Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 10 octobre 2015
24 min

L'histoire des "Children's Corner de Debussy - Qu'est-ce que le rôle du 1er violon avec Thibault Noally

Découvrez les 6 petites pièces pour piano de Debussy : Les Children’s Corner. Thibault nous expliquera, qu'est-ce qu'un "violon solo" dans un orchestre. Répondez à la question quizz pour gagner des places en famille.

Histoire Dingo

Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l’histoire des Children’s Corner de Claude Debussy
« Children’s Corner », signifie en anglais « Le coin des enfants ».

Children’s Corner
Children’s Corner

Claude Debussy est un de nos plus grands compositeurs français. Il est né en 1862, à Saint-Germain-en-Laye, réfugié dans le sud pendant la guerre de 1870, c’est au bord de la mer méditerranée, chez sa tante Clémentine que Debussy débute ses premières leçons de musique.

La guerre passée, il entre au Conservatoire de Paris, il étudie le piano, le solfège, l’harmonie. A 17 ans il compose ses premières mélodies, « Madrid », sur un texte d’Alfred de Musset.
5 ans après sa première mélodie, il compose « l’enfant prodigue », avec celle-ci Debussy remporte le 1er Grand prix de Rome, ce qui lui permet de faire ses valises pour l’ltalie où il devient pensionnaire de la Villa Médicis. Là-bas il compose plusieurs œuvres mais il a hâte de rentrer à Paris et de vivre la vie de bohème.
En 1892 et 1894, il compose le « Prélude à l’après-midi d’un faune » qui est devenu un tube.
Quelques années plus tard, il écrit une partition toujours aussi célèbre, l’Opéra « Pelléas et Mélisande ».

Claude Debussy et Emma Barnac
Claude Debussy et Emma Barnac

Il se marie en 1899 avec Lucie Texier. Mais, rencontre 4 ans plus tard, une chanteuse Emma Bardac. Il tombe fou amoureux d’elle. Sa femme l’apprend, elle tente de se suicider.
Malgré tout, il divorce et part vivre avec Emma Bardac. Ensemble ils ont une fille, Claude-Emma que Debussy surnomme Chouchou. C’est pour elle qu’il compose les Children’s Corner.

Claude Debussy et Choucou
Claude Debussy et Choucou

Lorsqu’en 1908 Claude Debussy compose ses Children’s Corner, voici ce qu’il écrit à sa fille : « A ma très chère petite chouchou, avec les tendres excuses de son père pour ce qui va suivre ».
Les Children’s Corner sont 6 petites pièces pour piano
Doctor Gradus ad Parnassum
Jimbo's Lullaby (Berceuse des éléphants)
Serenade for the doll (Sérénade à la poupée)
The snow is dancing (La neige danse)
The little shepherd (Le petit berger)
Golliwog's cake-walk (la marche de la poupée de chiffon)
Dans ces petites pièces Debussy compose des mélodies, espiègles, délicates, drôles ou tendres comme celle intitulée Jimbo’s Lullaby
Après cet épisode, Claude Debussy écrit une sérénade à la poupée puis un morceau très doux, très calme, The Snow is dancing.
Après The Snow is dancing, Debussy compose une mélodie intitulée « The Little Shepherd », une pièce que Claude-Emma jouait sur le piano de son père, d’après le témoignage de Marguerite long.
Dans sa dernière pièce de Children’s Corner, Debussy écrit un « Cake Walk » une danse que l’on joue et que l’on pratique de l’autre côté de l’Atlantique. On sent l’influence de la musique noire américaine et donc du jazz qui commence à pointer le bout de son nez du côté de la France.

Question / Réponse

Que signifie être violon solo ?

Thibault Noally et les Musiciens du Louvre
Thibault Noally et les Musiciens du Louvre

Pour y répondre notre invité Thibault Noally, violon solo des Musiciens du Louvre-Grenoble dirigé par Marc Minkowski

Quizz Dingo

Téléphone
Téléphone

A gagner en téléphonant au 01 56 40 69 35

En répondant à la question posée en fin d’émission
Ne pas oublier de nous laisser ton nom, ton numéro de téléphone et une adresse email

Des places à gagner pour le

Samedi 17 octobre, 11h, auditorium de Radio France
Si l’Orchestre m’était conté

Si l’Orchestre m’était conté
Si l’Orchestre m’était conté

Maurice Ravel : Ma Mère l’Oye
Christophe Fiat, auteur
Irène Jacob, récitant
Orchestre Philharmonique de Radio France
Vasily Petrenko, direction
En coproduction avec France Culture
A partir de 6 ans

En entremêlant étroitement les mots à la musique, l’auditeur/spectateur peut ressentir profondément la musique liée à la dramaturgie. C’est une autre manière de susciter le désir de l’écoute, particulièrement adaptée aux jeunes oreilles. C’est aussi une belle occasion d’explorer des œuvres littéraires et des contes souvent célèbres, de les confier à des auteurs et des comédiens, compagnons de route des fictions de France Culture.

L'équipe de l'émission :