A l'improviste
Magazine
Samedi 14 février 2015
1h

The Bridge #7 au Pannonica de Nantes

A l'Improviste vous emmène ce soir à Nantes, dans les murs du Pannonica. Le club nantais recevait The Bridge #7, sextuor franco-américain, pour son deuxième concert en France. Ce sextet d'improvisateurs referme ce soir à Tours une tournée française qui l'a mené à Paris, Nantes, Poitiers, Avignon, Vitrolles, Toulouse et Tours.

Logo The Bridge
Logo The Bridge

The Bridge #7 :
Avec : Khari B. - spoken word
Magic Malik - flûte, voix
Guillaume Orti - saxophones
Jeb Bishop - trombone
Frédéric Bargeon-Briet - contrebasse
Tyshawn Sorey - batterie, trombone
Concert enregistré le 4 février au Pannonica à Nantes

Affichette The Bridge7
Affichette The Bridge7

The Bridge, c'est un projet pas tout à fait ordinaire jailli de l'imagination de l'ethnographe, anthropologue et passionné de jazz AlexandrePierrepont, un projet également baptisé "Réseau transatlantique pour le jazz et les musiques créatives". Ce Pont Musical existe depuis deux ans. Il permet à des improvisateurs des deux pays de se rencontrer dans un sens et dans l'autre dans de bonnes conditions, avec des voyages, des workshops et des tournées à la clef.
Depuis septembre 2013, il y a eu 6 groupes, 6 constellations de musiciens et autant de voyages dans les deux sens.
Les musiciens qui ont été accueillis le 4 février dernier au Pannonica de Nantes sont la 7ème mouture de ce Bridge transatlantique.
Côté à côte sur la scène du Pannonica, trois musiciens américains :
le poète - slameur Khari B., le tromboniste Jeb Bishop, le batteur et tromboniste Tyshawn Sorey.
Et côté français, le flûtiste et vocaliste Magic Malik, le saxophoniste Guillaume Orti et le contrebassiste Frédéric Bargeon - Briet, contrebassiste qui n'est pas tout à fait pour rien dans ce casting de musicien. Il y a deux ans, le musicien brestois avait fait le voyage juqu'aux Etats-Unis où il avait rencontré Jeb Bishop et Tyshawn Sorey.

Serpent Bridge
Serpent Bridge

The Bridge#7 n'improvise pas que la musique... Les musiciens vont jusqu'à improviser leurs déplacements sur scène et hors scène. Un piano traîne dans les coulisses : Magic Malik et Tyshawn Sorey vont y promener de temps en temps leurs mains. Le batteur sort parfois aussi de scène pour se placer loin des micros (pauvre preneur de son !) avec son trombone basse...
Idem pour le slameur Khari B. dont les mots sont venus par moment chuchoter aux oreilles du public assis.
Des surprises de ce genre vous attendent !

Affichette The Bridge7
Affichette The Bridge7

Le site de Khari B
Le site de Magic Malik
Le site de Guillaume Orti
Le site de Jeb Bishop
La bio de Frédéric Bargeon-Briet
Le site deTyshawn Sorey

Serpent Bridge
Serpent Bridge

À quoi s’attendre ? Cette question, dès lors qu’elle cesse d’être inquiète pour ne manifester que curiosité et envie, les musiciens de jazz (se) la posent depuis toujours, sans jamais y répondre de manière définitive. L’équation est complexe, un mélange de personnalités, de références, d’expériences artistiques.
Comme l’exprime si bien le contrebassiste Frédéric Bargeon-Briet : « Les trajectoires de chaque musicien composant l’orchestre sont comme les rayons de lumière convergeant vers le point de focus de la lentille d’une loupe. (..) Nous serons à la fois d’un côté et de l’autre du miroir, observateurs et observés. »
The Bridge #7 est donc bel et bien un espace de dialogue où les lignes bougent sans cesse et dont le mouvement est, précisément, la forme.

Alexandre Pierrepont

A NOTER :
The Bridge#7 sera en concert au Petit Faucheux de Tours le 13 février à 20h30

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :