A l'improviste
Magazine
Jeudi 20 octobre 2016
1h

A l’Improviste au festival CRAK : Mosaïque Sonore

L'improvisation est souvent à l'honneur dans la programmation du festival CRAK, festival des musiques affranchies, "entre les mailles", autrement dit des musiques "inclassables". Le festival Crak a lieu tous les ans au coeur de Paris, en l'église Saint-Merri, à l'intitiative de l'association Babbel. La 5ème édition a eu lieu le mois dernier. Nous allons traverser ce soir les temps forts de cette édition. Une traversée en forme de mosaïque, forcément trop rapide par rapport au pouls de cette édition, puisqu'elle s'est déroulée sur trois soirées. Gare au vertige !

**Prochain concert public "A l'improviste" au studio 106 de Radio-France
LUNDI 14 NOVEMBRE 2016 à 19h
Le trio de Soizic Lebrat (violoncelle), Annette Giesriegl (voix) et Elisabeth Harnik (piano)
&
Le duo de Jocelyn Mienniel (flûte, kalimba) et Sylvain Rifflet (saxophone ténor, clarinette, boîte à musique artisanale)
// Attention : Merci de réserver impérativement vos places sur le site des émissions publiques de France Musique. Entrée libre.
Entrée à partir de 18h30 dans le Hall Seine de Radio France // **

A l’Improviste au festival CRAK de Paris
« Mosaïque Sonore », enregistrée à l’Eglise Saint Merry en septembre 2016

Logo festival CRAK
Logo festival CRAK

C'est une cornemuse écossaise qui a ouvert le bal de 22 septembre dernier, et c'est un choix symbolique car cet instrument traditionnel emmené par le sonneur Erwan Keravec dans d'autres univers que celui de ses origines.
Or, c'est l'un des fils rouges de cette 5ème édition : le mariage heureux de la musique traditionnelle et de l'exploration contemporaine.
Le festival CRAK avait aussi ciblé d'autres objectifs : faire entendre par exemple le travail de deux collectifs : l'ONCEIM, l'orchestre parisien fondé par Frédéric Blondy, et le collectif La Novia, actif en Haute-Loire. (Sans parler d'un autre fil rouge qui ne trouvera pas sa place dans cette mosaïque, faute de temps : l'accent mis sur les arts numériques et la bidouille électronique.)
Les têtes pensantes du festival CRAK, ce sont deux musiciens : le pianiste Frédéric Blondy et le trompettiste Louis Lorain. A ces deux énergies, il faut ajouter celle d'Arnaud Rivière, musicien de la scène électronique, mais aussi directeur artistique du festival Sonic Protest, et qui a été de mèche avec l'association Babbel sur la dernière soirée de cette édition.

22 septembre...
La cornemuse d'Erwan Keravec a donné le LA de cette édition 2016. Cette cornemuse déjà entendu dans A l'Improviste à plusieurs reprises, c'est celle d'un musicien généreux et obstiné, qui a beaucoup joué la musique traditionnelle bretonne, avant de s'aventurer vers l'improvisation, vers l'exploration d'autres formes musicales pour son instrument. Il s'est tourné vers les compositeurs (des Cavanna, Moultaka, Leroux ou Mitterer...), et a ainsi suscité un nouveau répertoire pour la cornemuse.

**♦ 23 septembre...
Aux antipodes du solo d'
Erwan Keravec, le festival CRAK a joué le jeu du collectif. Depuis qu'il existe, c'est à dire depuis 5 ans, l'ONCEIM (l'orchestre national de création et d'improvisation musicale) fondé par le pianiste Frédéric Blondy, a ses entrées au festival CRAK. Le festival est l'occasion pour cet ensemble d'une trentaine de musiciens de commander à des compositeurs une pièce nouvelle, pensée sur mesure pour cet ensemble d'improvisateurs, de musiciens créatifs. Pour cette 5ème édition, le festival a sollicité Jérôme Noetinger*, actif sur la scène électroacoustique comme improvisateur et comme compositeur de studio. De cette collaboration est née une pièce nouvelle batptisée "Machines orphelines* ", une pièce qui a donné toute la mesure de l'organisme vivant qu'est cet orchestre.

**♦ 24 septembre...
Les programmateurs de Sonic Protest,
Arnaud Rivière et Franck de Quengo, ont mêlé leurs forces à l'association Babbel et proposé pour la soirée de clôture une Nuit blanche orchestrée par les différents groupes de collectif La Novia basé en Haute Loire (territoire très large qui inclut l'Aubergne, Rhône Alpes, le Béarn, le Limousin, les Cévennes et la Franche Comté). C'est sur une Nuit de Noces aux accents d'Oc en plein coeur de Paris, dans le cadre uinique de l'Eglise Saint Merry reconvertie en dance floor, que s'est refermée cette édition.
Cette Nuit de Noces nous est présentée par
Arnaud Rivière, puis par trois acteurs du collectif : Elodie Ortge, chargée de production et deux musiciens importants du collectif, Yann Gourdon, joueur de vièle à roue, et Jacques Puech**, chanteur et joueur de cabrette.

De 19h30 à 5h30, les murs de l'église Saint-Merry à Paris ont vibré avec les musiques du collectif La Novia.
Au programme, la musique du duo Verdouble, de Faune, de Jéricho, de la Baracande, de Toad, de Flux et enfin du duo des Violoneuses. Sans oublier la grande séquence de bal vers 1h du matin, avec des musiques de différentes régions de France.
Cette nuit-là, le public s'est ennivré de vibrations et de sons tenus.
Le public a dansé, s'est balancé ou est resté les yeux clos, traversé par les vibrations des instruments. Certains sont venus de loin pour participer à cette nuit exceptionnelle !

**► Le site d'Erwan Keravec
**
Le site del'ONCEIM
Le site de La Novia
Le site de Frédéric Blondy
Le site d'Arnaud Rivière
**► Le site de l'association Babbel**

Musiques de cette mosaïque :
Improvisation d'Erwan Keravec (live)
Machines orphelines de Jerôme Noetinger par l'ONCEIM (live)
Violoneuses, avec Perrine Bourel et Mana Serrano, violons, violons graves et voix (CD La Novia )
Verdouble, avec Yann Etienne et Yann Gourdon, vielles à roue
Toad, avec Pierre-Vincent Fortunier, cornemuse et violon, Yann Gourdon, vieille à roue, Guilhem Lacroux, guitare, lap steel (CDLa Novia)
Faune, avec Jacques Puech, chant, glasharmonica et cabrette, et Guilhem Lacroux, guitare, lap steel

+++ Si vous voulez en savoir plus sur les musiques de La Novia et les recherches du collectif, je vous recommande la géniale émission de Clément Lebrun sur le sujet : le Cri du Patchwork du 4 octobre 2016.

Réalisation : Françoise Cordey, Nicolas Mathias, Camille Lézer (Muse en Circuit) et Pierre Monteil.

A noter :
Babbel propose des Ateliers pédagogiques pour adultes : "Improviser : les enjeux d’une création collective"

Tous les mardis, de 20h à 22h Eglise Saint Merry - 76 rue de la Verrerie - 75004 Paris
Tarif : 20€/séance (150€ les 10 séances)
Renseignements sur la page du site

Le site du festival CRAK 2016

ACTUS D'AUTOMNE...
**► Retrouvez l'actualité du Collectif [WARNING** ](http://www.collectifwarning.com/)
Programmation du Pavillon écarlate au Parc de la Villette
En résidence du 10 au 23 octobre 2016

logo collectif WARNING
logo collectif WARNING

LE COAX FESTIVAL EST DE RETOUR !
Les 28 & 29 OCTOBRE 2016 au FGO-BARBARA, Paris 18e

Affiche Coax festival 2016
Affiche Coax festival 2016
L'équipe de l'émission :