Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 7 mars 2015
23 min

Les Milles et une Nuits de Rimski-Korsakov, la trompette et l'actu Dingo

Le contes des Milles et une Nuit de Rimski-Korsakov raconté. La question de Raphaël sur la trompette et vos sorties, vos lectures...dans l'actu Dingo.

Histoire Dingo
Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l’histoire de Shéhérazade, de Nikolaï Rimski-Korsakov.

Contes des Mille et une Nuit.
Contes des Mille et une Nuit.

Nikolaï Rimski-Korsakov est un compositeur russe du 19e siècle né en 1844. Petit il aime la musique, mais de là à en faire son métier, faut pas exagérer. Ce qui le passionne avant tout ce sont les voyages et l’astronomie : regarder le ciel et les étoiles…
Un jour alors qu’il est adolescent, on l’emmène à l’Opéra pour assister à la représentation de l’opéra Lucia Di Lamermoor de Donizetti.
Là, c’est la révélation, il ne sera pas reporter, voyageur ou astronome, non il veut devenir compositeur.
Il apprend le piano, l’harmonie, les règles de composition, il travaille sans relâche pour tout savoir sur la musique et ses secrets. Si bien qu’en 1861, il rejoint un groupe de compositeurs tous devenus célèbres en Russie et dans le monde, le Groupe des 5 dont faisaient partis Alexandre Borodine ou Modest Moussorgski.
Rimski-Korsakov va passer du temps avec Moussorgski et les autres compositeurs. Ils travaillent et réfléchissent ensemble à une musique nationale qui s’appuie sur les thèmes populaires et traditionnelles russes. Mais il leur arrive aussi de composer sur des thèmes exotiques… comme en 1888 lorsque Rimski Korsakov crée Shéhérazade.
Shéhérazade est le personnage central des Contes des Mille et une Nuit. Ces contes sont regroupés dans un très vieux livre en arabe dans lequel on peut lire des histoires populaires: Aladin, Ali Baba, Sinbad le Marin, Les sept Vizirs…
Ces histoires se sont celles que racontait Shéhérazade à Shahriar. Ce drôle de Sultan pensait que toutes les femmes étaient infidèles. Chaque matin, il tuait une jeune femme qu’il venait d’épouser la veille. Mais, Shéhérazade ne compte pas mourir, bien au contraire elle a un plan. Tous les soirs, elle lui raconte une histoire et prend soin de ne pas l’achever. Ainsi, curieux de connaitre la fin, le Sultan la laisse saine et sauve jusqu’au lendemain, jusqu’à la suite de l’histoire.

Contes des Mille et une Nuit. 2
Contes des Mille et une Nuit. 2

Rimsky-Korsakov s’inspire de cette histoire pour composer une œuvre pour orchestre. Dans laquelle on entend dès le début du 1er mouvement le thème de Shéhérazade que l’on retrouvera plusieurs fois tout au long de la partition. Dans ce 1er mouvement, Shéhérazade raconte au Sultan l’histoire de la Mer et du Vaisseau de Sindbad. Sindbad a le pied marin, à bord de son bateau, il a vécu des aventures extraordinaires. Sept voyages au cours desquels il s’est perdu, il a chaviré, il s’est échoué sur des terres inconnues, des îles aux habitants extraordinaires. Il a aussi découvert de nouvelles coutumes et rencontré des créatures incroyables.
Nikolai Rimski-Korsakov nous plonge dans les eaux tumultueuses sur lesquels naviguent Sinbad : On entend les cordes et les harpes qui montent et descendent, les cuivres eux effrayants feraient presque chavirer.
Le 2e mouvement est celui de l’histoire du Prince Kalender, un prince conquérant. Un prince qui entreprend de nombreuses batailles que Rimski Korsakov met en musique à l’aide des instruments à cuivre et d’un thème qui ressemble étrangement à de la musique militaire.
Le 3e mouvement est le plus calme, le plus lent. Il parle d’amour. L’amour entre un homme et une femme, un amour impossible que tous deux cachent au plus profond de leur cœur. Rimski-Korsakov débute la composition du 4e mouvement par une grande fête à Bagdad, l’actuelle capitale de l’Irak. Shéhérazade poursuit inlassablement le récit de ses contes. Après la fête, la mer, Après la mer, le naufrage, des histoires qui tiennent le Sultan en haleine. Au bout de mille et une nuits, il décidera de laisser à Shéhérazade la vie sauve. Shéhérazade est parvenue à contrer la folie meurtrière de ce sultan Barbare.

Robot Dingo
Robot Dingo

Robot Dingo
Raphaël nous a appelé, il aimerait comprendre le fonctionnement de la trompette.

Trompette
Trompette

La trompette fait partie de la famille des cuivres, c’est un instrument à vent, c’est en soufflant dedans que l’on produit un son.
La trompette est composée de plusieurs parties. L’embouchure tout d’abord, sur laquelle le musicien vient déposer ses lèvres. Puis le tube que l’on appelle aussi la perce et qui constitue l’essentiel du corps de la trompette avec ses virages et ses coudes… un corps qui se termine par un gros trou par lequel sort le son. On l’appelle le pavillon.

Piston
Piston

Les pistons : très souvent il y en a trois, mais certaines trompettes n’en ont pas. Tout comme il existe des trompettes de toutes les tailles qui donneront un son plus ou moins aigu ou une couleur, un caractère différent.
Les pistons servent à changer la hauteur des notes en appuyant dessus, l’air qui vient de l’embouchure et qui passe dans la perce, c’est-à-dire dans le corps de la trompette, va être dévié car l’intérieur d’un piston est troué. En étant dévié, cet air passe dans un autre tuyau que l’on appelle la coulisse. En changeant son trajet le son va être modifié !
Comment se fait la vibration avec la trompette ?
Ce sont les lèvres du trompettiste qui créent la vibration. L’instrumentiste va faire sortir l’air de sa bouche qui va être retenu par l’embouchure et par ses lèvres, en ouvrant à peine les lèvres en laissant s’échapper l’air, il va créer la vibration et donc le son. Ce son va ensuite être amplifié une première fois dans l’embouchure qui est en forme de cuvette, puis il va continuer son amplification dans le corps de la trompette puis dans le pavillon.
Plus vous serrez les lèvres plus le son sera aigu. Plus vous les relâchez, plus le son sera grave !

téléphone Robot Dingo
téléphone Robot Dingo

Une question à poser à Robot Dingo, un seul téléphone
01 56 40 69 35


Actu Dingo
Concert

Un événement à ne manquer Pierre et le loup et le jazz… Le festival Jazz à Vienne a commandé une adaptation jazz de Pierre et le Loup de Sergei Prokofiev à un Big Band composé de prestigieux musiciens qui s’appelle le The Amazing Keystone Big Band. Sur scène également un récitant: Denis Podalydès de la Comédie Française.
Pierre et le loup et le jazz…
Théâtre des Champs-Elysées dimanche 8 mars à 11h et à 15h


Livre disque

Jazzoo
Jazzoo

Little Village, le nouveau label jeunesse d’Harmonia Mundi vient de faire paraître un nouveau livre disque intitulé Jazoo, destiné à faire découvrir le jazz aux enfants à l’aide treize histoire en musique, l’histoire du Kangourou, de l’écureuil, de la baleine ou encore l’histoire du canard.
Treize mini-histoires “sans paroles” qui illustrent astucieusement l’amitié, le partage, l’égalité...
Chaque histoire est présentée comme une sorte de haïku qui invite l’enfant à imaginer ce qui va arriver à l’animal. Jazzoo est une réjouissante collaboration entre Oddjob et l’illustrateur britannique Ben Javens. Un livre musical destiné à faire découvrir le jazz aux enfants.
La musique est signée par le quintet Suédois Oddjob, le disque Jazzoo à reçu en Suède le Grammy du meilleur album pour enfants de l’année 2014.
Jazzoo est paru chez Little Village // Harmonia Mundi
Livre Audio : ISBN :978-2-37196-002-2


Concert

Eva pas à pas (création)
Eva pas à pas (création)

A Toulouse, dimanche 8 mars vous pourrez entendre le concert/SpectacleEva Pas à Pas, une création du compositeur Sylvain Griotto avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Christophe Mangou
Halle aux Grains : dimanche 8 mars à 10h45


Concert

Zorbalov
Zorbalov

Samedi 7 mars à 11h à la Maison de Radio France, le comédien Yanowski sera avec l’Orchestre National de France sous la direction de Didier Benetti. Ils vous entraineront dans les aventures de Zorbalov, un vieux forain de Bôheme, qui, en tournant la manivelle de son orgue, nous fait entendre des musiques de Moussorgski, Borodine, Kabalevski, Stravinsky et Prokofiev. Maison de la radio au Studio 104.

L'équipe de l'émission :
Mots clés :