L'invité du jour
Entretien
Mardi 14 décembre 2021
25 min

David Fray : "Les Variations Goldberg c'est une œuvre-monde !"

Grand ambassadeur de la musique de Bach, le pianiste David Fray revisite les "Variations Goldberg", une œuvre mythique du compositeur allemand à laquelle les plus grands pianistes se sont confrontés. Il sera également en concert à Monaco le 6 février prochain pour un programme autour de Mozart.

David Fray : "Les Variations Goldberg c'est une œuvre-monde !"
Le pianiste David Fray, © Sumyo Ida / Erato

Depuis l'un de ses premiers disques "Bach Boulez", David Fray s'est consacré corps et âme à la musique de Bach . Par la suite, il a sorti plusieurs disques dédiés aux Concertos pour piano et aux Sonates pour piano et violon de Bach avec Renaud Capuçon. Pourtant, David Fray n'avait jamais enregistré les "Variations Goldberg", une œuvre qui l'a toujours fasciné.

Après Glenn Gould en 1981, Nicholas Angelich en 2010, Alexandre Tharaud en 2016 ou plus récemment Lang Lang en 2020, les "Variations Goldberg" semblent être un passage obligé dans la carrière de chaque grand pianiste. C'est grâce à son agent, qui lui a proposé de les interpréter au Concertgebouw à Amsterdam que David Fray s'est décidé à passer le pas. Il a fait le choix de les enregistrer dans la Chapelle de Barbazan-Debat, un village non loin de Tarbes, au cœur de sa région d'origine.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

David Fray revient aussi sur la première édition de son festival L'Offrande musicale qui s'est tenu cet été dans les Hautes-Pyrénées, "une très belle expérience et un projet très important dans ma vie." Avec ce festival, le pianiste défend en effet une cause qui lui tient à cœur, le handicap. Dans le public, il s'est attaché à offrir un cinquième des places aux personnes en situation de handicap et à leurs accompagnants. Il y a également eu des captations de concerts réalisées pour ceux qui ne pouvaient pas y assister, ou encore des ateliers de médiation avec de la musicothérapie : "le but était de montrer que la musique avait un rôle à jouer pour les gens qui souffrent dans leur esprit ou dans leur corps, et que ce langage là, accessible à tout un chacun, a aussi des vertus qui dépassent le simple plaisir d'écouter une belle œuvre." Mêler les publics est pour David Fray une démarche très importante, car "le handicap c'est déjà une bataille que la personne mène contre elle-même, mais quand en plus la société vous rajoute des barrières, que ce soit dans l'accessibilité matérielle ou même dans le regard, l'incompréhension... Je pense que le festival se doit de travailler là dessus."

Le pianiste sera en concert le 6 février à l'Auditorium Rainier III à Monaco aux côtés du chef Kazuki Yamada et la mezzo-soprano Cecilia Bartoli pour un programme autour de Mozart.

Les invités :
L'équipe de l'émission :