Jeudi 26 novembre 2020
25 min

Christian-Pierre La Marca : "Je souhaite repousser les limites de mon instrument"

Avec Cello 360, Christian-Pierre La Marca ouvre les horizons d’un violoncelle prêt à tout : baroque, classique, musique de film, pop et électro, et ce, parmi plusieurs époques – XVIIe, XVIIIe, XXe et XXIe siècles.

Christian-Pierre La Marca : "Je souhaite repousser les limites de mon instrument"
Christian-Pierre La Marca, © Jean-Baptiste Millot

Violoncelliste français sollicité par les plus grandes scènes internationales, Christian-Pierre La Marca  s’épanouit dans un répertoire varié et ambitieux. Dans son nouveau disque, il revisite des pièces baroques, modernes et contemporaines.

Cello 360, un disque à paraître le 27 novembre 2020 chez Naïve

Christian-Pierre La Marca ose tout et convoque toute la pluralité des écritures : du baroque, avec un hommage au film « Tous les matins du monde », en passant par la musique moderne (Dutillleux, Ligeti, Escaich, Sollima) jusqu’à la musique electrotronique ou encore la pop avec Yesterday de John Lennon.

C'est un disque de répertoire. Il y a ici des pièces importantes dans mon parcours de violoncelliste.

Marais, Purcell, Telemann, Sainte-Colombe, Dowland et Rameau y croisent dans un ordre savamment mûri Grieg, Chaplin, Dutilleux, Escaich, Ligeti, Casals, The Beatles et Sollima, ainsi qu’une création électro réalisée avec Rayann et M.A.S. pendant le confinement de mars 2020.
Grâce à un système de re-recording, le violoncelliste peut enregistrer plusieurs voix avec son même instrument permettant ainsi d'explorer une dimension polyphonique mais également symphonique de son jeu.

Après des études à Aix-en-Provence, d’où il est originaire, puis au Conservatoire de Paris avec Jean-Marie Gamard et Philippe Muller, il reçoit l’enseignement de Frans Helmerson à Cologne, Steven Isserlis à Londres et suit parallèlement les master-classes de Mstislav Rostropovitch, Heinrich Schiff, Natalia Gutman, Anner Bylsma, et Gary Hoffman. Il est aussi encouragé et inspiré par un cercle de grands artistes tels que Itzhak Perlman, Maria-Joao Pirès, Thomas Quasthoff, le Quatuor Artemis ou Seiji Ozawa.

Sa discographie comprend les Suites pour violoncelle seul de Bach, salué unanimement par la presse internationale. Son opus (2016), Cantus, propose une relecture du répertoire sacré savamment composé d’œuvres originales et de transcriptions de pièces de Bach, Pergolesi, Vivaldi, Fauré ou Barber, avec l’ensemble Les Ambassadeurs, dirigé par Alexis Kossenko et Thierry Escaich, Adrien La Marca, Philippe Jaroussky, Patricia Petibon. Ses enregistrements avec le Trio Dali ont tous été récompensés par la critique. Ses trios de Mendelssohn ont reçu le ‘CHOC’ de Classica. 

Christian-Pierre partage avec son frère Adrien La Marca, la direction artistique du festival « Les Musicales de Pommiers ». Il est également conseiller artistique des « Concerts de la Gaité & des Mathurins » aux Théâtres de la Gaité-Montparnasse et des Mathurins à Paris. Le violoncelliste enseigne également à l’Académie Jaroussky, à la Seine Musicale.

L'équipe de l'émission :