A l'improviste
Magazine
Lundi 6 janvier 2014
1h

Le pianiste Pat Thomas au festival Umlaut

A l'Improviste se fait l'écho du Festival Umlaut qui s'est tenu à Paris à la fin du mois de novembre avec un concert solo du pianiste anglais Pat Thomas.

Concert enregistré le 30 novembre 2013 à la Dynamo de Pantin, dans le cadre du Festival UMLAUT
(Première émission)

Affiche festival UMLAUT 2013
Affiche festival UMLAUT 2013

Si le collectif Umlaut organise deux festivals annuels, l'un à Paris, l'autre à Berlin, c'est parce qu'il a à coeur de donner à entendre des figures précieuses et singulières qui se produisent trop rarement dans ces deux pays. C'est le cas du pianiste d'origine jamaïcaine Pat Thomas, musicien d'une cinquantaine d'années installé à Londres, qui a offert le 30 novembre au public de la Dynamo de Pantin son tout premier concert solo en France, lui qui a joué et joue aujourd'hui avec les grandes figures de la scène improvisée anglaise, européenne et américaine : des musiciens tels que Derek Bailey, Lol Coxhill, le London Improvisors Orchestra, Tony Oxley, Han Bennink, Eugène Chadbourne, John Zorn…et beaucoup d'autres !
Invité par le festival Umlaut, il a savouré avec gourmandise de ses longues mains agiles les sonorités du piano mis à sa disposition ce soir-là. Il a commencé le concert debout, penché sur les cordes de l'instrument. Le piano dont il jouait était-il vraiment un piano ? Ne sonnait-il pas par moments comme un immense tambour, parfois une kora, qu'il s'amusait - avec à la fois candeur, douceur, détermination et audace - à approcher de toutes les manières imaginables, et en pensée, et en toucher ?
Le "jeu" n'est pas un vain mot chez ce musicien très concentré, sensible à l'espace, à l'acoustique, à l'écoute du public et en premier lieu à la qualité de son du piano sur lequel il joue. Un beau piano est toujours un cadeau du ciel pour ce musicien qui vit chaque concert solo comme une nouvelle exploration : comme si l'instrument vivait sa naissance sous ses doigts…

Umlaut France est un collectif de six musiciens s'exprimant dans les musiques expérimentales contemporaines, écrites et improvisées. Il est composé de Joel Grip (contrebasse) son fondateur, qui est entouré d'Eve Risser (piano), Pierre-Antoine Badaroux (sax), Antonin Gerbal (batterie), Sebastien Beliah (contrebasse) et Joris Rühl (clarinette).
En dehors de son activité de production de disques, ce collectif organise une série de concerts et un festival annuel à Paris.
Le site du Festival Umlaut

Pat Thomas a signé son premier disque solo au piano chez Emanem en 1999. Un troisième est paru en 2011 sur le label Fataka. Entre les deux, le pianiste a réalisé un autre disque solo ; des improvisations sur des thèmes du guitariste Derek Bailey avec lequel il a eu la chance de jouer, et de Thelonious Monk, l'un de ses grands inspirateurs.

DISCOGRAPHIE SELECTIVE :
Le duo Pat Thomas / Steve Noble (2012) :

CD The Founder Effect iii
CD The Founder Effect iii

Le CD "The Founder Effect III" / TREADER RECORDS

Le dernier CD de Pat Thomas (2013)

Le CD Descent III de Pat Thomas, Paul Dunmall et Mark Sanders
Le CD Descent III de Pat Thomas, Paul Dunmall et Mark Sanders

Le CD "Descent III" avec Pat Thomas, Paul Dunmall et Mark Sanders / FMR RECORDS

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :