L'invité du jour
Entretien
Mardi 18 décembre 2018
15 min

Vikingur Olafsson, pianiste : « Bach est un miroir pour toutes les générations »

Saskia de Ville reçoit Víkingur Ólafsson, pianiste islandais, pour son deuxième disque dédié à l'œuvre de Bach. Entre Préludes et Fugues, originelles et transcriptions, Ólafsson « suit son cœur » en s’appropriant le compositeur allemand...

Vikingur Olafsson, pianiste : « Bach est un miroir pour toutes les générations »
Víkingur Ólafsson consacre son deuxième disque à l'œuvre de Bach, © Ari Magg / Deutsche Grammophon

Sobrement intitulé Bach, le deuxième opus de Víkingur Ólafsson aborde avec sensibilité et modernité plusieurs facettes de l'œuvre de Johann Sebastian Bach.

Nouveau disque : Bach

Sorti le 7 septembre chez Deutsche Grammophon

C'est le seul compositeur que je peux jouer durant 24 heures sans éprouver le besoin de jouer autre chose. Víkingur Ólafsson

Un choix France Musique

L'expression de musique classique ne m'est pas pertinente car celle que je réalise s'inscrit dans le présent. Ma musique est contemporaine ; peu importe qu'elle ait été composée par Bach ou un autre compositeur. Elle est contemporaine ! Víkingur Ólafsson

Avec ce nouveau disque, Víkingur Ólafsson livre une interprétation sensible d'une collection de pièces de Bach.

Mon cœur me dit de chercher la beauté de la musique pour tenter d'embellir ma vie et celle des autres. C'est un siècle formidable pour la musique car nous sommes débarrassés d'un certain nombre de dogmes du 20e siècle. Víkingur Ólafsson

Clip : Prélude et Fugue n°10 en Mi mineur

Les clips sont rares en musique classique et pourtant c’est dans son pays natal qu’Ólafsson a choisi de mettre en images le Prélude et Fugue n°10 en Mi mineur arrangé par Alexandre Ziloti. 

Avec pour cadre une usine portuaire de transformation de poissons, on y découvre le quotidien maussade d’un ouvrier en proie au doute et à la réflexion. Víkingur Ólafsson

Assis à son piano, au milieu des chaines de fabrication, Ólafsson joue et scrute cet homme. Ses notes accompagnent et répondent à la mélancolie des images.

Prochains concerts

25 et 27 mai à l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille

Mozart : Concerto pour piano n°24 

Strauss : Burlesque pour piano et orchestre

Orchestre National de Lille (dir. Jean-Claude Casadesus)

L'équipe de l'émission :