L'actu du jour
Magazine
Lundi 5 juillet 2021
3 min

Dans l'atelier génial de Philippe Joly, facteur de pianoforte

À 71 ans, Philippe Joly répare, bichonne et fabrique des pianoforte dans son atelier du 14ème arrondissement de Paris. Il nous fait découvrir les coulisses d'un métier de plus en plus rare.

Dans l'atelier génial de Philippe Joly, facteur de pianoforte
Philippe Joly et sa dernière création, un "piano girafe", © Radio France / Louis-Valentin Lopez

L'atelier de Philippe Joly, c'est un peu la caverne d'Ali Baba des amateurs de piano. Nous sommes dans l'ancienne dépendance d'un garage : "on répare des pianos au lieu de réparer des chambres à air, ça change un peu, ça ne fait pas le même bruit", lâche-t-il, mutin. Le facteur de pianoforte s'est installé ici il y a une quinzaine d'années. Il entretient, restaure, bichonne des pianos qui datent pour la plupart de l'avant guerre, du début du siècle, voire du XIXe. 

Il nous fait faire le tour du propriétaire : "ici, il y a le Pleyel qui était à _Maurice Schlesinger_, l'éditeur de Chopin. À côté, deux pianoforte, que j'ai fabriqués, des pianos carrés... J'en ai aussi un qui date de 1780 en vitrine, puis piano mécanique à étrier, celui-là, ils n'ont même pas le même au musée de la musique !"

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ce Pleyel a appartenu à Maurice Schlesinger, l'éditeur de Chopin
Ce Pleyel a appartenu à Maurice Schlesinger, l'éditeur de Chopin, © Radio France / Louis-Valentin Lopez

Piano girafe, Haydn et Schubert

Philippe Joly est particulièrement fier du piano girafe, un piano vertical, qui trône dans l'entrée. Une merveille qu'il a conçue et qui revient tout juste du Théâtre national populaire de Villeurbane, le TNP : "il marche mais j'ai commencé à accorder les basses, c'est une horreur". Mais la fabrication n'est pas au cœur de son métier : "la construction, c'est une petite partie malheureusement, c'est peut-être 10%, 5% de mon activité. J'aimerais mieux que ce soit 80%, mais je n'ai pas de clients...". Ses pianos ont malgré tout beaucoup servi. "L'un d'eux a fait une cinquantaine de concerts dans un théâtre. Ils jouaient un opéra bouffe deHaydn, Lo Speziale. Les Klavierstücke deSchubert, aussi : le premier disque, enregistré sur l'un de mes pianos, était vachement bien."

Un plan de travail bien fourni
Un plan de travail bien fourni, © Radio France / Louis-Valentin Lopez

Le facteur gagne aussi sa vie grâce à l'accordage, qui représente 20% de l'activité. À 71 ans, c'est le devenir de ses créations qui préoccupe Philippe Joly : "Mon fils fait de l'astrophysique, c'est très bien, mais il ne s'intéresse pas au piano, et ma fille non plus."

"Il n'y a pas vraiment de journée typique"

Heureusement, il peut compter sur deux collaborateurs, qu'il appelle ses "héritiers spirituels". Juste à côté, Shintaro Soma est au chevet d'un pianoforte.  Ce que le jeune homme apprécie dans son métier, c'est la diversité : "On travaille le bois, le métal, il y a des aspects d'ébénisterie, de réglage de mécanique, d'accordage, d'harmonisation... Il n'y a pas vraiment de journée typique."

Shintaro Soma, au chevet d'un pianoforte
Shintaro Soma, au chevet d'un pianoforte, © Radio France / Louis-Valentin Lopez

Il est de plus en plus difficile de vendre des pianos, constate-t-il, mais le piano et le pianoforte ont quand même de beaux jours devant eux, notamment grâce aux confinements : "Beaucoup de gens se sont mis ou se sont remis au piano après 20, 30, 40 ans. Et il y de l'intérêt pour les enregistrements sur les pianos d'époque. Je pense que ça va quand même perdurer." Philippe Joly abonde : "J'ai des clients qui me disent que leur fils a progressé comme une fusée pendant cette période, il a joué 4h par jour alors que d'habitude il jouait 10 minutes !" Le facteur rêve maintenant de monter une maison du piano historique pour regrouper au même endroit des pianos de toutes les époques.

Philippe Joly rêve de créer une "maison du piano historique"
Philippe Joly rêve de créer une "maison du piano historique", © Radio France / Louis-Valentin Lopez
L'équipe de l'émission :