L'invité du jour
Entretien
Lundi 20 juin 2016
49 min

Dominique Blanc

Stéphane Braunschweig met en scène "Britannicus" à la Comédie-Française, du 7 mai au 23 juillet. Dominique Blanc y interprète Agrippine.

"Lire le passé à l’aune du présent, voilà sans doute ce que Stéphane Braunschweig sait faire mieux que quiconque : regard affûté qui renouvelle la lecture des textes pour nous les faire réentendre, respect absolu des mots et de l’auteur, vision de l’espace où se déploie le verbe. Figure de proue du théâtre contemporain, il fait ses premiers pas de metteur en scène à la Comédie-Française avec Britannicus de Racine qu’on n’y a pas entendu depuis plus de 10 ans. Et de s’attaquer ainsi à un répertoire qu’il n’avait jamais encore abordé, celui de la tragédie classique française. Mis en scène par Jean- Pierre Miquel en 1978, Jean-Luc Boutté en 1990 et Brigitte Jaques-Wajeman en 2004, Britannicus est un tissu d’intrigues entre professionnels de la politique. Leurs ambitions affichées sont étroitement mêlées à la sphère intime par les liens filiaux, par les haines ou les amours qu’ils se vouent. Racine choisit un épisode particulier de l’histoire romaine, ce moment où émerge un monstre, Néron, véritable héros d’une oeuvre qui porte en fait le nom de sa victime. C’est le récit d’une prise de pouvoir dont les ressorts sont contenus dans la personnalité du jeune empereur."
Source : site de la Comédie-Française

Biographie

Après des études au cours Florent, Dominique Blanc est engagée par Patrice Chéreau qui lui propose un petit rôle dans Peer Gynt d’Ibsen. Leur collaboration sera dès
lors très régulière, au cinéma – La Reine Margot et Ceux qui m’aiment prendront le train, qui lui vaut le César de la meilleure actrice dans un second rôle – comme au
théâtre – Les Paravents de Jean Genet, Phèdre de Racine etLa Douleur de Marguerite Duras pour lequel elle reçoit le Molière de la meilleure comédienne en 2010. Au théâtre, Dominique Blanc joue entre autres sous la direction de Luc Bondy, Jean-Pierre Vincent, Antoine Vitez, Deborah Warner (Molière de la meilleure comédienne pour Une maison de poupée d’Ibsen) ou encore Peter Sellars.

Elle poursuit en parallèle une carrière tout aussi prolifique au cinéma aux côtés de réalisateurs tels que Claude Chabrol, Régis Wargnier (César de la meilleure actrice
dans un second rôle pour Indochine), Louis Malle (César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Milou en mai), Michel Piccoli, James Ivory, ou Lucas Belvaux. En
1998, elle obtient le César de la meilleure actrice pour son rôle dans Stand by de Rock Stephanik et, dix ans plus tard, le prix d’interprétation féminine du Festival de Venise pour L’Autre de Pierre Trividic et Pierre Mario Bernard. Dominique Blanc travaille également régulièrement pour la télévision, notamment avec Nina Companeez (L’Allée du Roi, Un pique-nique chez Osiris, À la recherche du temps perdu), Claire Devers (La voleuse de Saint-Lubin, La tierce personne) ou Jacques Fansten (Sur quel pied danser ?). Dominique Blanc entre à la Comédie-Française en tant que pensionnaire le 19 mars 2016.

Mots clés :
émission précédente
vendredi 17 juin 2016