L'invité du jour
Entretien
Vendredi 1 décembre 2017
45 min

Esa-Pekka Salonen " Le rêve ultime, comme chef d'orchestre, serait de disparaître complètement au profit de la musique "

L’Opéra de Paris rend un hommage au travail lyrique de Patrice Chéreau, disparu en 2013, avec une reprise de sa production de "De la maison des morts". Cet opéra en trois actes est à l'affiche à l'Opéra Bastille du 15 novembre au 02 décembre 2017.

Esa-Pekka Salonen " Le rêve ultime, comme chef d'orchestre, serait de disparaître complètement au profit de la musique "
Esa-Pekka Salonen, © Aline Paley

L'invité

Le finlandais Esa-Pekka Salonen est chef d’orchestre et compositeur. Actuellement Chef d’orchestre principal et Conseiller artistique du Philharmonia Orchestra, ainsi que Chef lauréat du Los Angeles Philharmonic, dont il a été Directeur musical de 1992 à 2009.
La saison 2016/2017 est la deuxième de ses trois années au poste de Compositeur en résidence-Marie-Josée Kravis au New York Philharmonic, et la première de ses cinq années comme Artiste en association à l’Opéra national de Finlande.
Par ailleurs, Esa-Pekka Salonen est Directeur artistique et cofondateur du Baltic Sea Festival qui invite des artistes de renom à promouvoir l’unité et l’écologie dans les pays baltes.
Lors de la saison 2016/2017, Esa-Pekka Salonen mène le Philharmonia Orchestra au Festival d’Aix-en-Provence, pour Pelléas et Mélisande, mis en scène par Katie Mitchell, Oedipus Rex de Stravinsky dans une nouvelle mise en scène de Peter Sellars, ainsi qu’aux BBC Proms, en tournée en France, en Espagne et aux États-Unis.
Esa-Pekka Salonen rend hommage à Stravinsky avec le festival Myths and Rituals à Londres, qui a rencontré un grand succès populaire et critique la saison passée. Il dirige également le concerto pour cor au New York Philharmonic, avec qui il rend hommage à la compositrice finlandaise Kaija Saariaho.

Les compositions d’Esa-Pekka Salonen pour orchestre symphonique incluent Giro (1982), La Variations (1996), Foreign Bodies (2001), Insomnia (2002), et Nyx (2011), ainsi que deux concertos pour le pianiste Yefim Bronfman et pour la violoniste Leila Josefowicz. Ce dernier a été récompensé par le prestigieux Grawemeyer Award et a figuré dans une campagne publicitaire internationale d’Apple pour son IPad en 2014.
La même année, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, où il fut le tout premier « Creative Chair », a donné la première représentation de Karawane pour orchestre et chœur.
Cette saison 2016-2017, le New York Philharmonic joue son nouveau concerto pour violoncelle avec Yo-Yo Ma et crée Wing on Wing, composé pour l’inauguration de la saison du Walt Disney Concert Hall de Los Angeles.

Esa Pekka Salonen et le Philharmonia Orchestra poursuivent leurs expérimentations révolutionnaires visant à présenter la musique à l’aide du numérique au Southbank Centre, avec la première production de réalité virtuelle venant d’un orchestre symphonique britannique, tout comme les installations digitales RE-RITE et Universe of Sound, qui invitent le public à pénétrer dans l’univers de l’orchestre par le biais de projections audio et vidéo.

Esa Pekka Salonen a aussi dirigé le développement d’une application pour IPad, « The Orchestra », qui permet à l’utilisateur un accès inédit au fonctionnement interne de huit pièces symphoniques.

Programmation musicale de l'invité

♫ Jean SIBELIUS
4 légendes du Kalevala op.22 : Retour de Lemminkainen_
Orchestre Philharmonique de Los Angeles, Esa-Pekka Salonen
SNY

♫ Olivier MESSIAEN
Turangalîla symphonie : Turangalîla 2
Yvonne Loriod (piano), Jeanne Loriod (ondes martenot), Orchestre symphonique de Toronto, Seiji Ozawa
RCA 1967

♫ Esa-Pekka SALONEN
Concerto : Pulse I
Leila Josefowicz, Orchestre symphonique de la radio finlandaise, Esa-Pekka Salonen
DG 2012

♫ Leos JANACEK
De la maison des morts : Ouverture
Orchestre de l’opéra de Paris, Esa-Pekka Salonen
(Enregistrement de la répétition générale)

♫ Igor STRAVINSKY
Le Sacre du printemps : l'adoration de la terre : "Danses des adolescentes" et "Jeux du rapt"
Orchestre Philharmonique de Los Angeles, Esa-Pekka Salonen
DGG

♫ Richard STRAUSS (DVD)
Elektra : Wo bleibt Elektra ? (Première scène)
Bonita Hyman (rôle de Erste Magd), Orchestre de Paris, Esa-Pekka Salonen (direction)
(Extrait Elektra Strauss/Chéreau production 2013 à Aix)

L'équipe de l'émission :
Mots clés :