Lundi 7 septembre 2020
25 min

"Das Lied von der Erde" : le nouveau disque Mahler de Lucile Richardot

Après "Les plaisirs du Louvre", paru le 20 mars et l'opéra Semele d'Haendel le 26 juin dernier, la chanteuse Lucile Richardot s'adonne désormais aux lieder de Mahler aux côtés du ténor Yves Saelens et de l'ensemble Het Collectief, dirigé par Reinbert de Leeuw, récemment disparu.

"Das Lied von der Erde" : le nouveau disque Mahler de Lucile Richardot
Lucile Richardot - Musique Matin du 07/09/2020, © Igor Studio

Lucile Richardot a chanté très tôt, cependant, elle ne se destinait pas du tout à une carrière de chanteuse lyrique soliste ! Initiée aux Petits Chanteurs à la Croix de Lorraine d’Épinal, formée à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis élève au CRR de Paris en musique ancienne, elle était choriste dans l'âme et s’épanouissait. 

C'est donc tout naturellement qu'elle s'est dirigée vers d'autres études pour devenir journaliste dans la presse médicale et municipale. Rapidement, dans sa pratique amateur, on lui a proposé d'être payée et d'en faire une activité d'avantage professionnelle. Elle a donc commencé les cours de chant individuels au conservatoire, puis a lâché peu à peu le journalisme. 

En 2012, elle fonde son ensemble Tictactus, avec deux amis théorbistes, Stéphanie Petibon et Olivier Labé

Du médiéval au contemporain, du concert aux studios, elle chante aujourd'hui régulièrement avec l'ensemble Correspondances et Pygmalion, dirigés par Sébastien Daucé et Raphaël Pichon, mais aussi Les Arts Florissants ou encore Le Poème Harmonique.

Son premier disque solo, Perpetual Night, paru en 2018 avec Correspondances chez Harmonia Mundi, a reçu une pluie de récompenses internationales, dont le Diapason d’Or de l’année en catégorie « baroque vocal », le Choc de l’année du magazine Classica ainsi qu'un Diamant d’Opéra Magazine.

Das Lied von der Erde

"Das Lied von der Erde" (le chant de la terre), est une oeuvre symphonique pour ténor, alto et orchestre, composée par Gustav Mahler en 1907.  Il ne s'agit pas d'une symphonie tripartite, mais d'une suite de six lieder chanté à tout de rôle par un ténor et une alto.

Afin de s'accompagner au mieux dans ce projet, Lucile Richardot a fait appel à une équipe belge composée du ténor Yves Saelens et de l'ensemble Het Collectief. La direction a été confiée, quant à elle, au chef d'orchestre néerlandais Reinbert de Leeuw, qui s'est éteint le 14 février dernier à l'âge de 81 ans.

Enregistré en janvier 2020 au Muziekgebouw d'Amsterdam, ce programme a été donné pour la première fois le 14 juillet 2019 à l’Abbaye aux dames du festival de Saintes

Les prochains concerts de Lucile Richardot

  • 13 septembre : Festival de Royaumont pour son disque "Das Lied von der Erde"
  • 1er octobre : Théâtre des Champs-Elysées pour un gala Vivaldi, avec Le Concert de la Loge
  • 7 et 8 octobre : Théâtre des Champs-Elysées pour un programme Ballet royal de la Nuit, avec Correspondances 
  • 9 octobre : Auditorium du Louvre pour un programme "Les Plaisirs du Louvre", avec Correspondances
  • 18 octobre : Théâtre des Champs-Elysées pour les concerts du dimanche matin avec Adam Laloum et le Quatuor Strada
  • 23, 24 et 25 octobre : Théâtre de Caen pour un programme Ballet royal de la Nuit, avec Correspondances
  • 10 novembre : Théâtre de Caen pour un programme "Les Plaisirs du Louvre", avec Correspondances
  • 24 novembre : Dinan pour un programme "Les Plaisirs du Louvre", avec Correspondances
  • 26 et 27 novembre : Atelier Lyrique de Tourcoing avec Correspondances
  • 12 décembre : Neuilly-sur-Seine avec Jean-Luc Ho pour un programme "Magiciennes baroques"
  • 17, 18, 20, 22 et 23 décembre : Opéra de Nancy Lorraine pour un programme "Ballet royal de la Nuit", avec Correspondances
Les invités :
L'équipe de l'émission :