A l'improviste
Magazine
Lundi 14 avril 2014
1h

Intersession # 13 enregistrée au Triton

A l'Improviste vous emmène ce soir au Triton aux Lilas avec un quartet inédit qui a réuni le 15 mars deux musiciens de l'Ensemble Inter Contemporain et deux musiciens engagés depuis toujours dans l'improvisation pour une "intersession".

Intersession # 13 enregistrée au Triton
Intersessions # 13 au Triton au Lilas en 2014

ATTENTION : PROCHAIN ENREGISTREMENT PUBLIC "A L'IMPROVISTE"
LE LUNDI 14 AVRIL A 19H A RADIO-FRANCE.

Le "Quartet à L'ouest" :
Jean-Luc Cappozzo, trompette
Jean Aussanaire, saxophone(s)
Alfred Spirli, percussions
& Eric Brochard, contrebasse

Concert Intersessions # 13
Avec Lionel Garcin, saxophones
Sylvain Lemêtre, percussions
&
Grégoire Simon, alto
Frédérique Cambreling, harpe
Enregistré le 15 mars 2014 au Triton aux Lilas

Logo du Triton au Lilas
Logo du Triton au Lilas

En collaboration avec l’Ensemble Intercontemporain

Logo Ensemble Intercontemporain
Logo Ensemble Intercontemporain

"Intersessions", c'est la formule qu'ont choisie ensemble l'EIC et le Triton pour les rencontres croisées initiées il y a 5 ans aujourd'hui et dont A l'Improviste se fait régulièrement l'écho.
Toute rencontre, même la plus improvisée a ses préliminaires. Il est bon de savoir par exemple que les musiciens de ces intersessions ne sont pas "tirés au sort" comme cela se pratique parfois, ou choses de façon arbitraire. La pianiste Sylvie Cohen, qui organise ces Intersessions côté EIC, respecte évidemment les souhaits des musiciens de l'Ensemble.
Harpiste de l'EIC depuis maintenant 20 ans, et dédicataire de nombreuses pièces imaginées dans un passé récent, voire très récent, par Philippe Boesmans, Wolgang Rihm, Philippe Schöller, Andreas Dohman, Luis de Pablo, et plus près de nous encore Frédéric Pattar et Gérard Buquet, Frédérique Cambreling écoute très régulièrement jouer et savait qu'elle s'y mettrait à jour !
Son voeu de rencontrer via l'improvisation le percussionniste Sylvain Lemêtre a pu se réaliser grâce aux Intersessions du Triton. Le duo s'est élargi au quartet ; un orchestre en miniature, à l'instrumentation riche et équilibrée ; des cordes, un soufflant et des percussions, au delà de ce qui avait été annoncé. Le hasard a voulu que Sylvain Lemêtre, attendu avec un simple zarb, sorte de sa voiture ce jour-là tout un set de percussions dont il n'avait pas eu le temps de se séparer ; une belle pagaille de bois, de métaux, de peaux....
Nous sommes au Triton, ce 15 mars 2014....

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :