A l'improviste
Magazine
Jeudi 10 novembre 2016
1h

Le Festival Densités, 23ème édition

Le festival Densités a fêté en octobre dernier sa 23ème édition. L’émission d’aujourd’hui aura la forme d’une mosaïque sonore, commentée par Emmanuelle Pellegrini, directrice artistique du festival.

**Prochain concert public "A l'improviste" au studio 106 de Radio-France

LUNDI 14 NOVEMBRE 2016 à 19h

Le trio de Soizic Lebrat (violoncelle), Annette Giesriegl (voix) et Elisabeth Harnik (piano)

&

Le duo de Jocelyn Mienniel (flûte, kalimba) et Sylvain Rifflet (saxophone ténor, clarinette, boîte à musique artisanale)

// Attention : Merci de réserver impérativement vos places sur le site des émissions publiques de France Musique. Entrée libre.

Entrée à partir de 18h30 dans le Hall Seine de Radio France //* * **

Le Festival Densités, 23ème édition
Avec Emmanuelle Pellegrini de l’Association « Vu d’un Œuf »

  • Cette émission est dédiée à la mémoire de Jean-Michel Damian, grande voix de France Musique qui nous a quittés la semaine dernière.

    Sa grande ouverture d’esprit en faisait un des auditeurs de cette émission.

    Une pensée forte donc vers lui ce soir !

    « Etrange phénomène que celui de la radio !

    Pendant des années, une voix vous parle, vous accompagne, vous instruit, vous amuse, vous éclaire, devient familière, au point de murmurer dans votre oreille sans qu'il soit même nécessaire d'allumer son poste de radio... puis elle disparaît sans crier gare !

    La voix de Jean-Michel était une vraie voix de radio : celles qui ont du grain, du caractère.

    Elle était espiègle, hédoniste et gourmande, insolente aussi parfois.

    Quand j'écoutais Jean-Michel, j'étais sensible, au-delà de la voix, à sa grande ouverture d'esprit, celle d'un amoureux des arts plastiques, de la littérature, et de toutes formes d'expression humaine. Cette ouverture d'esprit lui permettait d'envisager la musique comme une entité indivisible ou l'ancien était éclairé par le moderne, où le moderne se nourrissait de l'ancien, l'occidental par l'oriental, et ce regard de non spécialiste, de généraliste curieux de tout, a laissé des traces profondes en moi. »

    Anne Montaron

Le Festival Densités, 23ème édition
Avec Emmanuelle Pellegrini de l’Association « Vu d’un Œuf »

Anne Montaron et Emmanuelle Pellegrini au studio 153
Anne Montaron et Emmanuelle Pellegrini au studio 153 , © Soizic Noël
  • Une affiche recouverte de fleurs et d’onomatopées.

    .. Les couleurs d’automne dans le paysage de la Meuse, marquée par les traces de la première guerre, en pleine période de centenaire, et des voix d’enfants pour s’en souvenir.

    ... Une bande de passionnés de musiques créatives et de performances : les artisans de l’association Vu d’Un œuf.

    .... Une programmation riche en croisements des genres et des expressions : de la musique improvisée dans tous les styles, de la chanson décalée, de l’électronique mariée au rock et à la musique traditionnelle, le dialogue des mots, des corps et de l’image avec des sons…

    ...... C’est tout cela Densités !

  • Eléments sonores de la Mosaïque :

    The Electrics avec Axel Dörner, Sture Ericson, Raymond Strid, Joe Williamson (trompette, anches, contrebasse, batterie)

    Ara Duo avec Nuria Andorra et Alessandra Rombola (Percussions, flûte)

    ► Chansons impopulaires de Frédéric Le Junter, chansons et homemade instruments

    Le Juke Box d’Hélène et Ivan (Compagnie Mamaille) avec Hélène Gehin et Ivan Gruselle musique et voix, dans les Serres de Villers

    ► Rebetika avec Andy Moor, guitare et Yannis Kyriakides, électroniques

    ► Paroles de faire, une sculpture interactive de Eric Delacroix et Xavier Saïki (avec les enfants des écoles de Fresnes en Woëvre et de Haudainville)

    ► Donc c’est non ! poèmes de Henry Michaux dits, chantés par Guylaine Cosseron et Denis Lavant, voix

L'équipe de l'émission :