A l'improviste
Magazine
Lundi 28 avril 2014
1h

Portrait de Claude Tchamitchian

"A l'Improviste" ouvre ce soir un nouveau portrait d'improvisateur, celui du contrebassiste Claude Tchamitchian, fondateur en 1984 du label Emouvance et initiateur depuis trois ans du festival "Les Emouvantes".

A NOTER / Dans la nuit du 21 au 22 avril 2014, entre 1h et 3h, France musique s'est associé à la Tribune Internationale des Compositeurs 2013 (T.I.C.) avec la diffusion de quelques pépites révélées par Anne Montaron, lors de ce grand rendez-vous annuel autour de la création musicale A découvrir en réécoute sur ce lien.

ATTENTION : PROCHAIN ENREGISTREMENT "A L'IMPROVISTE"
LE LUNDI 12 MAI A 19H AU STUDIO 106 DE RADIO FRANCE
:
LE QUATUOR B.R.A.C.
avec Tiziana Bertoncini, violon,
Vincent Royer, alto
Martine Altenburger, violoncelle
& Benoît Cancoin, contrebasse

L'homme à la contrebasse de notre générique, c'est lui, c'est Claude Tchamitchian !
Il était grand temps par conséquent de lui consacrer un portrait, ne serait-ce que pour prolonger la résonance des beaux sons jaillis de son instrument sur cet extrait de "Another Childhood ".
La contrebasse est sans doute de tous les instruments celui qui sait le mieux - grâce à la générosité de sa caisse de résonance et à son grand corps tout en rondeur - être la caisse de résonance du monde !
Le monde vient s'y cogner ; ses heurts et ses bonheurs, les luttes des hommes et leurs grandes marches aussi...
Dans la contrebasse de Claude Tchamitchian, il y a tout cela à la fois.
La plus profonde intimité de l'être se mêle au jeu collectif et aux idéaux de partage.
Il y a vingt ans, Claude Tchamitchian rassemblait autour de lui un orchestre baptisé Lousadzak, splendide mot arménien pour désigner "l'émergence de la lumière".
Cet orchestre a pris au fil du temps plusieurs visages et s'est amusé de façon constante, à tisser l'écrit et l"improvisé.
En avril dernier, Claude Tchamitchian a retrouvé à Paris neuf musiciens parmi lesquels la chanteuse Géraldine Keller. L'Acoustic Lousadzak, quatrième déclinaison du Lousadzak initial, est né ce jour-là, et a révélé ses couleurs nouvelles et son profond lyrisme, avec des échappées vers une grande liberté d'expression vocale.
Ce n'est pas la première fois, d'ailleurs, qu'une voix apparaît dans le Lousadzak...
Mais plus généralement, le chant, même lorsqu'il est sans paroles, irrigue la musique de ce musicien improvisateur et compositeur, très proche - ne serait-ce que par ses origines arméniennes longtemps enfouies - de certains bardes de la tradition populaire.

Dans ce portrait, Claude Tchmitchian évoque l'évolution du Lousadzak, le caractère mélodique de sa musique, l'enseignement de l'improvisation, les enjeux de l'improvisation dans ses différents compagnonnages, la rencontre déterminante avec le merveilleux joueur de kamantcha arménienne Gaguik Mouradian, son exploration des qualités acoustiques de la contrebasse, son rapport à l'Arménie, et les relations entre le musicien et le citoyen du monde qu'il est, et entend rester…

DISCOGRAPHIE :
LABEL EMOUVANCE

Logo du Label Emouvance
Logo du Label Emouvance

Retrouvez la vidéo du concert de Claude Tchamitchian en solo, invité par Anne Montaron dans l'émission "A l'improviste" en février 2010 au studio 106 de Radio France :

Concert à noter :
Concert 16 mai à 21h : SOLOS SOLO "6"

Avec Fred Marty (contrebasse), Benjamin Duboc (cb) et Michel Donéda (saxophone soprano) qui joueront chacun en solo
aux "Blondes Ogresses" 28 rue Etex / 75018 Paris (métro Guy Moquet)

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :