Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 6 décembre 2014
22 min

L'histoire dingo d'un Américain à Paris, Robot Dingo et l'actu

Musique américaine dans l'histoire dingo et les lumières du Professeur Robot Dingo sur la question de Jonathan à propos de la harpe! Tout un programme!

Histoire Dingo :

De la création de George Gershwin :

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l'histoire d'un Américain à Paris de George Gerswhin.

En 1928, le compositeur américain George Gershwin, traverse l'Atlantique pour un voyage en Europe. Dans sa valise, il a rangé une partition qu'il vient de débuter et pour laquelle il s'est inspiré de son premier voyage à Paris, 5 ans auparavant : la pièce s'intitule Un américain à Paris.
Ce voyage est important pour Gershwin il rencontre de nombreux compositeurs européens mais surtout il fait la connaissance de Maurice Ravel avec qui il se lit d'amitié et échange de nombreuses idées et techniques musicales.

A 30 ans, lorsque Gershwin revient en France, il est déjà célèbre dans de nombreux pays pour une de ses compositions qui a éblouit tout le monde. La Rhapsodie in blues, vous dira peut être quelque chose; cette grande envolée de la clarinette !
Les compositions de Gershwin sont typiquement américaines : mélodies traditionnelles, jazz et musique dite classique européenne. Vous mélangez le tout, vous y ajoutez un brin de modernité et vous obtenez la musique de George Gershwin.

Décembre 1928, devant des milliers de spectateurs, interprété par le New-York Symphony Orchestra, voici le poème symphonique an American à Paris. Qu'est ce qu'un poême symphonique? C'est une œuvre généralement en 1 mouvement écrite pour un grand orchestre, un orchestre symphonique. La musique est descriptive, elle raconte une histoire. Elle peut être inspirée d'un livre, un tableau, un paysage.

Allez suivez moi, on va sur les champs !

George se ballade dans Paris. Il descend les célèbres Champs-Elysées… L’Atmosphère est joyeuse ! Il y’a du monde, beaucoup de voitures, partout… Les voitures se poussent et les taxis klaxonnent…Vous n’avez pas rêvé ! Le jour de la première représentation à New-York, George Gerswhin a utilisé de véritables klaxons de Taxi parisiens qu’il avait ramené de son voyage… Des klaxons dans un orchestre c’est drôle non ?

En chemin pour la rive gauche et le célèbre quartier latin, George passe devant les Théâtres et les Music-hall.
Il approche de la Seine. Ecoutez le cor anglais… George empreinte le pont qui enjambe le fleuve… Il y’a un petit vent mais le soleil brille… tout est calme comme suspendu entre les deux rives de Paris…
George est un peu nostalgique, écoutez le thème au violon…Il pense à son pays, les Etats-Unis… Et voici un blues, une musique typiquement américaine joué à la trompette.

En attendant, notre George s’est arrêté à la terrasse d’un café du côté du boulevard Saint Germain… Il y rencontre un compatriote américain… Ca se fête ! La trompette et sa sourdine reviennent en piste pour nous faire danser le Charleston, vous êtes prêt ?
Ce Charleston donne envie à George de danser et de chanter toute la nuit dans les rues de Paris. Il n’ira se coucher, qu’au petit matin, lorsque le soleil fera son apparition derrière l’Ile de la cité…

bandeau american 603*380
bandeau american 603*380

Question de Jonathan au Professeur Robot Dingo :

Robot Dingo
Robot Dingo

« Dans quel ordre se classe la harpe dans les instruments à cordes ».

Je crois que l'on ne peut pas parler d’ordre pour un instrument mais plutôt de famille ou de catégorie.
Petit rappel pour tout le monde. Dans un orchestre, il y’a la famille des bois, comme le basson ou la clarinette.
Les cuivres comme le trombone ou la trompette.Les percussions comme le triangle ou les marimbas.
Mais aussi la famille des cordes avec des instruments qui se jouent de trois manières : frappés comme le piano, frottés comme le violon la plupart du temps ou pincés comme le clavecin ou la fameuse harpe qui nous intéresse aujourd’hui !

Pour jouer de la Harpe et pour créer un son, il faut pincer la corde entre ses doigts pour la faire résonner… Je vous propose un petit atelier d’exercices pratiques pour bien comprendre ce qu’il se passe quand on pince une des cordes de la Harpe. Munissez-vous d’un élastique.
Prenez-le et tendez-le au maximum entre deux doigts.Et maintenant, pincez un des deux cotés de l’élastique et faites le vibrer !

Vous venez de comprendre le principe des instruments à cordes pincées comme la harpe ! Et cela fait bien longtemps qu’on l'utilise pour faire de la musique. La harpe est peut-être l’instrument à cordes le plus vieux du monde ! Son vieil ancêtre serait l’arc musical, une corde tirée entre les deux extrémités d’une branche de bois tendue de la forme d’un arc comme pour le tir à l’arc… On utilise cet instrument en frappant sur la corde à l’aide d’un petit morceau de bois et en utilisant sa bouche ouverte placée au niveau de la corde, comme caisse de résonnance.

Puis cet instrument a évolué et s’est transformé au cours des années et au fil de ses voyages. On retrouve la trace d’une harpe qui ressemble beaucoup à celle que l’on connaît aujourd’hui, en Egypte, il y’a 2000 à 3000 ans avant Jésus-Christ !

La harpe comporte 47 cordes… mais seulement celles qui sont dans les orchestres car il existe plus d’une dizaine de harpes différentes. Les diatoniques, les chromatiques, les triples ou même les celtiques…la harpe n’est pas seulement un instrument pour jouer de la musique classique, c’est aussi un instrument traditionnel que l’on utilise seul ou dans un groupe, pour accompagner un violon ou une chanson ! Elle a évolué de différentes manières en fonction des régions du monde dans laquelle elle se trouvait et de son évolution.
Ouvrez l’œil, les harpes sont partout !

jeu de harpe
jeu de harpe
Pour poser ta question : 01 56 40 69 35
Pour poser ta question : 01 56 40 69 35

Actu Dingo :

- Festival : Festival Tout-Ouïe. Marne-la-Vallée

La ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-La-Vallée propose de nombreux spectacles jeunes publics notamment dans le domaine du théâtre et des arts de la scène. En ce moment vous pouvez suivre la programmation du Festival tout’ouïe, qui propose un trentaine de concerts et de spectacles musicaux pour petits et grands, de l’Enfant et les sortilèges aux musiques de films d’Ennio Morricone en passant par un tour du monde de la chanson, vous devriez trouver votre bonheur dans la programmation de ce festival Tout’oui, toutes les informations sont sur le site internet de la ferme du buisson. Et peut-être aurez-vous envie d’aller demain, dimanche 7 décembre, voir le spectacle Wanted Joe Dassin : un western musical autour des premières chansons de Joe Dassin, c’est à 14h30, dès 6 ans !

tout-ouïe Festival
tout-ouïe Festival

- Spectacle : L'histoire de Babar l'éléphant - Théâtre National de Toulouse - TNT

L’histoire de Babar le petit éléphant imaginé par la metteur en scène Agathe Mélinand du 9 au 19 décembre au Studio du Théâtre National de Toulouse avec en scène le pianiste Charles Lavaud et la comédienne et récitante Eddy Letexier. Babar le petit éléphant de Francis Poulenc.

© Jean de Brunhoff
© Jean de Brunhoff

- Livre-disque : deux sorties chez Anacrouse

Le dernier sorti s’intitule The Cats. Dans une atmosphère inquiétante, nous suivons les aventures de Tom et de son chat embarqué dans un monde parallèle où la mutation féline fait rage. Le texte est bien écrit, l’histoire tient la route mais en plus il y’a un disque dans lequel nous retrouvons la musique de George Gershwin oui toujours lui… comme cette mélodie de I got rythm.
Et dans la même collection Anacrouse est paru aussi il y’a quelques temps Julie et les sortilèges une histoire dans laquelle se confronte rêve, réalités et créatures étranges, le tout illustré par la musique de Sergeï Prokofiev, Les visions fugitives !

pochette the cats
pochette the cats
L'équipe de l'émission :
Mots clés :