Lundi 4 janvier 2021
25 min

Christophe Rousset, l'Armida de Salieri: "Je défends des causes perdues, Salieri est dans l'ombre de Mozart"

2020 aura marqué l'année des Talens Lyriques avec "Betulia Liberata" de Mozart, le "Stabat Mater" de Pergolese et les "pièces pour clavecin" de Armand-Louis Couperin par Christophe Rousset. L'Armida de Salieri ouvre cette nouvelle année sous le signe de la découverte musicale.

Christophe Rousset, l'Armida de Salieri: "Je défends des causes perdues, Salieri est dans l'ombre de Mozart"
Christophe Rousset et la sortie de son nouveau disque Armida de Salieri, © Eric Larrayadieu

L'année discographique des Talens Lyriques fut prolifique, car marquée par les sorties de trois disques. Les Pièces pour clavecin de Armand Louis Couperin paru le 25 septembre 2020 chez HM/PIAS, puis le seul oratorio composé par Mozart Betulia Liberata paru le 25 septembre 2020 chez HM/PIAS, et enfin le Stabat Mater de Pergolèse paru chez Alpha le 13 mars 2020.
Ce début d'année 2021 célèbre la sortie du disque de l'Armida de Salieri, opéra composé en 1771, à  paraître le 22 janvier 2021 chez Aparté.

"Pièces pour clavecin" de Armand-Louis Couperin

Christophe Rousset rencontre Armand-Louis Couperin, maître du clavecin et cousin de François “le Grand”. Tombée dans l’oubli, la musique d’Armand-Louis Couperin est un témoignage précieux de l’éclat de l’école française. Sensuelles et particulièrement originales, les Pièces de clavecin sont ici enregistrées pour la première fois, sur un clavecin Goujon datant du XVIIIe siècle, pièce unique de la collection du Musée de la musique.
La dernière école de clavecin française date de 1750, on y retrouve alors cette tendresse de Couperin et son sens harmonique évoquant une musique séductrice, selon Christophe Rousset. 

"Betulia Liberata" de Mozart

Connaissez-vous Judith ? Pour libérer son peuple et sa cité assiégée par les Assyriens, cette jeune veuve mue par une foi inébranlable pénètre le camp ennemi, trompe le général Holopherne et l’assassine, après l’avoir séduit. Ce rare enregistrement du premier et seul oratorio achevé de Mozart par accentus, Les Talens Lyriques et Christophe Rousset offre un casting de prestige et déroule une partition qui met au jour la force dramatique du compositeur, alors âgé de quinze ans.
"Mozart a su faire la symbiose du style germanique et italien, avec ce côté germanique et pré- romantique qui a plu aux italiens de l ‘époque." Christophe Rousset.
Ce dique est Album of the week du Sunday Time, et Sélection CD du WE du Figaro Culture.

"Armida" de Antonio Salieri

Ardent défenseur de l'œuvre d'Antonio Salieri, Christophe Rousset poursuit son exploration en exhumant le manuscrit d'Armida, parfaite synthèse des styles italien et français, créé à Vienne le 2 juin 1771. Salieri a tout juste vingt ans lorsqu'il aborde l'opera seria avec le célèbre sujet des amours de Renaud et d'Armide, tiré de la Gerusalemme liberata du Tasse. En trois actes, tissés dans une trame très dense, Armida concentre l'intensité dramatique autour de quatre personnages dont la rencontre figure la confrontation entre Occident et Orient. La plasticité de sa composition, son originalité et son brio assureront durablement la réputation de Salieri, qui se déploiera triomphalement par toute l'Europe. 

Je suis frappé par l'inventivité de Salieri, il regarde vers l'avenir (...) Armida développe une profusion d'idées qui m’ont éblouies et une force dramatique particulière, avec une intensité et de forts contrastes dans son écriture.

Servi par un heureux casting composé des sopranos Florie Valiquette et Lenneke Ruiten, de la mezzo-soprano Teresa Iervolino, du baryton Ashley Riches et du choeur de chambre de Namur, cet enregistrement confirme de nouveau la pertinence d'une série discographique qui ne cesse de redécouvrir des chefs-d'oeuvre, prouvant qu'il nous reste encore tant à découvrir.

La curiosité de Christophe Rousset

Christophe Rousset étudie le clavecin à la Schola Cantorum de Paris avec Huguette Dreyfus, puis au Conservatoire Royal de la Haye avec Bob van Asperen. Après avoir remporté le premier Prix du concours de clavecin de Bruges, il créé de son propre ensemble Les Talens Lyriques, en 1991. C'est ainsi qu'il appréhendera  la richesse et la diversité des répertoires baroque, classique et préromantique.

Christophe Rousset est aujourd’hui invité à se produire avec Les Talens Lyriques dans toute l’Europe, entres autres à l'Opéra National de Paris, Opéra Comique, Concertgebouw Amsterdam, Théâtre des Champs-Élysées, Philharmonie de Paris, Teatro Real de Madrid, Theater an der Wien, Staatsoper de Vienne, Opéra Royal de Versailles, La Monnaie de Bruxelles, Wigmore Hall et Barbican Center de Londres, ainsi que pour des tournées dans le monde entier au Mexique, Nouvelle-Zélande, Canada, en Amérique...

Recherche et pédagogie actives

Parallèlement à la direction, Christophe Rousset  poursuit une carrière de claveciniste et de chambriste. Il se produit et enregistre sur les plus beaux instruments historiques. Ses enregistrements des œuvres pour clavecin sont considérées comme des références. Parmi lesquelles, nous pouvons compter les pièces de Louis et François Couperin, Rameau, D’Anglebert, Royer, Duphly, Forqueray, Balbastre, Scarlatti, ainsi que les divers enregistrements consacrés aux pièces de J. S. Bach (Partitas, Variations Goldberg, Concertos pour clavecin, Suites anglaises, Suites françaises, Klavierbüchlein, Clavier bien tempéré).
Investi dans les rencontres avec le jeune public, Christophe Rousset a développé "T@lens School", afin de faire découvrir la musique. "On peut faire jouer une classe, le contact qui se créé avec la musique est quelque chose de très émouvant, on fait aussi danser et chanter les élèves."

Prochains concert de Christophe Rousset

  • 30 janvier à Caen | Théâtre de Caen, Armida de Salieri
  • 2 février à Paris | Philharmonie, Armida de Salieri
  • 19 février  à Vienne | Theater an der Wien, Autriche, Armida de Salieri

J'invite tout le monde à retourner aux concerts quand on pourra réouvrir les salles.

Les invités :
L'équipe de l'émission :