L'Expérimentale
Magazine
Dimanche 6 décembre 2020
1h

Documentaire : "Vers une pédagogie de la musique électroacoustique"

Au cours des années soixante s’étaient développées des relations entre le Conservatoire et la radiodiffusion, principalement autour du Groupe de Recherches Musicales fondé et dirigé par Pierre Schaeffer. Le cours s’intitule en 1968 “Musique fondamentale et appliquée à l’audiovisuel”.

Documentaire : "Vers une pédagogie de la musique électroacoustique"
Pierre Schaeffer, Studio de musique expérimentale du GRM 1967, © Laslo Ruszka/INA

La classe d’électroacoustique
Au cours des années soixante s’étaient développées des relations entre le Conservatoire et la radiodiffusion, principalement autour du Groupe de Recherches Musicales fondé et dirigé par Pierre Schaeffer. Celui-ci avait été appelé dès 1967 par Raymond Gallois-Montbrun à intervenir régulièrement au Conservatoire, aussi s’agit-il de confirmer cette présence et de renforcer des liens déjà existants entre le Conservatoire et le G.R.M.
Le développement des relations du Conservatoire avec l’O.R.T.F. pour l’accès des étudiants aux moyens électro-acoustiques du G.R.M. est une demande à laquelle le Directeur du C.N.S.M. ne peut être que favorable. Marcel Landowski soutient également ce projet, répondant à Alain Louvier sur ce point en juin 1968 :
“Je ne vois que des avantages à ce qu’un accord soit pris avec l’O.R.T.F. pour l’étude et l’utilisation des moyens électro-acoustiques ceci étant le complément naturel, par conséquent déjà envisagé, de la mission confiée à M.Pierre Schaeffer dès cette année au sein du C.N.S.M.”
. Le cours s’intitule en 1968 “Musique fondamentale et appliquée à l’audiovisuel”, et s’organise progressivement en classe de “musique électro-acoustique et recherche musicale”. L’Inspecteur général de la musique est partie prenante dans cette introduction de la musique électroacoustique parmi les disciplines nouvelles : il contacte lui-même Jean- Jacques de Bresson, directeur de l’O.R.T.F. , souligne le bilan positif des relations déjà établies entre le G.R.M. et les jeunes compositeurs du C.N.S.M., et annonce avoir pressenti, “avec l’approbation du Ministre des Affaires culturelles et le Conseil du Conservatoire”, Pierre Schaeffer pour assumer au Conservatoire un enseignement fondamental. Ce rôle d’intermédiaire de l’Inspecteur de la musique entre le C.N.S.M. et la direction de l’O.R.T.F. montre l’efficience de sa double légitimité, à la fois musicale et politique et sa fonction d’appui dans le processus de réforme au C.N.S.M., en relation étroite avec les préoccupations du Directeur de l’établissement.

Discographie :

"Solfège de l'Objet Sonore" Pierre Schaeffer 1967 aux editions du Seuil

Pierre Schaeffer "Trièdre Fertile - Plutôt Harmonique" 1975

Robert Cohen-Solal "Les Shadocks" 1968 INA-GRM

Iannis Xenakis "Diamorphoses II" 1957 ERATO/ORTF

Guy Reibel "Granulations-Sillages" 1976 INA-GRM

Olivier Messiaen "Timbre et Durée" 1952 INA-GRM

Henri Sauguet "Aspect Sentimental" 1957 INA-GRM

Pierre Boulez "Etude 1" 1951 INA-GRM

Bernard Parmegiani "De Natura Sonorum - Incidences Résonances" 1975 INA-GRM

Karlheinz Stockhausen "Telemusik" 1966 Stockhausen records

Bernard Parmegiani "De Natura Sonorum - Ondes Croisées" 1975 INA-GRM

Pierre Schaeffer "Suite 14" 1949

Pierre Schaeffer "Trièdre Fertile - Strette" 1975

Solfège de l'Objet Sonore Pierre Schaeffer 1967 aux editions du Seuil
Solfège de l'Objet Sonore Pierre Schaeffer 1967 aux editions du Seuil, © lNA-GRM
L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • logo ina