A l'improviste
Magazine
Samedi 19 décembre 2015
1h

Liz Allbee au festival Densités (Emission 2) et escale au Reims Jazz Festival

"A l'improviste" va se dérouler en deux temps ce soir. La première partie nous emmène au festival Densités dans la Meuse, à l’occasion de sa 22ème édition (concert de Liz Allbee, trompette et électronique). Et 22ème édition également du Reims Jazz Festival, où "A l’improviste" a rencontré un collectif qui aime croiser les sons et les mots (Petit soldat, avec Francis Le Bras, Olivier Sens, Zé Jam Afane, Frédéric Pougeard & Simon Winsé).

**ATTENTION : EN RAISON DU RENFORCEMENT DU PLAN VIGIPIRATE A RADIO FRANCE, L'ENREGISTREMENT DU 11 JANVIER SE FERA SANS PUBLIC. VEUILLEZ NOUS EN EXCUSER.
LE LUNDI 11 JANVIER 2016 A 19H AU STUDIO 106 DE RADIO-FRANCE :
**
Solo : Pascal Niggenkemper (contrebasse)
&
Trio : Sylvain Lemêtre (percussions), Matthieu Donarier (saxophone et clarinette) et Poline Renou (chant)

ACTU // A l'affiche :
Le collectif Calais Together organise "Art in the Jungle" du 17 au 20 décembre 2015
Des concerts-rencontres et diverses manifestations artistiques à Calais
La page facebook Art in the Jungle

Affiche Calais
Affiche Calais

Première partie de l'émission....
A l’Improviste au festival « Densités » (3)
Liz Allbee trompette & électroniques
Enregistré à Fresnes en Woëvre le 23 octobre 2015

Liz Allbee par JC Sarrasin
Liz Allbee par JC Sarrasin

A l’Improviste au festival Densités, avec le concert de la trompettiste américaine Liz Allbee, une musicienne qui s’intéresse aux lisières entre son instrument et la technologie, la voix et le corps, l’humain et l’animal …
Liz Allbee se jette à corps perdu dans l’improvisation musicale après un double déclic; deux concerts marquants, vécus la même année, en 1999 : un concert de Leo Smith et un concert d’Anthony Braxton.
Membre de la communauté de musiciens improvisateurs de la San Francisco Bay Area pendant une dizaine d’années, elle s’est installée ensuite à Berlin en Allemagne pour pouvoir y développer ses recherches. Elle y est hyperactive et développe quantité de projets en duo et trio. Elle est aussi musicienne au sein du Splitter Orchester de Berlin.
Elle a été invitée par de nombreux festivals allemands (Darmstadt, Donaueschingen…).
En France en revanche, on ne la connaît pas très bien !

Liz Allbee, portrait, par JC Sarrasin
Liz Allbee, portrait, par JC Sarrasin

Le festival Densités a donc été bien inspiré en lui donnant carte blanche pour un solo.
Ce solo nous emmène dans le royaume des animaux, et a pour point de départ les tentatives de classification des animaux et de leur langage : celles d’un John Wilkins au 17ème siècle, et plus près de nous, dans une autre approche, celle de Borgès (Livre des Etres imaginaires).
Le solo de Liz Allbee est peuplé de sons d’animaux et de leur énumération dans plusieurs langues. Ce solo, où humour et poésie se tiennent la main, révèle tous les aspects de la recherche actuelle de la musicienne ; son exploration de l’outil électronique, son approche physique du jeu instrumental (trompette étendue), l’intime imbrication de la voix et du souffle dans l’instrument, son attirance pour le monde des animaux, le pouvoir évocateur de leur langage, et la poésie des mots choisis par les hommes pour les nommer.

Liz Allbee, portrait, par Jean-Claude Sarrasin
Liz Allbee, portrait, par Jean-Claude Sarrasin
Matériel Liz Allbee par Jean-Claude Sarrasin
Matériel Liz Allbee par Jean-Claude Sarrasin

Programmation musicale :
Animal Nacht
Par Liz Allbee, Olaf Hochherz, Ute Wassermann et Félicity Mangan
Pas de réferences commerciales

Trompete concrete
Par Liz Allbee
Pas de réferences commerciales

Zoo
Par Liz Allbee et Michael Vorfeld
Pas de réferences commerciales

Lecture par Anne Montaron, extrait du "Livre des êtres imaginaires"
De Jorge Luis Borges, Editions Gallimard

Deuxième partie...

Affiche Reims Jazz Festival 2015
Affiche Reims Jazz Festival 2015

Au moment où Densités battait son plein, la 22ème édition du Reims Jazz Festival se terminait.
Un fil relie en profondeur la Meuse et la Champagne Ardenne ; celui de la guerre 1914-18 qui a marqué non seulement les mémoires mais aussi les paysages, les territoires. La première guerre et ses blessures ; c’est précisément le thème qu’a choisi de mettre en paroles et musique un collectif Rémois regroupé autour du pianiste Francis Le Bras, également directeur artistique du festival.
A ses côtés, deux conteurs : Zé Jam Afane et Fred Pougeard, un musicien malien, Simon Winsé, flûtiste également jouer de kora et arc à bouche, et Olivier Sens, contrebasse et électronique.
Ils se sont retrouvés le 7 novembre dernier à la Spirale de Fismes, près de Reims, pour faire vivre ce tissage entre les mots et la musique.
Le résultat a été baptisé Petit Soldat.
Reportage ...
► La page du concert du 7 novembre 2015

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :