L'invité du jour
Entretien
Lundi 29 octobre 2018
15 min

Clément Geoffroy est l'invité de Musique Matin

Sous le label L'Encelade, Clément Geoffroy vient d'enregistrer un choix de pièces pour clavecin de Johann Adam Reincken, un musicien né vers 1630 à Deventer, aux Pays-Bas. Peu connu, le compositeur fut pourtant choisi par Bach pour un de ses modèles, n’hésitant pas à adapter ses œuvres...

Clément Geoffroy est l'invité de Musique Matin
Clément Geoffroy, © Paul Attali

Sortie CD : Johann Adam Reincken : Toccatas, Partitas & Suites

19 octobre chez L'Encelade

La postérité n’a pas été très tendre avec ce compositeur, que le jeune Johann Sebastian Bach choisit pourtant pour un de ses modèles, n’hésitant pas à adapter pour clavier quelques-unes de ses œuvres. 

On a longtemps pensé, sur la foi de ses écrits, que Johann Adam Reincken était mort presque centenaire en 1722, alors que les recherches récentes laissent à penser qu’il est né non en 1623, mais vers 1640, à Deventer, aux Pays-Bas.

Johann Adam Reincken (1643-1722) : Toccatas, Partitas & Suites
Johann Adam Reincken (1643-1722) : Toccatas, Partitas & Suites, © Clément Geoffroy, L'Encelade

Malgré sa longévité, il ne nous laisse que très peu d’œuvres.

Hormis son Hortus Musicus, publié en 1687 et dont les six sonates qui le composent sont un joyau du genre, Reincken n’a pas dû éprouver le besoin de faire graver ses compositions.

Parmi les œuvres qui composent ce disque, j’ai choisi d’en défendre plusieurs dont l’authenticité n’est pas encore avérée, car même si elles ne sont pas de lui (on ne le saura peut-être jamais), elles n’en sont pas moins belles et s’inscrivent dans l’univers musical dans lequel il a évolué.

A ce jour, son corpus compte douze pièces pour clavecin et seulement trois pour orgue, résultat bien maigre compte-tenu des quelques soixante ans durant lesquels il a joué ces instruments quotidiennement. Avec les six sonates pour deux violons, viole et basse continue de l’Hortus Musicus, voilà tout ce que nous possédons.

Ce qui me motive dans son oeuvre (...), ce sont les toccatas, empreintes de Stylus Fantasticus ainsi que la fugue en sol mineur.

Les suites pour clavecin, quant à elles, sont un modèle du genre. Elles sont composées de quatre danses : allemande, courante, sarabande et gigue qui sont reliées entre elles par des éléments mélodiques communs et un même canevas harmonique. 

Enfin, les airs variés, très développés, comme le Ballett en mi mineur et la Meyerin, sont probablement ce qui nous reste de plus précieux de lui.

Prochains concerts

  • 04.11.18. Récital Reincken, Temple Saint-Pierre, Paris
  • 16.11.18. Concert avec Les Surprises, Auditorium du Louvre

Programmation musicale

Johann Adam Reincken
Toccata en La majeur (extrait)
Clément Geoffroy, clavecin
L'ENCELADE

Johann Adam Reincken
Suite en Do majeur (2. Courante)
Clément Geoffroy, clavecin
L'ENCELADE

Johann Adam Reincken
Fugue en sol mineur
Clément Geoffroy, clavecin
L'ENCELADE

L'équipe de l'émission :