L'invité du jour
Entretien
Mardi 28 janvier 2020
25 min

Elsa Dreisig, l'invitée du jour

Nommée aux victoires de la musique classique 2020 dans la catégorie Artiste Lyrique, nous recevons ce matin au micro de France Musique, la soprano franco-danoise Elsa Dreisig. Elle nous parlera également de son tout nouveau disque solo "Morgen", sorti le 17 janvier dernier.

Elsa Dreisig, l'invitée du jour
Gounod : "Roméo et Juliette", Entracte symphonique et Air de Juliette par Elsa Dreisig et l'Orchestre national de France, © Radio France

Elsa Dreisig

Elsa Dreisig, née dans une famille de chanteurs, a toujours baigné dans la musique. Son éducation musicale commence dès son plus jeune âge à la maîtrise de l'Opéra Royal de Wallonie et à l'Opéra de Lyon. Elle poursuit sa formation de chant au CNSM de Paris, auprès de Valérie Guillorit, puis auprès de Regina Werner à la Hochschule für Musik de Leipzig. Sa passion pour le chant la pousse à explorer les univers de la mélodie, du lied, de l’opérette allemande, et du répertoire italien.

Les premières scènes d'Elsa Dreisig fut lors de la saison 2013/2014, dans Der Wildschütz de Lortzing à l’École supérieure de musique de Leipzig, puis dans Semiramide de Hasse, à Leipzig et Graz. En 2014, elle rejoint la Schubert-Académie d’Aix-en-Provence où elle est dirigée par les chanteurs Matthias Goerne et Markus Hinterhäuser. Cette même année, elle se produit aux côtés de Natalie Dessay dans Les Parapluies de Cherbourg au Théâtre du Châtelet. A 23 ans, Elsa Dreisig se fait véritablement remarquer en remportant le concours international de chant « Neue Stimmen ».

Durant les années qui suivent elle intégrera l’Opéra Studio du Staatsoper de Berlin, dirigé par Daniel Barenboim, elle tient alors les rôles de Pamina et Papagena dans La Flûte enchantée de Mozart. En 2016, elle interprète Rosina dans Le Barbier de Séville de Rossini à Clermont-Ferrand ainsi que pour une tournée en France. Elle poursuit sa collaboration avec l'Opéra d’État de Berlin, où elle interprète notamment Eurydice dans Orphée et Eurydice de Gluck en mars. En 2017, elle est Musetta dans La Bohème de Puccini à Zurich. La soprano chante par la suite Micaëla dans Carmen de Bizet au Festival d'Aix-en-Provence, puis elle chante Gretel dans Hansel et Gretel de Humperdinck, à Berlin, ainsi que Violetta dans La Traviata de Verdi. Un remplacement lui permet de débuter à l’Opéra de Paris en Pamina : elle y interprète Lauretta dans Gianni Schicchi en 2018.

Elsa Dreisig incarne en octobre 2018 Glauce dans Médée de Cherubini à Berlin. Le mois suivant, le public berlinois la retrouve à Barocktage en Diane dans Hippolyte et Aricie (Rameau). En janvier 2019, elle chantera Natascha dans la première mondiale de Violetter Schnee (Furrer) de nouveau à Berlin. En avril, elle quittera Berlin pour Zurich et y chantera le rôle-titre de Manon (Massenet). Elle sera en juin 2020 à l’Opéra de Paris dans Don Giovanni (Mozart), où elle incarnera Zerlina. 

"Morgen", son nouveau disque

Très récemment, le 17 janvier dernier, est sorti sous le label Erato, le troisième disque solo d'Elsa Dreisig "Morgen", ("Matin", traduit de l'allemand). Pour ce faire, elle s'est accompagnée du pianiste Jonathan Ware. Ce nouveau disque est consacré aux mélodies lyriques de Strauss, Duparc et Rachmaninov.

Son agenda

  • Le 28 janvier au Théâtre des champs-Elysées : récital avec Jonathan Ware
  • Le 30 janvier au Grand Théâtre de Bordeaux : récital avec Jonathan Ware
  • Le 2 février au Wigmore Hall à Londres : récital avec Jonathan Ware
  • Le 4 février à Cologne : récital avec Jonathan Ware
  • Les 8, 12, 15, et 21 février au Staatsoper Berlin : Médée, Cherubini (Dircé) 
  • Le 10 février à Berlin : récital avec Jonathan Ware
  • Les 5, 8 et 11 avril 2020 au Staatsoper Berlin : Cosi fan Tutte (Fiordiligi), dirigé par Daniel Barenboim, nouvelle production par Vincent Huguet  
  • 17, 19 et 22 avril au Staatsoper Berlin : La Flûte Enchantée (Pamina)
  • Le 27 avril au Théâtre du Capitole de Toulouse : récital avec Jonathan Ware
  • Le 29 avril à Lugano : récital avec Jonathan Ware
  • Les 2, 5, 9, 12, 15, 18, 21, 24, 27, 30 juin, 3, 6, 9, 12 juillet à l’Opéra de Paris : Rigoletto (Gilda), reprise de la prod de Claus Guth

Ses récompenses

Prix du jury et prix spécial du public au concours "Des Mots et des Notes" en 2012,

  • Premier prix du concours "Ton und Erklärung", organisé par le Club de la Deutsche Wirtschaft, en 2014
  • Prix du public, prix du jeune public, prix du jeune espoir au concours de Clermont-Ferrand en 2015
  • Second prix Concours Reine Sonja 2015 à Oslo
  • Premier prix féminin et prix du public au concours "Neue Stimmen" en 2015 de la fondation Bertelsmann à Gütersloh
  • "Prix du jeune soliste 2016 des radios francophones publiques"
  • "Révélation artiste lyrique" aux Victoires de la musique classique 2016
  • Premier prix du concours Opéralia 2016 dont la finale s'est déroulée à Guadalajara au Mexique le 24 juillet 2016

Sa discographie

  • 2020 : Morgen, avec Jonathan Ware, sous le label Erato
  • 2019 : The Mathilde Album, avec le Quatuor Arod, sous le label Warner Classics
  • 2018 : Miroir(s), avec l'Orchestre national de Montpellier, sous le label Warner Classics
L'équipe de l'émission :