L'invité du jour
Entretien
Jeudi 26 décembre 2019
25 min

Edouard Ferlet est l'invité du jour

Pianiste pilier du Trio Viret, Edouard Ferlet mène de front d'autres projets musicaux indépendants : il revisite la musique baroque en duo avec la claveciniste Violaine Cochard, et vient de faire paraître un nouveau disque d'improvisation en quartet, "Altérité".

Edouard Ferlet est l'invité du jour
Edouard Ferlet, © Franck Juery

Edouard Ferlet

C’est en commençant d’improviser, pour s’amuser, sur le piano familial, qu’Edouard Ferlet, à l’âge de 7 ans, s’est découvert un goût pour la musique. Il part ensuite se former à la prestigieuse Berklee College Of Music.
De retour en France et très influencé par des pianistes comme McCoy Tyner, Kenny Kirkland ou Richie Beirach, il intègre progressivement le petit monde du jazz parisien, monte ses propres orchestres (quelques trios puis un quintet avec Stéphane Belmondo et François Théberge) et joue à l’occasion dans les grands clubs de la capitale.

En 1996  il enregistre et autoproduit son premier album en leader, "Escale". En 1999, il renouvelle l’expérience à la tête d’un nouveau quintet et signe son deuxième album plus personnel.
Cette même année, il s’associe au contrebassiste Jean-Philippe Viret pour cofonder le Trio Viret, en compagnie du batteur Antoine Banville, qui sera ensuite remplacé par Fabrice Moreau.
En parallèle, Edouard Ferlet publie en 2004, "Par tous les temps", son premier album solo. Depuis, il signera de nombreux disques aussi bien en solo, qu'avec le Trio Viret ou encore dans des formations plus importantes, mêlant différents répertoires, parfois même à la frontière entre le classique et le jazz.

Ce matin Edouard Ferlet revient sur son amour pour la musique de Bach et n'exclut pas l'idée de sortir prochainement un 3e volet autour du compositeur (après son Think Bach et son Think Bach op.2). Il raconte également son travail autour de l'improvisation. Selon lui, le but de l’improvisation, c’est de se détacher des habitudes, sans pour autant faire le contraire de ce que l'on connait mais faire autrement. Cela permet de développer sa créativité : "Les plus grands moments se passent quand on n'a rien prévu. C’est magique ! C'est ça le bonheur car il y a une part de risque et d’imprévu". 

Sortie CD : "Altérité"

Le disque est né d'une rencontre avec trois autres musiciens : la flûtiste Naïssam Jalal, le percussionniste Sonny Troupé, et le violoncelliste Guillaume Latil. "Dans cette altérité, comme par magie, la musique se compose toute seule". En résulte un bel album de dialogues entre personnalités musicales singulières, sans partition ni montage. 

Quand on joue de la musique improvisée, il y a vraiment quelque chose de neuf qui se crée. Quand on n'a pas la partition à suivre et qu’on est dans le vide, c’est une vraie introspection. Edouard Ferlet

Prochains concerts 

  • Le 21 janvier 2020 au théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines avec Violaine Cochard
  • Le 24 janvier 2020 au Bal Blomet à Paris avec Violaine Cochard
  • Le 27 janvier 2020 au Studio de l'Ermitage à Paris avec Christophe Panzani
  • Le 5 mars 2020 à la Chapelle de l’Immaculée à Nantes pour un concert Think Bach
  • Le 25 juillet 2020 au Festival 1001 Notes à Limoges avec Violaine Cochard
Les invités :
L'équipe de l'émission :