A l'improviste
Magazine
Lundi 19 mai 2014
1h

Barre Phillips, contrebasse et György Kurtag Junior, synthétiseurs et percussion digitale - à Radio France

Dans A l'Improviste ce soir un duo peu ordinaire et totalement inédit qui a réuni le 10 mars dans notre studio à radio France le contrebassiste Barre Phillips et le claviériste György Kurtag Jr., adepte des synthétiseurs analogiques, machines sonores d'un monde révolu…

A NOTER / Dans la nuit du 21 au 22 avril 2014, entre 1h et 3h, France musique s'est associé à la Tribune Internationale des Compositeurs 2013 (T.I.C.) avec la diffusion de quelques pépites révélées par Anne Montaron, lors de ce grand rendez-vous annuel autour de la création musicale A découvrir en réécoute sur ce lien.

ATTENTION : PROCHAIN ENREGISTREMENT "A L'IMPROVISTE"
LE SAMEDI 07 JUIN A 19H AU STUDIO 106 DE RADIO FRANCE
:
Solo : Eve Risser, piano préparé
&
Trio : Christian Zanesi, électroacoustique
Edward Perraud, batterie, percussions
& Frédérick Galiay, basse

La rencontre entre les deux musiciens était filmée par une équipe qui souhaite réaliser avec Barre Phillips et György Kurtag un documentaire sur la musique, documentaire dont ce concert "A l'Improviste" a constitué la première étape.
Les deux musiciens ont improvisé ce soir-là pour la première fois ensemble ; la musique a jailli avec une grande fraîcheur - fraîcheur des "premières fois" - et avait pourtant le parfum d'une musique ancienne, justement rappelée à nos mémoires. Les sonorités de la contrebasse de Barre Phillips sont venues se mêler aux sonorités "anciennes" des synthétiseurs de Gyorgy Kurtag Jr. Ces claviers ne sont ils pas pour la lutherie électronique d'aujourd'hui ce que la viole de gambe est pour un violoncelliste de notre époque ?
Face à face dans le studio, deux musiciens actifs en France mais aux origines lointaines.
A la contrebasse, Barre Phillips, né un beau jour de 1934 à San Francisco. Sa carrière de musicien s'est d'abord développée à New York, aux côtés des grandes figures du jazz et de "la New Thing", puis en Europe, à partir de la fin des années 1960. Depuis les années 1980, on l'a entendu aux côtés de nombreux improvisateurs du monde entier. Sa route a croisé et re-croisé celle de quelques grands noms de la musique improvisée européenne, histoire qu'il a contribué à écrire lui-même par son inventivité, son charisme et son immense talent de pédagogue.
Aux synthétiseurs et percussions digitales György Kurtag Jr. musicien d'origine hongroise, "tombé dans la marmite" de la musique au berceau, un berceau que les parents Kurtag (György et Martha) glissaient sous le piano, dans le petit appartement familial en Hongrie. La musique imprégnait la maison, du matin jusqu'au soir. György Kurtag a quitté la Hongrie au début des années 80 pour la France, avec le désir de travailler avec Peter Eötvös qu'il a rencontré à l'IRCAM. Pendant ces années parisiennes où György Kurtag Jr. est actif comme compositeur-chercheur à l'IRCAM, loin de la figure du père, il est attentif à la fois aux gestes des instrumentistes qu'il est amené à rencontrer, et aux nouveaux instruments inventés dans "le ventre de Paris".
Peu à peu, les activités de György Kurtag Jr. se diversifient ; au chercheur et compositeur s'ajoutent le pédagogue et l'improvisateur.
Au moment où György Kurtag Jr. a rencontré Barre Phillips dans notre studio, la rencontre lui importait tellement qu'il a longuement réfléchi aux outils sur lesquels il allait communiquer avec son partenaire de jeu ; un orgue à trois claviers, complété par des percussions digitales...

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :