A l'improviste
Magazine
Samedi 2 mai 2015
1h

Concert A l'improviste avec William Dongois, Michel Godard et Hélène Breschand

A l'Improviste a invité pour vous le 9 mars dernier le joueur de cornet à bouquin William Dongois. Il avait carte blanche et avait choisi de s'associer au serpentiste Michel Godad et la harpiste Hélène Breschand. Ensemble, ils ont improvisé sans filet !

PROCHAIN ENREGISTREMENT PUBLIC DE L'EMISSION "A L'IMPROVISTE"
LE LUNDI 11 MAI 2015 A 19H AU STUDIO 106 DE RADIO FRANCE :
Solo : Kim Myhr (guitare)
Duo : Jean-Marie Machado (piano) et Christophe Marguet (batteur)
// Entrée libre / Rdz-vs dans le Grand Hall de Radio France à 18h30 //
Comment venir à Radio France

Concert enregistré en public au studio 106 de Radio France le 9 mars 2015,
avec William Dongois (cornet à bouquin) Michel Godard (serpent) et Hélène Breschand (harpe)

Sur la scène de notre studio ce soir-là, deux familles d'instruments : la harpe, grande dame de la famille des cordes, et dans la famille des vents, le cornet à bouquin et le serpent.
William Dongois nous raconte en début d'émission cette histoire de famille...

Hélène Breschand par Christian Taillemite
Hélène Breschand par Christian Taillemite

Ensemble, ils ont improvisé ce soir-là une musique qui se situait au-delà des esthétiques musicales. Dans quel territoire musical nous emmène-t-elle ? Je ne pourrai vous le dire, et les musiciens ne le pourront sans doute pas non plus. Ce qui est sûr c'est que l'improvisation c'est encore mieux quand on y est !
Il y a quelque chose de jubilatoire en effet dans une rencontre inédite comme celle-ci à observer les musiciens hésiter sur l'instrument à jouer à tel ou tel moment. Ces hésitations font partie de la tension qui accompagne l'acte d'improvisation, et l'ensemble de réponses d'un musicien aux sollicitations des autres.

William Dongois par Christian Taillemite
William Dongois par Christian Taillemite

Or des trois musiciens, William Dongois était celui à qui il était donné le plus d'hésiter entre tel ou tel timbre.
En plus de ses cornes de vache, il avait en effet apporté deux cornets à bouquin à la sonorité à la fois proche et lointaine.
Michel Godard, venu au serpent après le tuba, avait, lui, apporté ce jour-là une guitare basse !

Michel Godard par Christian Taillemite
Michel Godard par Christian Taillemite

Un immense merci à Christian Taillemite, dont vous pouvez retrouver les photos sur Citizen Jazz

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

Les invités :
L'équipe de l'émission :