A l'improviste
Magazine
Samedi 28 mai 2016
1h

Le percussionniste Michele Rabbia à Radio France

A l’Improviste a ce soir les couleurs de la percussion, et donne à entendre un solo particulièrement inspiré de l’improvisateur romain Michele Rabbia, venu jouer à Radio France le 11 avril dernier, avec dans sa valise quantité d’objets hétéroclites qu’il a promenés sur la peau d’une grosse caisse, et un dispositif électronique qui donne une profondeur de champ à la musique jaillie dans le moment !

**// Prochain enregistrement public de l'émission "A l'improviste"
**le lundi 13 juin 2016 à 19h au studio 106 de Radio France //
Duo : Benjamin Bondonneau (clarinettes et accessoires) et Philippe Foch (percussions)
&
Trio :**« Nos Futurs ? »
Avec Christophe Rocher (clarinettes), Benat Achiary (voix) et Sylvain Thévenard (électronique)
MERCI DE RESERVER IMPERATIVEMENT VOS PLACES SUR LE SITE DES EMISSIONS PUBLIQUES DE RADIO FRANCE / A L’IMPROVISTE
=- Puis rendez-vous avec vos places porte D à 18h30.
Attention : toute personne non inscrite ne pourra pas rentrer pour le concert **

**Concert Michele Rabbia, percussions (solo), enregistré en public au studio 106 à Radio France le 09 mai 2016
La vidéo du concert :**

Michele Rabbia joue peu en France. L’ONJ a eu la bonne idée de l’inviter en novembre dernier au Carreau Du Temple pour une rencontre inédite en trio avec l’altiste Garth Knox et le contrebassiste italien Daniele Roccato. Ensemble, ils avaient charmé le public venu les écouter avec une musique littéralement inouie, et qui je crois aurait plus à John Cage, tellement elle laisse chaque son exister !
En France toujours, Michele Rabbia est partenaire de jeu du violoniste Dominique Pifarély. Tout récemment, on a pu l’entendre à Malakoff avec Régis Huby, Marc Ducret et Bruno Angelini. Il est beaucoup plus rare en revanche de l’entendre en solitaire. Or le solo est une chose qui lui tient à cœur. C’est là peut-être qu’on est le plus saisis par la beauté de ses gestes, si sûrs, si accomplis, qu’ils sont assez proches je trouve de ceux des danseurs avec lesquels il collabore très souvent.

Michele Rabbia au studio 106 par S Noël
Michele Rabbia au studio 106 par S Noël

Dans cette émission portrait qui laisse une large part à la musique, Michele Rabbia évoque sa relation à l’univers des sons, son travail récent avec l’électronique, et les voix qui s’invitent de temps à autre dans sa performance via le dispositif électronique - des voix qui font partie de son panthéon : celle de l’acteur-auteur Carmelo Bene et celle de Dino Campana.
La musique de John Cage surgit aussi au détour du solo : une de ses mélodies extrait de Four Walls, «sweet love », chantée par

Références des objets trouvés, intégrés à la performance...

  • Dino Campana “ extrait de "Canti Orfici” dit par Sivana Matarazzo // Edition Einaudi
  • Carmelo BeneMonologo“Ecco si spegne il lume” // Edition Fonit Cetra
  • John Cage*"4 Walls" * (act I-VII) Interprété par Aki Takahashi, piano & Negumi Hashiramoto**, soprano // Label Camerata

    Retrouvez la magie des solos de Michele Rabbia sur son DVD "Dokumenta Sonum"
    paru en 2013 sur le label CAM JAZZ

DVD Michele Rabbia
DVD Michele Rabbia
L'équipe de l'émission :