et tous les artistes". 

Les invités :
L'équipe de l'émission :