L'invité du jour
Entretien
Lundi 30 avril 2018
45 min

Bruno Kele-Baujard, Romain Bigé et Matthieu Gaudeau invités de Musique Matin

Saskia de Ville reçoit le chef de l'Ensemble ZENE, Bruno Kele-Baujard pour l'album "Via Dolorosa" qui s’articule autour du Stabat Mater de Scarlatti, puis Romain Bigé et Matthieu Gaudeau pour l'Exposition “Gestes du contact improvisation” présentée jusqu'au 05 mai au Musée de la danse de Rennes.

Bruno Kele-Baujard, Romain Bigé et Matthieu Gaudeau invités de Musique Matin
Bruno Kele -Baujard et Romain Bigé, © Anna Maynard

08h05 - 08h30 : Bruno Kele-Baujard

Bercé par la musique dès sa plus tendre enfance, Bruno Kele-Baujard grandit au sein d’un entourage culturel franco-hongrois d’une richesse exceptionnelle.

Il s’initie très jeune à la musique auprès notamment d’Ilonka et Péter Eötvös, György Ligeti, Márta  et György Kurtág…

Fortement influencé par sa tante Judit Kele (célèbre réalisatrice de films documentaires et mélomane avertie) qu’il accompagne souvent au concert, il découvre très tôt les grandes œuvres du répertoire.

Il aborde sa formation par le piano et le chant grâce à la méthode Kodály et intègre les Petits Chanteurs de Saint-Louis de Paris sous la direction d’Ariel Alonso.Véritable touche-à-tout, il apprend également le saxophone et le violon. Au Conservatoire Royal de Bruxelles, il étudie auprès de Marcel Vanaud et Stephan Van Dyck. Bruno travaille la direction d’ensemble avec Ariel Alonso et bénéficie de l’enseignement de Péter Eötvös, Gregory Vajda et Helmuth Rilling.​
En 2014, il crée l’ensemble ZENE dont il assure depuis la direction artistique. A tout juste 27 ans, Bruno Kele-Baujard dirige son propre ensemble et assiste régulièrement le chef Léo Warynski.

Ensemble Zene

C’est à l’initiative de Bruno Kele-Baujard que l’ensemble ZENE voit le jour en 2014 (ZENE se prononce [zɛnɛ] et signifie musique en hongrois). 

Cet ensemble à effectif variable réunit en son sein de jeunes instrumentistes et chanteurs professionnels issus des grands conservatoires européens.

Essentiellement dévolu à la musique ancienne, ZENE s’illustre particulièrement dans le répertoire baroque italien. L’ensemble aborde également le répertoire romantique avec le Requiem Allemand de Johannes Brahms aux côtés du Duo Jatekok . Parmi les programmes abordés par l’ensemble, nous pouvons citer les Madrigaux de Monteverdi et Gesualdo, un programme de musique Anglaise de la renaissance, et aussi les Motets et Cantates de Jean-Sébastien Bach.

À l’initiative de son directeur artistique d’origine hongroise, l’année 2018 marque le début d’une vaste recherche musicologique autour de la musique baroque hongroise, répertoire oublié du 17ème et 18ème siècle (Kájoni János, Seregély Mátyás).

Actualité

« Via Dolorosa » paru chez Klarthe et sorti en février 2018, est leur premier album.

Le programme s’articule autour du Stabat Mater de Scarlatti. On a l’habitude d’entendre ces œuvres interprétées par des grands chœurs ; là on est complètement bousculé. Cette formation réduite à 8 et 10 voix les exhortent, les sublime. Cela ouvre de nouvelles perspectives.

« Via Dolorosa » s’affirme comme une méditation sur la Crucifixion de Jésus.

Concerts

  • 30 avril 2018 : Leçons de ténèbres · Charpentier à l’Eglise des Billettes à Paris
  • 10 Mai 2018 : Leçons de ténèbres · Charpentier · Basilique de Paray-le Monial
  • 15 Août 2018 : Messe de l'assomption · Cathédrale de Quimper
  • 16 Août 2018 : Bach/Haendel · Musicales de Quimper · Cathédrale
  • 17 Août 2018 : VIA DOLOROSA · Musicales de Normandie
  • 25 Août 2018 : Codex Caioni (Baroque Hongrois) · Festival des Abbayes · Munster

♫ Programmation musicale

William BYRD
Ave Verum Corpus
Ensemble Zene, Bruno Kele-Baujard
KLARTHE

Domenico SCARLATTI
Stabat Mater à 10 voix et basse continue : III. Eja Mater, fons amoris
Ensemble Zene, Bruno Kele-Baujard  
KLARTHE

Henry PURCELL
Remember not, Lord, our offences
Ensemble Zene, Bruno Kele-Baujard
KLARTHE 

Jean-Sébastien BACH
Cantate BWV 66 : “Erfreut euch ihr Herzen” (Choeur d’ouverture)
Choeur et Orchestre de la Fondation Jean-Sébastien Bach, Rudolf Lutz  
J.S. BACH-STIFTUNG

08h30 - 08h55 : Romain Bigé et Matthieu Gaudeau

Romain Bigé enseigne la philosophie et pratique la danse.

Dans la danse, il a eu le privilège de se former à l’improvisation aux États-Unis, puis en Europe, auprès de Lisa Nelson, Nancy Stark Smith, Joerg Hasmann, Matthieu Gaudeau et bien d’autres. Il a co-fondé, en 2014, L’oeil et la main une association dédiée à la création d’espaces et de temps de pratique autour du Contact Improvisation. Dramaturge, il a accompagné plusieurs créations théâtrales de la metteure en scène tchèque Linda Dušková et a collaboré avec divers chorégraphes et danseurs (Myriam Lefkowitz, Chris Aiken, Boris Charmatz).

Agrégé de philosophie et diplômé de l’École Normale supérieure depuis 2013, boursier Fulbright en 2016, il écrit en ce moment une thèse, Le partage du mouvement. Philosophie des gestes dans le Contact Improvisation, dirigée par le Pr. Renaud Barbaras (dans le cadre du doctorat Science Art Création Recherche de PSL*/ENS) et dédiée à l’histoire du Contact Improvisation et à l’investigation parallèle du concept de mouvement dans la philosophie contemporaine (phénoménologie et bergsonisme). En tant que chercheur, il collabore avec Asaf Bachrach au laboratoire ICI (CNRS), dédié à la recherche en sciences cognitives sur l’improvisation conjointe.

Enseignant, il donne un cours de philosophie de l’art et de philosophie des gestes dans la License pluridisciplinaire de PSL* à Paris (ENS-Mines), et avec le danseur et pédagogue Matthieu Gaudeau, il a créé Espaces tactiles, un cycle d’ateliers dédié à construire des ponts entre danse et philosophie

Matthieu Gaudeau est comédien-Danseur-Professeur de la Technique Alexander. Il travaille comme interprète de 1997-2015 au sein des compagnies de spectacles vivants et de collectifs. Entre 2004 et 2006, il co-dirige le collectif « La Gouttière » au sein duquel il développe un travail de théâtre-danse performatif et d’écriture. Il se forme à la technique Alexander entre 2009 et 2013 et commence à repenser son enseignement et sa pédagogie en s’appuyant sur les principes d’inhibition et d’attention dirigée. Il se passionne pour l’organisation du geste humain et les relations entre attention et posture. Il intervient auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.  

Actualité

L’exposition “Gestes du contact improvisation”, dont Romain Bigé est le commissaire, aura lieu du 25 avril au 5 mai de 14h à 18h au musée de la danse à Rennes et c’est gratuit !

L’exposition Gestes du Contact Improvisation offre une cartographie de cette pratique chorégraphique née dans les années 1970. S’articulant autour de sept gestes fondateurs, elle présente — aux murs — des images de la pratique : photographies, vidéos, revues littéraires, mais aussi extraits de manuels de physiologie qui inspirent les fondateurs du Contact Improvisation. Mais surtout, elle donne aux visiteurs l’occasion de retraverser les aventures tactiles et pondérales du Contact Improvisation, de partager l’espace avec des contacteurs venus dans les salles du musée s’adonner à leur pratique. L’enjeu n’est pas de performer la pratique, mais bien de laisser voir, comme par la petite lucarne, les danseurs au travail.

♫ Programmation musicale

Avishai COHEN
Interlude in C# minor
Avishai Cohen, Shaï Maestro, Itamar Doari, Amos Hoffman, Karen Malka
BLUE NOTE

John CAGE
4’33’’
LTM RECORDINGS

Jean-Sébastien BACHGoldberg Variations BWV 988: I. Aria
Glenn Gould
SONY (1955)

Jean-Sébastien BACH   
Goldberg Variations BWV 988: I. Aria   
Glenn Gould
SONY (1981)

Norma WINSTONDistance  
Norma Winston, Glauco Venier, Klaus Gesing  
ECM

L'équipe de l'émission :