Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 14 mars 2015
23 min

La Symphonie n°9 (dite du nouveau monde) d'Antonin Dvorak - la cornemuse et l'actu Dingo

Aujourd'hui l'Histoire Dingo vous plonge dans la 9ème symphonie d'Antonin Dvorak que l'on nomme aussi "du nouveau monde", la question de Raphaël à propos de la cornemuse et les nouveautés de disques, livres et spectacles dans l'actu Dingo...

**► Histoire Dingo :**

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique l’histoire de la Symphonie du Nouveau monde d’Antonin Dvorak.
Antonin Dvorak est déjà un compositeur très célèbre, lorsqu’on lui propose en 1892 de partir aux Etats-Unis diriger le tout nouveau Conservatoire de New-York. Il accepte de partir en famille rejoindre le Nouveau monde. Il n’en rêvait pas tant lui qui, à l'âge de 12 ans, était garçon-boucher, sevoit, à la fin du 19e siècle, applaudi dans le monde entier pour sa musique.

Illustration de New York © DR
Illustration de New York © DR

Installé à New-York depuis quelques mois, il crée en 1893, ce qui deviendra l'une des œuvres les plus célèbres de toute l’histoire de la musique, sa Symphonie n°9, dite du Nouveau monde.
Ce Nouveau monde, les Etats-Unis, l’inspirent et voici ce qu’il déclare :

"Il me semble que le sol américain aura un effet bénéfique sur mes pensées, et je dirais presque que vous entendrez déjà quelque chose de cela dans cette nouvelle symphonie. J’ai tout simplement écrit des thèmes à moi, leur donnant les particularités de la musique des Noirs et des peaux rouges."

Dvorak reste seulement 3 ans aux Etats-Unis mais ce voyage l’inspire. Il compose beaucoup, notamment Le quatuor Américain.
Le 15 décembre 1893, au Carnegie Hall, La prestigieuse salle de New-York, le public est sous le choc, le succès est au rendez-vous.

Canregie Hall © Chritopher Kirby
Canregie Hall © Chritopher Kirby

Alors, la Symphonie du nouveau monde va traverser les années, les frontières et va être utilisée dans des films, des publicités, reprise par des groupes de Rock ou inspirer des chanteurs comme Gainsbourg… Rendez-vous compte !
Cette musique est même allée dans l’espace. Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la lune avait pris un enregistrement de la Symphonie du Nouveau monde avec lui ! Dingo non ? Si Dvorak avait su que sa Symphonie ferait parti de la Mission Apollo 11 !

Venez écouter la Symphnie du nouveau monde à l'Auditorium de la Maison de la Radio ce samedi 14 mars à 18h!

► Robot Dingo :

robot banner
robot banner

Raphaël nous a contacté pour connaitre le fonctionnement de la cornemuse. Voici les commentaires éclairés du Robot Dingo à ce sujet!

La cornemuse n’est pas seulement un instrument écossais ! Il y’a des cornemuses un peu partout dans le monde, en Inde par exemple ! Et dans plusieurs régions de France. En Bretagne mais pas seulement; en Auvergne ou dans le Limousin par exemple, ils ont aussi leur cornemuse...en tout cas des instruments qui fonctionnent sur le même modèle. Là-bas, ils les appellent des Cabrettes.

Il s'agit d'une famille nombreuse mais c’est aussi une très vieille famille. On aurait retrouvé des traces de cornemuses en Egypte qui dateraient de 3000 ans avant Jésus Christ !

La cornemuse est un instrument à vent. Pour schématiser, imaginez un gros ballon avec - à ses deux extrémités - deux tuyaux. Un premier tuyau dans lequel vous soufflez pour gonfler le ballon, de l’autre côté un tuyau par lequel s’échappe l’air. Le joueur de cornemuse place le gros ballon sous son bras. Avec son coude il appuie sur le ballon afin de faire sortir l’air.

Une cornemuse et un joueur de cornemuse
Une cornemuse et un joueur de cornemuse

L’air ne sort pas du tuyau par lequel on souffle. Un clapet est installé au bout du tuyau dans lequel qui sert à remplir le réservoir, si bien que ce clapet s’ouvre lorsque l’on souffle dans le tuyau mais emprisonne l’air en se refermant derrière lui si l’on ne souffle pas dedans.
L’autre tuyau est un peu bouché aussi sinon le ballon se dégonflerai tout suite. Il y’a un obstacle et pas des moindre c’est l’anche (un morceau de bois assez fin - du roseau - que l’on retrouve sur les saxophones, les clarinettes ou les hautbois….) C’est elle qui va créer le son. On retrouve souvent sur les cornemuses des anches doubles. C’est-à-dire que deux petits bouts de roseau vont être attachés l’un à l’autre à l’aide d’un fil. Lorsque le joueur de cornemuse va faire pression avec son coude pour faire sortir l’air, l’air va venir se glisser entre les deux anches et les faire vibrer… le son va être amplifié dans le tuyau et modifié dans ce même tuyau puisqu’il est troué. En fonction des trous que l’on bouche avec ses doigts on va faire différentes notes.Comme en jouant de la flûte en somme !
Sur les cornemuses, en fonction des régions ou de leur utilisations, il va y avoir un, deux, trois, quatre tuyaux par lesquels l’air va s’échapper, ce qui permet de créer plusieurs sons à la fois.

Le ballon plein d’air, s'appelle un réservoir. A quoi sert-il? A souffler dans trois anches en même temps et en plus, c’est ce qui fait la caractéristique principale de la cornemuse, grâce à ce réservoir rempli d’air, on peut jouer en continu sans jamais s’arrêter puisque pendant que vous jouez avec vos deux mains, vous pouvez avec votre bouche remplir le réservoir au fur et à mesure en soufflant dans le tuyau d’insufflation !

Téléphone Robot Dingo
Téléphone Robot Dingo

Une question à poser à Robot Dingo? Un seul numéro de téléphone
01 56 40 69 35

► Actu Dingo :

couverture mes première notes de musique
couverture mes première notes de musique

Je ne sais pas si vous connaissez cette collection : Mes petits Imagiers sonores chez Gallimard jeunesse. Un nouveau n° vient de paraître : intitulé Mes premières notes de musique.
8, notes, 8 sons, 8 images à découvrir avec un petit écureuil qui grimpe de branches en branches.
Le livre disque : Mes premières notes de musique parait chez Gallimard jeunesse dans la collection Mes petits Imagiers sonores.

Des spectacles et des concerts pour toute la famille du 17 au 30 mars à Magny Les Hameaux au cours du 13e Festival A tout bout de chant…. Avec Monsieur Lune, Hervé Suhubiette, Les frères Casquettes Debout sur le zinc et même Les têtes raides...

affiche mozart péniche opéra
affiche mozart péniche opéra

Je ne sais pas vous mais moi le samedi et le dimanche matin, j’adore écouter de la musique en prenant mon petit déjeuner. Mais là ce que je vous propose c’est d’aller prendre votre petit déjeuner sur une péniche et d’écouter des extraits de la célèbre flûte enchantée de Mozart : comme par exemple l' Air de la Reine de la nuit dans la Flute enchantée de Mozart que vous retrouverez dans une version ludique pour toute la famille, demain dimanche 15 mars et la semaine prochain, le dimanche 22 mars, à la péniche opéra, Quai de Loire à Paris

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :
Mots clés :