A l'improviste
Magazine
Jeudi 21 septembre 2017
1h

Le trio Isabelle Duthoit, Soizic Lebrat et Yuko Oshima en concert "A l'improviste" à Radio France (non diffusé)

En raison d'un mouvement de grève, l'enregistrement "A l'improviste" du trio Duthoit / Lebrat / Oshima prévu ce 21 septembre, sera reporté le jeudi 28 septembre à 23h.

Le trio Isabelle Duthoit, Soizic Lebrat et Yuko Oshima en concert "A l'improviste" à Radio France (non diffusé)
Isabelle Duthoit, Yoko Oshima et Soizic Lebrat en balance au studio 106, © Radio France / Soizic Noël

En première partie d'émission : Hommage à la mémoire du saxophoniste Jean Aussanaire disparu la semaine dernière à l'âge de 56 ans.

Jean Aussanaire
Jean Aussanaire

Il faisait partie depuis une dizaine d’années de l’ARFI lyonnaise (l’Association à la recherche d’un folklore imaginaire) Jean Aussanaire apportait aux nombreux projets de ce collectif sa générosité, son esprit curieux et joueur, et bien sûr son sens du collectif.

A l’Improviste l’avait accueilli en avril 2014 avec trois comparses de toujours : le trompettiste Jean-Luc Cappozzo, le percussionniste Alfred Spirli et le contrebassiste Eric Brochard ; un quartet au nom significatif de leur esprit joueur, le Quartet à l’Ouest.
J’ai le souvenir d’un superbe moment de liberté et de générosité musicale, ponctué par de jolis échanges avec le public. Jean Aussanaire avait eu l’opportunité lors de ces échanges de nous livrer sa vision de l’improvisation, son attachement à la mélodie !

Sa voix se fait entendre une nouvelle fois ce soir…

Au sein de l’ARFI, Jean Aussanaire jouait dans le Workshop de Lyon, la Marmite Infernale et Arfolia Libre, une formation qui croisait improvisation jazz et musique de la renaissance. Il a aussi créé avec trois autres comparses il y a sept ans « A la vie, à la mort » un spectacle autour du Triomphe de la Mort de Bruegel.

La mort justement l’a fauché beaucoup trop tôt, mais tous ses amis étaient là lundi dernier pour lui dire au revoir à Belle Isle, et c’est certain, la force du collectif aura raison de l’oubli, et du temps qui passe : la force du collectif et les musiques qu’il nous laisse aussi !

Illustration musicale : Musique du « Quartet A l’Ouest »
Jean Aussanaire, Jean-Luc Cappozzo, Alfred Spirli, Eric Brochard
Emission du 22 juin 2014

Seconde partie d'émission : concert du trio Isabelle Duthoit (voix, clarinette), Soizic Lebrat (violoncelle), Yuko Oshima (batterie), enregistré en public au studio 106 de Radio France le 11 septembre 2017

Nous sommes le 11 septembre à Radio France. Sur la scène d’A l’Improviste, trois musiciennes :
Isabelle Duthoit, clarinettiste et vocaliste, figure familière d’A l’Improviste. On peut même dire que depuis le début A l’Improviste accompagne son riche parcours !
Yuko Oshima, batteuse percussionniste découverte autrefois au sein de Donkey Monkey, avec la pianiste Eve Risser.
Et Soizic Lebrat, violoncelliste nantaise que nous avions accueillie la saison dernière dans un autre trio féminin, avec les musiciennes autrichiennes Elisabeth Harnik et Annette Giesriegl.

Ces trois improvisatrices se sont rencontrées il y a deux ans et ont donné leur tout premier concert à Nantes, sur les terres de Soizic Lebrat qui avait eu l’initiative de leur rencontre. Depuis ce premier concert, elles ont eu quelques occasions éparses de rejouer ensemble, trop peu en réalité au regard de la qualité de ce qu’elles développent à l’écoute l’une de l’autre.

Nous les suivons aujourd’hui dans une improvisation au long souffle, qui répond à une dramaturgie secrète, non formulée, non préméditée qui fait la part belle au silence ! L’écoute est réelle, l’espace qui entoure chaque son prend tout son relief. La musique semble répondre à une forme de rituel non codifié, improvisé dans le moment.

Isabelle Duthoit, Yuko Oshima, Soizic Lebrat pendant les balances au studio 106
Isabelle Duthoit, Yuko Oshima, Soizic Lebrat pendant les balances au studio 106, © Radio France / Soizic Noël

Le trio n’a pas de nom, mais il réunit des personnalités fortes. Les couleurs des instruments ne sont finalement pas si importantes : l’essentiel est ailleurs, comme souvent dans l’improvisation.

Il est dans les personnalités qui s’expriment et dans leur capacité à s’ouvrir à ce que fait l’autre. C’est une pratique du quotidien depuis des années chez Isabelle Duthoit, musicienne qui s’est intéressée très vite à la musique contemporaine.
De formation classique, Soizic Lebrat est arrivée beaucoup plus fraîchement sur la scène de la musique improvisée. Aujourd’hui, elle développe une belle énergie à susciter des rencontres.
Yuko Oshima, installée en France depuis 17 ans, navigue d’une musique à l’autre : de l’improvisation à la chanson, à la pop, à la musique électro-acoustique. Après le tsunami qui a déferlé sur le Japon, elle a eu l’idée d’un solo différent de celui qu’elle proposait auparavant , un solo qui représente une façon personnelle de réagir à la catastrophe. Mais ses premières amours l’ont menée vers le rock ; un rock très énergique qui n’appartient pas qu’au passé et la relie au Japon, qu’elle a quitté… sans le quitter !

Les invités :
L'équipe de l'émission :