L'invité du jour
Entretien
Jeudi 15 mars 2018
45 min

Baptiste Trotignon et Marzena Diakun, invités de Musique Matin

A l'occasion de la 19ème édition du Grand Prix Lycéen des Compositeurs, Hiatus et turbulences, œuvre pour orchestre commandée à Baptiste Trotignon, sera créée par l'Orchestre Philharmonique de Radio France, sous la direction de Marzena Diakun.

Baptiste Trotignon et Marzena Diakun, invités de Musique Matin
L’Auditorium de Radio France où a lieu le Grand Prix Lycéen des Compositeurs, © Radio France / Christophe Abramowitz

Grand Prix Lycéen des compositeurs

Le Grand Prix lycéen des compositeurs proposé par Musique Nouvelle en liberté a pour objectif d’initier les jeunes à la musique contemporaine. Chaque année, des lycéens de toute la France écoutent et commentent des œuvres d’aujourd’hui avant d’élire leur compositeur préféré. Il reçoit alors le Grand Prix et la commande d’une nouvelle œuvre créée l’année suivante. L’Orchestre philharmonique est heureux d’accueillir tous ces lycéens au concert au cours duquel sera créée l’œuvre du lauréat 2017, un concert programmé à l’occasion de la remise du prix et réservé aux jeunes de moins de 28 ans.

Concert jeudi 15 mars - 20h00 Auditorium de Radio France

Baptiste Trotignon
Hiatus et turbulences (création mondiale)

Kalevi Aho
Sieidi, concerto pour percussions (création française)

Antonín Dvořák
Symphonie n°9 « Nouveau monde »

Martin Grubinger percussions
Orchestre philharmonique de Radio France
Marzena Diakun direction

Concert diffusé en direct sur France Musique.

Réserver ICI

Baptiste Trotignon

Baptiste Trotignon - Photo: Fabrice Neddam
Baptiste Trotignon - Photo: Fabrice Neddam

Pianiste de jazz aux influences éclectiques, Baptiste Trotignon mène une carrière régulièrement récompensée. Il s’associe au cours des années à divers musiciens, et devient progressivement l’une des références du jazz français contemporain.

Ayant étudié initialement le violon, Baptiste Trotignon se dirige ensuite vers le piano. Il intègre le conservatoire de Nantes à l’âge de neuf ans dont il sort diplômé en piano et composition. C’est là-bas qu’il découvre le jazz, qu'il apprend ensuite en autodidacte. Il fonde en 1998 un trio avec Clovis Nicolas (contrebasse) et Tony Rabeson (batterie). Ensemble ils produisent leurs premiers albums chez Naïve : « Fluide » en 2000, et « Sightseeing » en 2001, récompensés par de nombreux prix, notamment le Prix Django d’or « Espoir pour un premier disque », le Prix Django Reinhardt de l'Académie de Jazz, le Grand Prix du Concours International Martial Solal en 2002, et surtout le prix de la Révélation française aux Victoires du Jazz en 2003. Bien que le format du jazz quartet soit sa formation de prédilection, Trotignon sort son premier disque en tant que soliste, intitulé « Solo », en 2003 (et son second album « Solo II » en 2005). Cherchant à forger sa propre identité musicale, il s’approprie une esthétique influencée par les mélodies israéliennes de son enfance, qu’il façonne et remodèle à sa manière.
Lors de sa carrière, Trotignon monte sur scène aux côtés de certains des plus grands jazzmen français et internationaux. Créé en 2012 par Nicholas Angelich, le Concerto pour Piano "Different Spaces" de Trotignon dévoile une nouvelle facette de sa carrière : pour cette œuvre il est nommé aux Victoires de la Musique Classique 2014 en tant que Compositeur de l'année et remporte en 2017 le Grand Prix Lycéen des Compositeurs.

Marzena Diakun

Marzena Diakun par Łukasz Rajchert
Marzena Diakun par Łukasz Rajchert

Diplômée de l’Académie de Musique Karol Lipinski à Wroclaw dans la classe de Mieczyslaw Gawronski, Marzena Diakun poursuit ses études à l’Académie de Musique et des Arts du Spectacle de Vienne auprès d’Uros Lajovic. Elle participe également à plusieurs master-classes, dirigées par Jerzy Salwarwoski, Marek Tracz et Gabriel Chmura. A l’international, elle étudie avec Howard Griffiths et Colin Metters, Kurt Masur et Pierre Boulez.Marzena Diakun collabore par la suite avec différents orchestres polonais, tchèques, comme celui de la Radio de Prague et le Berg Orchestra, et états-unien, avec le Connecticut Chamber Virtuosi. Son travail auprès de l’Orchestre contemporain d’Espagne Smash Ensemble à partir de 2009, l’a notamment amenée à créer de nombreuses pièces de compositeurs espagnols en Europe.
Elle a été l’assistante de plusieurs chefs d’orchestre à travers le monde : Jerzy Maksymiuk à l’Orchestre Philharmonique de Koszalin, Andrey Boreyko à l’Orchestre Symphonique de Bern ainsi que Richard Rosenberg lors du Festival National de Musique aux Etats-Unis, Mikko Franck à l'Orchestre Philharmonique de Radio France.
En 2005, elle reçoit la plus haute récompense décernée par le Ministère de la Culture polonais. En 2007, elle remporte le 2e prix du Concours international de Chefs d’orchestre du Printemps de Prague, en République Tchèque, et le 2e prix au Concours international de chefs d’orchestre Fitelberg en 2012. En 2013, elle a été consacrée « Artiste de l’Année » de Koszalin et a obtenu le Prix du Maire de la ville. Elle est également nommée pour le Prix de la Ville de Wroclaw (catégorie : musique classique). En 2015, Marzena Diakum reçoit le « Conducting Fellowship » au festival de musique Tanglewood, ainsi que le prix « Taki Concordia », une bourse établie par la chef d’orchestre américaine Marin Aslop.

Programmation musicale des invités

Baptiste TROTIGNON
Different Spaces : II. Allegro scherzando
Nicholas Angelich, Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Paul Daniel  
NAIVE RECORDS

Witold LUTOSLAWSKI
Etudes pour piano : I. Allegro (1941)
Ewa Kupiec (piano)  
SONY 2013

Serge PROKOFIEV
Concerto n°1 en Ré bémol Maj op 10 : (1. Allegro brioso)
Vladimir Ashkenazy, London Symphonic Orchestra, André Prévin  
DECCA 1992

Baptiste TROTIGNON
3 pièces pour 2 pianos : I. Passacaille
Duo Jatekok (Naïri Badal et Adélaïde Panaget)  
ALPHA 2018

Peter EOTVOS
Speaking drums : Tanzlied pour percussions, voix et orchestre
Martin Grubinger (voix & percus), Orchestre philharmonique de Radio France, Peter Eotvos  
ALPHA 2014

Grazyna BACEWICZ
Quintette n°1 : I. Moderato molto espressivo
Zimerman, Danczowska, Szymczewska, Groblewski, Kwiatkowski  
DG 2011

L'équipe de l'émission :