L'invité du jour
Entretien
Mardi 19 octobre 2021
25 min

De Médée à Marilyn Monroe, Solrey raconte la féminité dans son spectacle "Divine Féminin"

La musicienne et directrice artistique Solrey est à l'affiche de l'Auditorium du Musée d'Orsay avec son ensemble Traffic Quintet pour le projet "Divine Féminin". A la fois musical et visuel, ce spectacle dresse les portraits de nombreuses icônes féminines devenues des mythes de notre société.

De Médée à Marilyn Monroe, Solrey raconte la féminité dans son spectacle "Divine Féminin"
La musicienne et directrice musicale Solrey, © DR

Dans le drame musical en quatre tableaux Divine Féminin, Solrey - nom d'artiste de Dominique Lemonnier - rend hommage à toutes les femmes qui ont incarné l'éternel féminin à l'écran comme sur scène. Pour cela, la musicienne est allée chercher aussi bien du côté des musiques de films incontournables - les bandes originales de Psycho ou de Basic Instinct par exemple - que dans le répertoire de compositeurs de notre temps, comme Philip Glass ou Pascal Dusapin. Elle a également fait le choix de mêler musique et image fixe, une manière de retranscrire la fascination des cinéastes ou des metteurs en scène pour ces icônes.

Programmé le 9 novembre à l'Auditorium du Musée d'Orsay puis en mars 2022 à la Seine Musicale, Divine Féminin est le quatrième spectacle que Solrey a écrit pour son ensemble à cordes, le Traffic Quintet: "J'avais envie d'écrire pour toutes ces femmes qui ont sacrifié leur réputation, leur vie intime et personnelle pour l'art, comme Camille Claudel, Virginia Woolf, Marylin Monroe, Maria Callas... J'avais envie de partir de ce mythe universel qu'est Médée et de parler des femmes qui se sont battues jusqu'à la mort, jusqu'à la destruction et parfois jusqu'à l'infanticide pour sauver leur art et leur expression." 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une musicienne passionnée de musique de film depuis toujours

A dix-huit ans, Solrey commence à enregistrer des musiques de films pour Michel Legrand ou Vladimir Cosma au sein de différents ensembles comme violoniste. Puis elle rencontre son mari Alexandre Desplat lors d'une séance de composition pour la musique du film Le Souffleur, avec qui elle collaborera sur de nombreux projets de spectacles par la suite. 

Fondé en 2005, le Traffic Quintet a créé tous les spectacles de Solrey. Avec l'aide d'Alexandre Desplat, la musicienne a déjà arrangé de nombreuses partitions de musiques de film pour ce quintette à cordes : "Nous avons cherché à déplacer les rôles, à transformer cette matière du quintette à cordes pour magnifier chaque instrument, et à aller vers une forme d'abstraction du son. J'ai fait beaucoup de baroque - avec Michel Corboz notamment - et la recherche de pureté du son m'a beaucoup marquée. Avec le Traffic Quintet nous essayons de réaliser une synthèse : une interprétation moderne, mais nettoyée des scories du XIXème siècle avec lesquelles je ne suis pas très amie." Dans un de ses précédents spectacles, Nouvelles Vagues, Le Traffic Quintet réinterprétait des musiques de films mémorables des années 1960. 

Les invités :
L'équipe de l'émission :