A l'improviste
Magazine
Jeudi 20 avril 2017
1h

A l’Improviste au festival "Détours de Babel", avec Sainkho Namtchylak et Ned Rothenberg

A l'Improviste s'envole dans les grands espaces de la steppe sibérienne avec la voix de Sainkho Namtchylak, vocaliste et poète sonore invitée le 7 avril dernier par le festival Détours de Babel à Grenoble. Un concert en forme de retrouvailles avec le saxophoniste américain Ned Rothenberg.

A l’Improviste au festival "Détours de Babel", avec Sainkho Namtchylak et Ned Rothenberg
Ned Rothenberg et Sainkho Namtchylak au festival Détours de Babel 2017, © Joël Bonnard
  • A l’Improviste au festival « Détours de Babel » :

    Avec Sainkho Namtchylak (voix) et Ned Rothenberg (saxophones, clarinettes, shakuashi)

    Concert enregistré le 7 avril 2017 au Magasin à Grenoble

Affiche festival Détours de Babel 2017

Les Mythes et Légendes, c'était le fil rouge de la 7ème édition du festival "Détours de Babel" : les mythes anciens et les mythes modernes.
De quel côté se situe le concert que nous vous proposons ce soir ? Du côté des rites chamaniques de Sibérie méridionale et du chant diphonique, le köömei, tel que Sainkho Namtchylak l'incarne ; une tradition revisitée au contact de l'improvisation et du jazz...

C'est dans les quartiers ouest de Grenoble que le festival avait élu domicile pour cette soirée spéciale, plus exactement au Centre National d'Art Contemporain, autrement appelé le Magasin des Horizons.
Le duo qui va nous occuper ce soir était en tournée franco-polonaise début avril : un événement pour ces deux musiciens anciens complices (leur première rencontreremonte 25 ans en arrière) et qui ne jouaient plus ensemble depuis une dizaine d'années.
Sainkho Namtchylak vit aujourd'hui à Vienne en Autriche, Ned Rothenberg à New York.
Bien évidemment la distance a eu raison de leur ténacité à rester reliés par la musique. Par ailleurs, leurs chemins individuels se sont distendus. Il n'empêche : ce printemps a scellé leurs retrouvailles.

Sainkho Namtchylak au festival Détours de Babel 2017
Sainkho Namtchylak au festival Détours de Babel 2017, © Joël Bonnard

Sainkho Namtchylak : cette voix en contient plusieurs en une ! Une voix hors normes; un parcours extraordinaire, qui l'a conduite à porter les traditions chamaniques des steppes de Touva sur les scènes du monde entier, après les avoir transfigurées en les confrontant à la musique classique, au jazz, à l'improvisation...
A ses côtés, un musicien multi-instrumentiste, Ned Rothenberg, qu'on entend ici au sax alto, à la clarinette, à la clarinette basse et au shakuhachi, la flûte de bambou japonaise.

Ils se sont rencontrés la première fois il y a plus de vingt-cinq ans (ils avaient tous les deux une trentaine d'années), à l'époque où Sainkho Namtchylak s'était installée en Europe déjà, en apportant sa propre culture et sa vocalité sur le terrain de la musique improvisée européenne. Elle le faisait au contact de musiciens tels que le saxophoniste anglais Evan Parker ou le contrebassiste allemand Peter Kowald.

La rencontre avec Ned Rothenberg - les cinquante concerts qu'ils ont donnés aux quatre coins de monde à cette époque-là et l'enregistrement d'Amulet, leur unique album en duo qui a découlé de ces concerts - a représenté un moment crucial.

C'est évident, le saxophoniste Ned Rothenberg laisse beaucoup d'espace à la chanteuse, si l'on compare par exemple cette musique à celle d'un autre duo avec le saxophoniste Evan Parker (album Mars Song). L'énergie n'a rien à voir, et on se doute que la situation était beaucoup plus confortable pour la chanteuse avec l'Américain. Cela vient sans doute du fait que Ned Rothenberg sait se glisser dans l'univers de Sainkho Namtchylak et n'hésite pas à occuper le second rôle. Voilà qui est très loin évidemment de la façon dont on regarde la pratique de l'improvisation en Europe !

Ce concert réunit un bouquet de chansons assez proches de celles du CD des années 90 : ce sont plus des compositions que de véritables improvisations, même si les deux musiciens revendiquent l'aspect improvisé de leur musique...
Ces chansons du passé sont chantées dans trois langues : l'anglais, ou le russe, ou le touvain, la langue natale de Sainkho Namtchylak.

Titres interprétés :
Call and Response
2nd Dance
Vision
Ancient Garden
Urzup Kherge/ Wee Hours
After the Bell & What Shakes
Tovarischi II
(encore) Slow Rain

Le CD Amulet
De Sainkho Namtchylak et Ned Rothenberg
LABEL LEO RECORDS (1999)

CD Sainkho Rothenberg Amulet
  • Un grand merci au photographe Joël Bonnard pour ses photos !
L'équipe de l'émission :