Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 18 avril 2015
22 min

L'Histoire du Soldat de Stravinsky, la question à Robot Dingo et toute l'actu Dingo

Avec la complicité du collège Jean Moulin de Montreuil. Les élèves : Rosa - Lino - Emeline - Séréna - Aristophane - Louis - Louisa, les professeurs : Sterenn et Clémentine pour la 26ème édition de la semaine de la presse et des médias dans l’école dont Radio France est partenaire.

Histoire Dingo

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l’histoire du Soldat d’Igor Stravinsky.
Stravinsky s’installe en Suisse en 1914 quand la guerre éclate entre la France et l’Allemagne. Il rencontre le poète Charles Ferdinand Ramuz en 1915. En 1917, la révolution russe éclate en Russie et Stravinsky comprend qu’il ne pourra plus rentrer chez lui. Avec Ramuz ils imaginent créer avec le moins de frais possible une espèce de petit théâtre ambulant qu’on pourrait facilement transporter d’un endroit à un autre… » voilà comment débute l’histoire du soldat : une histoire de Ramuz, une musique de Stravinsky, une œuvre destinée à être jouée sur les tréteaux d’un théâtre ambulant.
Cette pièce a été écrite pour un récitant (3 personnages : le soldat, le diable et la princesse) et 7 instrumentistes.

Un soldat pauvre vend son âme au Diable contre un livre qui prédit l’avenir. Après un séjour offert par le Diable, il revient dans son village. Mais au lieu de durer trois jours, le séjour a duré trois ans. Lorsqu’il revient dans son village, personne ne le reconnaît.
Le soldat utilise alors le livre pour devenir riche. Mais incapable d’être heureux avec sa fortune, il joue aux cartes contre le Diable, son argent contre son violon. Le Diable se laisse voler le violon et le soldat peut s’enfuir.
Il arrive dans un royaume où une princesse malade est promise par son père le Roi à qui la guérira.
Il réussit cette épreuve et épouse la princesse. Malheureusement, cette dernière cherche à connaître son passé. Le soldat quitte le royaume et sa protection et il est emporté par le diable

Robot Dingo

Robot Dingo
Robot Dingo

Qu’est-ce qu’une symphonie ?

De la musique interprétée par un grand orchestre, c’est de la musique symphonique !
Rappelons les instruments qui forment un orchestre :
Les instruments à cordes avec la famille des violons (violon, alto, violoncelle, contrebasse), les instruments à vent avec la famille des bois (flûte, clarinette) et la famille des cuivres (cors, trompettes) et enfin les percussions.

On peut déduire que la symphonie est une composition pour orchestre. Une œuvre écrite par le compositeur composée de plusieurs mouvements.
Rien n’est figé en musique et elle est toujours en évolution mais pour la symphonie il y a une forme qui sert de référence depuis la seconde moitié du 18e siècle, à cette époque à laquelle Haydn compose plus de 100 symphonies, où Mozart en compose un peu plus de 40 et plus tard Beethoven en composera seulement 9.

Une symphonie standard est en 4 mouvements, donc 4 parties qui se succèdent. Un peu comme dans un opéra, une pièce de théâtre ou un roman, les 4 mouvements ne sont pas indépendants, il y a un fil rouge, une intrigue…
Pour une bonne intrigue, il faut une exposition des faits, des tensions, des moments de relâchements et un dénouement.
C’est la même chose pour une symphonie mais tout ça en musique. Généralement le 1er mouvement, la première partie a un tempo plutôt rapide et elle expose le ou les thèmes de la symphonie. Le 2e mouvement lui est plus lent, comme si l’on restait un peu plus longtemps un peu plus lentement dans une ambiance.
Dans le 3e mouvement on change à nouveau d’ambiance. Un mouvement beaucoup plus rapide que le précédent et qui souvent est composé sur le rythme d’une danse.
Le 4e mouvement est souvent soit du même tempo que le premier donc rapide, soit encore plus rapide que le 1er mouvement. On retrouve les thèmes évoqués dans les parties précédentes et surtout il se termine de manière brillante, avec tous les instruments de l’orchestre qui s’embarque dans un grand final, un peu comme un feu d’artifice.

téléphone Robot Dingo
téléphone Robot Dingo

Un seul numéro pour poser ta question le 01 56 40 69 35

Actu Dingo

La Maîtrise de Radio France Carnet de Bord
La Maîtrise de Radio France Carnet de Bord

Le nouveau disque de la Maîtrise de Radio France "Carnet de bord"
Interprète: Daniel Hill, Maitrise de Radio France
La Maîtrise chante le voyage, la mer et l'aventure...
Les Chansons de bord d'Henry Dutilleux, ainsi que les Chansons populaires de Daniel-Lesur, témoignent d'un engagement assez touchant : celui de renouer après la guerre avec le passé, et de donner à entendre des chansons qui font partie du patrimoine populaire. Celles-ci n'avaient jamais fait l'objet jusqu'à aujourd'hui d'un enregistrement discographique.
Compositeur: Benjamin Britten, Daniel-Lesur, Henri Dutilleux
CD (24 février 2015)
Label: Radio France
ASIN : B00QL4A9TG

Klassiko 28 mars 2
Klassiko 28 mars 2
Klassiko 28 mars 3
Klassiko 28 mars 3
Klassiko 28 mars 4
Klassiko 28 mars 4
Klassiko 28 mars 5
Klassiko 28 mars 5
Klassiko 28 mars 6
Klassiko 28 mars 6
Klassiko 28 mars 7
Klassiko 28 mars 7
L'équipe de l'émission :
Mots clés :