L'Expérimentale
Magazine
Dimanche 10 novembre 2019
1h

Concert : l'Institut de Sonologie

Retransmission du concert du 18 Octobre 2019. Le GRM reçoit l'Institut de Sonologie de La Haye, à venir jouer sur l'acousmonium, certaines Oeuvres de son répertoire.

Concert : l'Institut de Sonologie
Ji Youn Kang, © Rewire 2018 - Photo de Peter Balkema

L’INSTITUT DE SONOLOGIE
En 1964, alors que Gottfried Michael Koenig (1926) occupe le poste de directeur artistique du Studio for Electronic Music (STEM) de l’Université d’Utrecht, une fusion s’opère avec la production de musique électronique des laboratoires Philips (1956-1960) et les programmes d’enseignement des studios de la Delft University of Technology (1957-1960) et du CEM à Bilthoven. Koenig ajoute ensuite un troisième élément important à la production musicale et à l’enseignement : la recherche. Sur la base de cette trinité, le STEM devient en trois ans l’Institut de Sonologie, installé à Utrecht jusqu’en 1986, puis transféré au Conservatoire Royal de La Haye. L’intégration de l’enseignement, de la production et de la recherche par Koenig constitue toujours l’ADN de l’Institut de Sonologie.
Outre le cursus d’un an en sonologie lancé en 1967, il existe maintenant un programme de licence et de maîtrise de deux ans. Une des spécialisations du programme de master, Instruments & Interfaces, est enseignée en association avec le STEIM à Amsterdam. À partir de 2014, un double diplôme en communication audio et sonologie est également proposé en partenariat avec la Technische Universität de Berlin.
Au cours des dernières années, des conférences, masterclass, et ateliers ont été donnés par Trevor Wishart, Daniel Teruggi, Nic Collins, Alvin Lucier, Stefan Weinzierl, Gottfried Michael Koenig, Konrad Boehmer, Arne Deforce, Kaija Saariaho, Larry Polansky et Barry Truax, Matthew Ostrowski, Folkmar Hein, Sarah Nicolls, Richard Cavell, Douglas Kahn, Peter Evans, Evan Parker, et Horacio Vaggione, entre autres.
L’Institut de Sonologie adopte une position claire concernant l’utilisation de la technologie en musique : la technologie n’est pas simplement un complément à la pratique musicale existante, mais doit être principalement utilisée pour explorer de nouvelles formes de composition et de présentation publique de la musique et de l’art. En même temps, la sonologie n’est liée à aucun dogme stylistique.
Les domaines traditionnels couverts en sonologie, tels que la composition en studio, la programmation informatique, la recherche sonore, le traitement du signal, la composition algorithmique et la théorie de la musique électronique sont encore fortement représentés dans le programme, mais des sujets relativement nouveaux tels que l’électronique live, l’improvisation, l’art sonore, le  eld recording et la spatialisation sonore sont également abordés.
L’Institut de Sonologie collabore régulièrement avec le Groupe de recherches musicales (INA GRM) de Paris, le Netherlands Music Institute (NMI), le Studio for Electro Instrumental Music (STEIM), le Studio LOOS, la Technische Universität de Berlin, et la Game of Life Foundation.  

Marie GUILLERAY« Estran » (2012) / 09’17
Justin BENNETT« Rue de l’Autonomie, Bruxelles » (2018) / 10’ Jaap VINK « Granule » (1970) / 09’30
Gabriel PAIUK« Affectio (Revised) » (2019) / 10’
Raviv GANCHROW« Earth-Ionosphere-Floodwater » (2019) / 04’50 Kees TAZELAAR « ... ritroverai qualcosa ... » (2017) / 09’50
Gottfried Michael KOENIG« Terminus X » (1967) / 11’42 Johan VAN KREIJ « Morphology Study no.1 » (2017) / 11’39
Richard BARRETT« luminous » (2019) / 10’00
Ji Youn KANG« Enfolding Plane III - Punky Pulse Pool » (2017) / 14’
Bjarni GUNNARSSON« Cendres » (2019) / 09’25

Site Internet de L'Institut de Sonologie : 

http://www.sonology.org

télécharger le programme du concert :

https://sites.inagrm.com/download/pdf/GRM_MPAA_18_OCT_19.pdf

L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • logo ina