Mardi 21 janvier 2020
25 min

Emile Naoumoff est l'invité du jour

Il fut le dernier élève de Nadia Boulanger : pianiste et compositeur brillant, Emile Naoumoff est notre invité du jour. Il sera en concert à la Salle Gaveau le 22 janvier prochain, et sort un nouveau disque, "Miroirs" autour de Ravel chez Melism.

Emile Naoumoff est l'invité du jour
Emile Naoumoff, © Jean-Baptiste Millot

Emile Naoumoff

S'il n'avait pas été musicien, il aurait été archéologue. Cette attitude tournée vers la recherche, Emile Naoumoff la cultive, dans sa volonté d'enregistrer des inédits. On se souvient de son intégrale de Gabriel Dupont, mais aussi dans son approche des œuvres en général. D'ailleurs, celui qui fut l'élève de Nadia Boulanger dix ans durant n'est pas seulement "archéologue du piano" : il est aussi compositeur. Il écrivit son premier concerto pour piano et cordes à l'âge de neuf ans, concerto qui fut joué l'année suivante sous la direction de Yehudi Menuhin

"J'aime beaucoup mettre en image les compositeurs oubliés, comme Gabriel Dupont. J’ai beaucoup de chance d'avoir eu l’occasion d’etudier avec des gens fantastique et de transmettre ce que j'ai reçu". Emile Naoumoff

Récital à la Salle Gaveau le 22 janvier

Le pianiste donnera un récital à la Salle Gaveau à Paris le mercredi 22 janvier prochain dans le cadre des Concerts de Monsieur Croche. 

Programme :
Bach - Passacaglia BWV 582 Ravel - Valses Nobles et sentimentales (nv disque)
Schubert - Sonate en si bémol majeur, op. posth. D 960 (Transcription E. Naoumoff)
Modeste Moussorgski - Tableaux d'une exposition
E. Naoumoff - "Bulgarie 1300 »  : Thème et Variations

Sortie CD : "Miroirs"

Ce nouveau disque, "Miroirs", s'articule autour de la figure de Ravel, avec quelques unes de ses pièces pour piano seul les plus emblématiques.
En ouverture, Emile Naoumoff lève le rideau avec une improvisation personnelle. Avec ces pièces nées dans la France de la Belle Epoque, le pianiste se replonge dans un monde qu'il connaît bien, en bon héritier de Maurice Ravel, qui connut Nadia Boulanger.
"Entendre Émile Naoumoff jouer Ravel ou Fauré est comme écouter cette musique à sa source-même. Son intimité avec le répertoire musical, comme avec la littérature de La Belle Époque, se dévoile dans ses nombreuses interprétations des grands classiques de cette période – Fauré, Debussy ou Ravel – ainsi que de certains de leurs contemporains moins connus, notamment Lili Boulanger ou Gabriel Dupont". Manoel Corréa Do Lago

Les invités :
L'équipe de l'émission :