Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 27 juin 2015
23 min

L'Histoire du Boléro de Ravel, qu'est-ce qu'un prélude

Connaissez-vous l'histoire du Boléro de Ravel ? Dimitri souhaiterait savoir : qu'est ce qu'un prélude

Histoire Dingo

Il était une fois dans le monde dingo de la musique classique
Le Boléro de Maurice Ravel

Que veut dire Boléro ?
Un Boléro est une danse espagnole à trois temps, très populaire dans les bals espagnols dès la fin du 18e siècle, mais pas seulement, le Boléro a voyagé, s’est transformé, on le retrouve du côté de Cuba au 19e siècle puis dans le jazz au cours du 20e siècle et même dans la chanson.
L’Espagne, Maurice Ravel adorait l’Espagne, notamment depuis sa rencontre pendant ses études au conservatoire avec Riccardo Vines, pianiste espagnol, qui deviendra l’interprète favori de Ravel. Maurice aimait faire référence à l’Espagne dans ses compositions, la preuve avec la « Rapsodie espagnole », une suite pour orchestre composée en 1907. Un autre exemple de l’influence de l’Espagne dans l’œuvre de Maurice Ravel avec l’heure espagnole, opéra en 1 acte, composé en 1907.
Là encore, on entend l’Espagne ! Mais bizarrement si le Boléro est peut-être l’œuvre la plus célèbre de Maurice Ravel, lui n’avait pas l’air de vraiment l’apprécier, il disait :
« Mon chef-d'œuvre ? Le Boléro, bien sûr ! Malheureusement, il est vide de musique ».

Maurice Ravel
Maurice Ravel

Il faut dire que le rythme, ne change pas du début à la fin.
Au niveau de la mélodie, ce n’est pas franchement mieux, nous retrouvons sans cesse du début à la fin les deux mêmes phrases, la première jouée à la flûte. Cette même mélodie va être reprise juste après, note pour note à la clarinette, vient ensuite la 2e mélodie, jouée au basson et la petite clarinette de reprendre cette même phrase juste après.
Toute l’œuvre est construite sur ces deux mélodies…
« Je voudrais surtout qu'il n'y ait pas de malentendu sur ce travail. Il s'agit d'une expérience d'un type très particulier. Avant sa première représentation, j'avais prévenu que ce morceau de dix-sept minutes n'était constitué que d'un unique et long crescendo ininterrompu. L’écriture orchestrale est simple et directe du début à la fin, sans la moindre recherche de virtuosité ». Voilà ce que dit Ravel de son œuvre, elle n’est qu’un unique et long crescendo.
En musique, crescendo signifie que le son va être de plus en plus fort.
Pour donner cette impression de crescendo, la musique est de plus en plus forte, les musiciens vont jouer plus fort, mais en plus Maurice Ravel fait jouer les deux phrases musicales à de plus en plus d’instruments en même temps, ce qui crée un contraste énorme : au début de l’œuvre seulement la caisse claire donne le rythme puis la flûte qui gentiment donne la mélodie.
Tous les instruments résonnent pour montrer toute la puissance de l’orchestre.

« Pourquoi Ravel a composé le Boléro ? »
À cause d’Ida Rubinstein, une danseuse célèbre du début du 20e siècle. Après avoir dansé dans la célèbre compagnie des Ballets Russes, Ida a créé sa propre compagnie. C’est elle qui a commandé le Boléro à Maurice Ravel, c’est elle qui voulait une danse qui faisait penser à l’Espagne.
Cette rencontre entre Ida Rubinstein et Maurice Ravel crée un ballet incroyable, qui nous plonge dans le sud de l’Espagne. Nous sommes dans une taverne… Une gitane monte sur la table pour danser le Boléro… Tous les hommes la suivent, tous les hommes l’admirent, la danse se fait de plus en plus intense et sensuelle. Ces messieurs sont sous le charme.

Robot Dingo
Robot Dingo

Robot Dingo
Une question de notre fidèle Dimitri
Qu’est-ce qu’un prélude ?
Le prélude sert au musicien à se préparer avant de jouer. A s’accorder, à s’approprier son instrument, à s’entrainer en quelque sorte, sans jouer vraiment la partition.
Très utile dès le 15e siècle pour de nombreux instruments, en particulier ceux qui demandaient un accord. Sur les vieilles partitions pour luth de 1630, il y a des notes, des rondes, mais sans aucune indication de rythme, ni de barre de mesure. C’est ce que l’on appelle le prélude non mesuré, qui au 17e siècle permet au luthiste, de s’accorder et de s’entrainer à jouer, à improviser autour de ces quelques indications. On peut trouver le même genre d’exercice pour les clavecinistes aussi. Les préludes permettaient d’essayer l’instrument, de l’apprivoiser.

Chez Bach il y a des pièces par exemple qui s’intitulent « Prélude et Fugue ». Il a composé deux livres de 24 préludes et fugues que l’on regroupe sous le nom de « Clavier bien tempéré ».
A la renaissance puis à l’époque baroque, on écrivait souvent quelques mesures pour introduire une pièce plus importante, un peu comme un exercice pour les doigts du musicien et pour l’oreille de l’auditeur, c’est ce qu’a fait Bach avec son « Clavier bien tempéré ».
On peut considérer ce prélude comme une œuvre véritable et pas seulement comme une introduction.

Prélude et fugue BWV 848 du Clavier bien Tempéré de Bach, par Céline Frisch | Le live de la matinale

Des années plus tard, le prélude va d’ailleurs devenir complètement indépendant. Chaque pièce a une tonalité différente mais aussi un caractère, un phrasé, un univers différent.
Certains sont tout doux, d’autres beaucoup plus virtuoses
Quelques années plus tard, un autre célèbre compositeur, Claude Debussy écrira de célèbres préludes.C’est une forme qui évolue

Téléphone
Téléphone

Un seul numéro pour poser ta question à Robot Dingo, le 01 56 40 69 35

Actu dingo

Livre-disque

Les petits bonheurs
Les petits bonheurs

Les petits bonheurs
De Amaury, Domitille - Illustré par Olivier Tallec
Domitille et Amaury ré-enchantent certains des plus beaux textes de la chanson française: Charles Trenet, Henri Salvador, Félix Leclerc, Francis Lemarque... Deux chansons subtiles et émouvantes illustrées tout en tendresse par Olivier Tallec et joyeusement arrangées par Marc Demais.
Publié chez Gallimard Jeunesse.

Livre-disque

Les Petits Secrets de Natalie Tual
Les Petits Secrets de Natalie Tual

Les Petits Secrets de Natalie Tual
Chansons et comptines d'ici
Arrangements : Gilles Belouin - Artiste : Natalie Tual - Illustrations : Thanh Portal
Le quotidien des petits chanté par Natalie Tual, la nouvelle star des 2-6 ans !
Ces petits secrets-là sont faits de tendresse, de musique, d’humour, d’igloos, d’un petit loup peureux et de chaussettes. Mais surtout, de petits mots tout doux, de chansons entraînantes que l’on reprend à tue-tête ! Marimba, accordéon, percussions corporelles sont aussi de la partie !
Thèmes : Chansons, Eveil musical, Jazz, Quotidien, Rime
Publié chez Didier Jeunesse

L'équipe de l'émission :