A l'improviste
Magazine
Jeudi 26 octobre 2017
1h

Troisième épisode d'A l'improviste avec Spill au festival Météo, et le Carnet d'été au festival "Ecouter pour l’instant"

Eté indien dans A l’Improviste avec le concert du duo Spill, invité sur la dernière édition du festival Météo à Mulhouse, et un carnet d’été qui va nous emmener en Dordogne, sur le festival Ecouter pour l’instant.

Troisième épisode d'A l'improviste avec Spill au festival Météo, et le Carnet d'été au festival "Ecouter pour l’instant"
Le duo Spill au festival Météo, © Jean-Claude Sarrasin
  • Enregistrement public "A l'improviste" au studio 106 de Radio France Lundi 13 novembre 2017 à 19h :

    Performance musicale et poétique, avec :

    « La Marmite infernale » de l’ARFI, et Charles Pennequin, poète performer

    Entrée libre, mais réservation obligatoire sur le site des émissions publiques de Radio France

Le concert du duo Spill au festival Météo

Affiche festival Météo
Affiche festival Météo

Spill, ce sont deux musiciens australiens installées à Berlin en Allemagne : la pianiste Magda Mayas et le batteur Tony Buck.
Ils improvisent ensemble depuis près de 15 ans et s’ils ont appelé leur duo Spill (du verbe verser/renverser en anglais), c’est que leurs sonorités fusionnent au point de donner le sentiment qu’elles versent l’une dans l’autre, se mélangent. Les textures se déploient parallèlement à une trame rythmique entêtante.

Le duo Spill a enregistré trois albums à ce jour, certains en formation élargie, avec un musicien invité. Il a aussi bénéficié d’une résidence de trois mois à Los Angeles pendant l’été 2016. Il a donc creusé un vocabulaire, un ensemble de matières sonores et de gestes, et ne va sûrement pas s’arrêter là. La musique de leur duo a évolué vers plus de richesse. Elle était au départ plus pointilliste. Ils s‘attachaient surtout à explorer les terrains sur lesquels ils pouvaient se retrouver, leurs point communs. Il y a avait une forme de mimétisme.
Aujourd’hui, la musique de Spill est beaucoup plus contrastée.

Magda Mayas au festival Météo
Magda Mayas au festival Météo, © Jean-Claude Sarrasin

La prise de son de notre équipe va nous donner le sentiment d’avoir la tête dans les préparations de Magda Mayas - car il s’agit bien de piano préparé - et dans le set de percussions de Tony Buck. La matière musicale se déploie dans une grande qualité d’écoute et de complicité ! Bref, ce fut l’un des très beaux moments du festival Météo de Muilhouse !

Tony Buck au festival Météo
Tony Buck au festival Météo, © Jean Claude Sarrasin

Retrouvez la musique de Spill au disque :
Sur les labels Creativesources, Al Maslakh et Monotyperecords

« Carnet d’été » au festival Ecouter pour l'instant en Dordogne

Affiche festival Ecouter pour l'instant
Affiche festival Ecouter pour l'instant

Cap sur Queyssac en Dordogne aujourd’hui avec quelques sons volés sur la 11ème édition du festival Ecouter pour l’instant créé par le percussionniste Toma Gouband et l’association Manège Musique

Installation mécanique et bucolique à Queyssac
Installation mécanique et bucolique à Queyssac, © Radio France / Anne Montaron

Ecouter pour l’instant s’est tenu dans ce petit village plein de charme du 27 au 29 juillet 2017. Il proposait au public curieux des aventures sonores en tout genre, des concerts, des musiques expérimentales et des performances, mais aussi de la danse et des installations sonores.
L’une de ces installations a été imaginée spécialement pour cette 11ème édition par le phonographiste de Saint Nazaire Christophe Havard : Feuilles sonores, système de diffusion sonore joliment incrusté dans des feuilles transparentes suspendues au plafond de l’atelier de Queyssac et qui faisaient entendre des sons glanés quelques jours auparavant dans la campagne autour de Queyssac.

Feuilles sonores au festival de Queyssac
Feuilles sonores au festival de Queyssac, © Radio France / Anne Montaron

Dans ce même Atelier, des performances musicales ont eu lieu, proposées par les différents musiciens invités sur cette édition : la contrebassiste Elise Dabrowski, le percussionniste Toma Gouband et Raphaël Saint-Remy dans une lecture de ses propres textes : Des Espèces en voie d’apparition.

Le village de Queyssac en Dordogne est si petit qu’il tient sur quelques maisons, une superbe église dans laquelle une grande partie des concerts a eu lieu, l’Atelier déjà évoqué, un pré, un gîte et une halle ouverte dans laquelle Basile Robert avait exposé son Electric Botanic Ensemble.

Forêt mécanique et musiciens et enfants dans les champs
Forêt mécanique et musiciens et enfants dans les champs, © Radio France / Anne Montaron

Cette forêt mécanique a sa propre musique, mais des musiciens invités (parmi eux…Philippe Foch, Aurélie Maisonneuve, Christophe Havard et Toma Gouband) sont venus mêler leurs sont aux sonorités des machines de Basile Robert reliées à un dispositif électronique. Un moment de poésie et d’art brut signé par un bricoleur musicien rêveur et généreux …

Forêt mécanique sous la halle
Forêt mécanique sous la halle, © Radio France / Anne Montaron

Ecouter pour l’instant a réservé d’autres expériences d’écoute aux festivaliers : une promenade sonore les yeux bandés, pour aiguiser l’écoute. Cette déambulation passait par les points névralgiques du village, et a permis aux festivaliers de découvrir la richesse sonore des créations radiophoniques de Benjamin Bondonneau qui accueillait le public « aveugle » dans son SonoParadiso, superbe camping - car vert transformé en studio, et que le musicien plasticien promène dans tous types de décors.

A Queyssac, le SonoParadiso a rempli sa mission : celle de transmettre l’idée « d’écologie sonore ».

SonoParadiso de Benjamin Bondonneau
SonoParadiso de Benjamin Bondonneau, © Radio France / Anne Montaron

Ecouter pour l’Instant a accueilli aussi la pianiste Sophie Agnel, le saxophoniste Matthieu Donarier, le guitariste Santiago Quintans et d’autres artistes, invités à prendre part à un parcours fait de Rendez-vous, d’impromptus, de surprises, car tout circule très librement et de façon improvisée à Queyssac !

Retour sur images dans ce Carnet d’été !

facebook du festival

PLUS...
Retrouvez Toma Gouband en concert "A l'improviste" du 15 avril 2013
Retrouvez la vidéo de Sophie Agnel en concert pour "A l'improviste" le 04 avril 2009
Retrouvez Santiago Quintans et Matthieu Donarier dans "A l'improviste" du 23 février 2017

Un immense merci au photographe Jean-Clause Sarrasin, pour les photos prises au festival Météo, qui nous ont été offertes grâcieusement.

L'équipe de l'émission :