L'invité du jour
Entretien
Mardi 24 décembre 2019
25 min

David Bismuth est l'invité du jour

En cette veille de Noël, nous recevons le pianiste David Bismuth : outre un début d'année Beethoven fort chargé, il fera en mars ses débuts au Carnegie Hall à New York.

David Bismuth est l'invité du jour
David Bismuth

David Bismuth

Le pianiste français David Bismuth découvre le piano à l'âge de 8 ans. Il suit alors des cours dans sa ville à Grasse. Anne Queffélec le remarque et l’oriente vers le Conservatoire de Nice où il rentre à dix ans, avant d’y obtenir le prix dans la classe de Catherine Collard quatre ans plus tard. Il intègre alors le Conservatoire de Paris et suit les cours de Gabriel Tacchino puis de Brigitte Engerer.
La dernière rencontre de son parcours pédagogique se fait avec Maria-João Pires au Centre Belgais au Portugal. Il jouera avec elle de nombreuses fois.

Très attaché à la musique française, David Bismuth enregistre la musique de César Franck, Marie Jaëll, Gabriel Fauré ou encore Gabriel Pierné. Il souhaite toutefois se tourner dorénavant vers la musique de Beethoven et de ses maîtres tels que Haydn et Haendel. Il a donc sorti en 2017, un disque consacré à la musique de Beethoven chez Ame Son, très salué par la critique.

Avant ses prochains concerts et ses débuts à New York, David Bismuth revient ce matin sur son parcours et son amour pour la musique de Beethoven. Il nous raconte les concerts et les masterclasses qu'il donne fréquemment en Russie. En effet, il aime aller dans ces grandes écoles pour y apporter un éclairage différent. Il donne des cours face aux professeurs et aux élèves en même temps. Il y constate une grande réceptivité et réactivité.

Un début d'année beethovénien

L'oeuvre de Pierre Soulages a un côté très brut comme dans la musique de Beethoven. Sa musique peut être très sombre mais elle va toujours vers la lumière. David Bismuth

  • Le 14 janvier 2020 à l’Institut Bernard Magrez à Bordeaux : concert avec les solistes de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine (Concerto no.1 de Beethoven et Quintette La Truite, Schubert)
  • Le 25 janvier 2020 à la Philharmonie de Paris : Concerto no.1 de Beethoven, avec l’Orchestre Pasdeloup
  • Les 31 janvier et 1er février à la Folle Journée de Nantes :
    3 concerts, pour cinq sonates en duo avec Fanny Clamagirand.
    Le 31 janvier à 15h45 : Beethoven : Sonate pour violon et piano n°7 en ut mineur opus 30 n°2 Beethoven : Sonate pour violon et piano n°8 en sol majeur opus 30 n°3 Le 31 janvier à 18h : Beethoven : Sonate pour violon et piano n°4 en la mineur opus 23 Beethoven : Sonate pour violon et piano n°5 en fa majeur opus 24 “Le Printemps”.
    Le 1er février à 11h : Beethoven : Sonate pour violon et piano n°6 en la majeur opus 30 n°1 Beethoven : Sonate pour violon et piano n°7 en ut mineur opus 30 n°2
  • Le 6 février au Théâtre de Poissy : 4ème Concerto de Beethoven avec l’Orchestre de l’Alliance

"Avant, je n'avais pas du tout peur de Beethoven mais avec le temps il m'impressionne de plus en plus". David Bismuth

Carnegie Hall le 17 mars

Le 17 mars prochain, David Bismuth fera ses débuts au Carnegie Hall à New-York dans un programme Beethoven.

Programme :
Bach : Suite Française No. 2 en do mineur, BWV 813
W.F. Bach : Sonate en la mineur
Beethoven : Neuf variations sur une marche de Dressler
Beethoven : Sonate pour piano No. 14 en do dièse mineur, Op. 27, No. 2, "Clair de Lune"
Schubert : Quatre impromptus, D. 899
Schubert : Klavierstücke, D. 946

Les invités :
L'équipe de l'émission :