A l'improviste
Magazine
Samedi 2 avril 2016
1h

Benjamin de la Fuente à Radio France

Le violoniste Benjamin de la Fuente est venu improviser en solitaire dans notre studio le 7 mars dernier : une performance aux allures de mise à nu, un petit moment de vérité car le solo en improvisation est un vrai miroir tendu !

Benjamin de la Fuente à Radio France
Benjamin de la Fuente en balance au studio 106 par S Noël

**// Prochain enregistrement public de l'émission "A l'improviste"
le lundi 11 avril 2016 à 19h au studio 106 de Radio France : 3 concerts //

Solo : Fadhel Messaoudi (oud et voix)
&
Trio : Michel Doneda
(saxophones), Tetsu Saitoh (contrebasse) & Frédéric Blondy (piano préparé)
&
Collectif d’improvisation générative du CNSMdP : « Ludwig van » de Mauricio Kagel
(Classes d’Alexandros Markeas et Vincent Lê Quang ) **MERCI DE RESERVER IMPERATIVEMENT VOS PLACES
SUR LE SITE DES EMISSIONS PUBLIQUES DE RADIO FRANCE / A L'IMPROVISTE
=- Puis rendez-vous avec vos places porte D à 18h30

Concert solo de Benjamin De La Fuente (violon & électronique)
Concert public enregistré à Radio France au studio 106 le 07 mars 2016
► La vidéo du concert :

"Parfois, il est bon de redéfinir et renouveler ce rapport intime et étrange que l'on a avec son instrument. Cet objet à la fois sophistiqué et archaïque que l'on tient dans les bras depuis tellement longtemps... (et se rappeler) que ce violon n'est ni plus ni moins qu'un objet résonant que l'on peut pincer, frotter, taper, caresser, pas casser, mettre en vibration, pour raconter peut-être quelque-chose, pour partager avec les autres des émotions et du sens".
Benjamin de La Fuente (note de pochette, "La Longue Marche", label Aeon)

Benjamin de La Fuente joue d'un violon ouvert sur le monde, un violon polyglotte, un violon augmenté aussi, puisqu'il utilise de temps en temps des effets.
Un violon qui est comme une voix, tout près de l'oreille, donc au violon de l'intime, mais qui peut parfois s'emballer et sortir de ses gonds.
L'idée d'inviter Benjamin de La Fuente pour ce moment d'improvisation à Radio France m'est venue en réécoutant son album solo "La Longue Marche " paru en 2009 sur le label Aeon : un album accompli qui a très certainement été un tournant dans l'évolution de ce musicien compositeur et improvisateur.
C'est le compositeur qui s'est fait entendre récemment sur France Musique à la faveur d'une pièce concertante pour violon, batterie et orchestre ("A distance ", commande Alla Breve).
Compositeur, Benjamin de La Fuente l'est 24 heures sur 24, qu'il écrive au concert, ou pour des groupes tels que l'ONJ ou le quartet Caravaggio qui l'unit à Bruno Chevillon, Samuel Sighicelli et Eric Echampard.
Improvisateur, Benjamin de La Fuente l'est aussi 24h sur 24. Nous l'avions écouté improviser dans cette émission autrefois au sein de la Cie Sphota. L'improvisateur s'exprime évidemment aujourd'hui au sein de Caravaggio, un groupe délibérément inscrit quelque part dans le Art-Post-Rock...
Violon-Chanteur, violon matière, violon épiderme, violon rêveur ; il y a tous ces paramètres dans le violon de Benjamin de La Fuente.
Pas d'artifice dans cette pertformance en solitaire, car les pédales d'effet qui accompagnent par moment le violon en sont pas des artifices, mais plutôt une possibilité de créer des plans, de jouer sur la profondeur de champ...

Musiques additionnelles :

  • La Longue Marche
    Benjamin de La Fuente
    CD Aeon
CD Benjamin de la Fuente / La longue marche
CD Benjamin de la Fuente / La longue marche

+ Extraits inédits de deux CDs à paraître :

  • "Traces d'une lutte " & "Blue cristal"
    Par le quartet Caravaggio
    (label La Buissonne)
    et
  • "In Vivo veritas"
    Par l'Orchestre National de Jazz - dir. Olivier Benoît

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :