L'invité du jour
Entretien
Mardi 9 septembre 2014
19 min

David Foenkinos, pour la sortie de "Charlotte"

Il est dans la liste des 15 écrivains retenus pour le Prix Goncourt : David Foenkinos est l'invité de Vincent Josse pour son livre "Charlotte".

David Foenkinos, pour la sortie de "Charlotte"
foenkinos mati

Après Eric Reinhardt, lundi 1er septembre, Vincent Josse poursuit son panorama de la rentrée littéraire 2014 et reçoit David Foenkinos à l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Charlotte, paru chez Gallimard .

"A chaque fois que je vais en Russie, on me demande si j'écris de la poésie " : le style de David Foenkinos a changé avec Charlotte, et tend vers la poésie. Pourtant Charlotte est un roman, l'histoire de la vie courte et douloureuse d'une artiste-peintre morte à seulement 26 ans : Charlotte Salomon. "je suis hanté par sa vie " dit David Foenkinos. Découverte à Paris au musée d'art et d'histoire du Judaïsme, l'oeuvre de Charlotte Salomon est marquée par la solitude, et par une réinvention de sa vie en 1 300 gouaches : "une oeuvre picturale autobiographique ".

David Foenkinos (©Guillaume Decalf / Radio France)
David Foenkinos (©Guillaume Decalf / Radio France)

Pour accompagner la discussion sur son roman, l'auteur a choisi d'écouter La jeune fille et la mort de Schubert. La pièce a d'ailleurs fait l'objet d'une gouache par Charlotte Salomon. "Je suis très heureux qu'on reconnaisse enfin son travail grâce à mon roman " déclare David Foenkinos.

A 39 ans, David Foenkinos est auteur de 15 romans (Charlotte est le seizième) marqués d'humour et de légèreté. Féru de jazz (il a été professeur de guitare), il est aussi à l'initiative, avec son frère Stéphane, de l'adaptation cinématographique de son livre La Délicatesseen 2011, avec Audrey Tautou et François Damiens.

Dans Charlotte, David Foenkinos retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à 26 ans à Auschwitz alors qu'elle était enceinte.

A gauche, "Daberlohn at Paulinka sur le piano pour "Bist du bei Mir" de Bach | A droite, la couverture de "Charlotte", de David Foenkinos
A gauche, "Daberlohn at Paulinka sur le piano pour "Bist du bei Mir" de Bach | A droite, la couverture de "Charlotte", de David Foenkinos

Ailleurs sur le web

Sur le même thème