L’actualité des orchestres
Magazine
Lundi 26 avril 2021
5 min

"Le feu sous la glace" par l'Orchestre national d'Île-de-France

Place à la région parisienne cette semaine, pour (re)voir le concert sulfureux de l'Orchestre national d'Île-de-France, dirigé par Case Scaglione depuis la Philharmonie de Paris. Au programme : Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov et Symphonie n°2 de Sibelius.

"Le feu sous la glace" par l'Orchestre national d'Île-de-France
"Le feu sous la glace" : le concert streaming de l'Orchestre national d'Île-de-France dirigé par Case Scaglione avec Yeol Eum Son, à la Philharmonie de Paris, © ONDIF / Guillaume Klein

Aux côtés de la pianiste sud-coréenne Yeol Eum Son, le chef Case Scaglione retrouve fidèlement l'Orchestre national d'Île-de-France, pour un concert exceptionnel diffusé en mars dernier, en direct depuis la Philharmonie de Paris.

Présentation du concert : Tristan Labouret

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

La programmation

Le Deuxième Concerto (1901) de Rachmaninov commence avec la mélodie peut-être la plus longue, la plus intense, la plus chaude de tout le répertoire classique ! L’orchestre en entier se met à l’unisson avec le piano pour faire chanter cette ligne si généreuse. Rachmaninov sait bien qu’il compose là un thème qui fera sa célébrité : il le répète à l’envi durant tout le mouvement. Bien sûr, la virtuosité légendaire du pianiste qu’était Rachmaninov revient vite, mais toujours au service de l’expression. Difficile de croire que ce concerto a été composé après trois années de déprime sévère !

Tout à fait contemporaine, la Deuxième Symphonie (1901) de Sibelius a été commencée en Italie. On y sent la chaleur méridionale mêlée aux espaces glacés de la Finlande : là tout n’est que vastes étendues sonores, bribes de thèmes folkloriques et grands élans lyriques. 

L'Orchestre national d'Île-de-France

Faire vivre le répertoire symphonique partout et pour tous en Île-de-France et le placer à la portée de chacun, telles sont les missions de l’orchestre. Formé de 95 musiciens permanents, résident à la Philharmonie de Paris, l’Orchestre national d’Île de-France donne chaque saison une centaine de concerts sur tout le territoire et offre ainsi aux Franciliens la richesse d’un répertoire couvrant quatre siècles de musique. L’orchestre mène une politique artistique ambitieuse et ouverte, nourrie de collaborations régulières avec de nombreux artistes venus d’horizons divers. 

En septembre 2019, Case Scaglione succède à Enrique Mazzola en tant que directeur musical et chef principal. Fervent défenseur de la mission de l’orchestre, il aime faire partager sa passion du répertoire symphonique au plus grand nombre. 

En partenariat avec l'Association Française des Orchestres (AFO)

L'équipe de l'émission :