L'invité du jour
Entretien
Mercredi 11 septembre 2019
25 min

Emmanuelle Bertrand, l'invitée du jour

Elle s'est fait connaître grâce à la musique contemporaine, a exploré les répertoires romantiques et modernes, et revient maintenant à son "rêve absolu" : enregistrer les suites de Bach sur un violoncelle du XVIIIe siècle. Son disque paraît le 6 septembre chez Harmonia Mundi !

Emmanuelle Bertrand, l'invitée du jour
Emmanuelle Bertrand , © Philippe Matsas

Sortie CD : "Jean-Sébastien Bach : suites pour violoncelle seul", fruit d'une rencontre entre une interprète et son instrument

J’ai attendu jusqu’à que ce soit une nécessité absolue pour moi de jouer ces Suites de Bach. C’est aussi grâce à la découverte de cet instrument baroque, de ce violoncelle avec ses cordes en boyau, avec lequel j’ai enregistré ces Suites, que cela a été possible.    
Par fidélité, je ne jouais que sur mon violoncelle moderne, j’étais très heureuse dessus. Aujourd’hui avec mon violoncelle baroque, je peux lâcher prise, m’abandonner. Emmanuelle Bertrand

Malgré une discographie très riche en XIXe et XXe siècles, et un amour certain de la musique de chambre, Emmanuelle Bertrand revient aux fondamentaux avec cet opus consacré aux suites de Bach pour violoncelle seul. Mais ce disque n'a pu se réaliser que grâce à une rencontre ; celle de la violoncelliste avec un instrument Carlo Tononi du début du XVIIIe siècle, monté "baroque", avec cordes en boyaux et archet à l'avenant. 

Je découvre la perception de l’intégrale, le fait de jouer ces 6 suites. C’est un cheminement particulier, l’impression qu’on traverse une vie entière. Dans ces Suites de Bach, il existe une réelle jubilation, quelque chose de très positif. Emmanuelle Bertrand

Prochains concerts

  • Le 28 septembre aux Rencontres Musicales de Clermont-de-l'Oise, église Saint-Samson : suites de Bach
  • Le 6 octobre à l'église deJaméricourt : suites de Bach
  • Le 18 octobre à l'Abbaye Saint-Victor à Marseille : suites de Bach
  • Le 9 novembre au Mémorial de Caen : suites de Bach
  • Le 12 novembre à Caen : Oeuvres de Saint-Saëns et Fauré avec l’Orchestre de Caen, dirigé par Julien Masmondet
  • Le 13 novembre à la Salle Cortot, à Paris : suites de Bach
  • Le 16 novembre au festival Notes d'Automne de Le Perreux-sur-Marne : suites de Bach, avec Alain Carré, récitant
  • Le 19 novembre à l'Opéra de Saint-Etienne : concerto de Marie Jaëll, Schumann, Fauré, Ravel, avec l’Orchestre Symphonique de Saint-Etienne Loire dirigé par Giuseppe Grazioli
  • Le 21 décembre à l’Hôtel de ville de Neuilly-sur-Seine : suites de Bach
L'équipe de l'émission :