Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 20 février 2016
24 min

L'histoire de la Vie Brève de Manuel de Falla. Gaelle Solal nous parlera de son instrument la guitare

Au programme de votre matin l’histoire de La Vie brève un drame lyrique en deux actes composé par Manuel de Falla en 1904-1905. Une invitée de marque la guitariste Gaelle Solal.

Ø Histoire Dingo
Il était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l’histoire de la Vie Brève de Manuel de Falla.
Nous voici en Espagne les castagnettes qui résonnent et les pieds des danseurs de Flamenco qui claquent le sol.
Le flamenco, les castagnettes, les guitares et les danses endiablées. Cette musique sent bon le soleil, ce matin nous sommes en Andalousie en Espagne.
Une région où l’on fait beaucoup la fête, des fêtes religieuses, mais aussi des fêtes populaires. La musique et la danse sont partout. L’Andalousie est la terre du flamenco.

À ÉCOUTER

Manuel de Falla extrait de la Vie Brève Acte I

C’est donc sur ces terres andalouses qu’est né en 1876, Manuel de Falla, à Cadix. Enfant, il n’a pas entendu que du flamenco. Sa mère était pianiste et elle aimait inviter d’autres musiciens chez elle pour jouer des duos, des trios, des quatuors.
De Falla jouait du piano, mais sa passion, son péché mignon, l’opéra. Son instrument préféré était la voix. Quand il déménagea à Madrid pour ses études de piano, il se rendait le plus souvent possible voir des zarzuelas, un genre d’opéra espagnol, entre l’opéra, l’opérette, le théâtre, la comédie musicale. Souvent ce sont des histoires populaires, de la vie de tous les jours.
Et donc, Manuel de Falla a voulu devenir compositeur de zarzuela !
La Vie brève, l’œuvre est typiquement dans un genre entre l’opéra et la zarzuela. Il la compose en 1904/1905.
C’est une histoire d’amour. Une histoire d’amour tragique et on le comprend quasiment dès le début de l’œuvre :
La scène se déroule à Grenade, dans la cour d’une maison de Gitans… Sur scène, Salud, la gitane, chante son désespoir. Elle attend son beau et riche fiancé Paco, mais il y a quelque chose qui ne va pas. Dès le début de l’œuvre, on pressent que cette passion amoureuse va mal tourner. Notre héroïne, Salud, chante : « La fleur qui nait avec l’aurore se meurt quand se meurt le jour. Que les fleurs sont heureuses. A peine si elles savent le malheur qu’est la vie ».

À ÉCOUTER

Manuel de Falla extrait de la Vie Brève Acte II

Paco, son fiancé la rejoint pour lui dire qu’il l’aime…. Il lui promet de ne jamais la quitter. Mais ce que Salud ne sait pas, c’est qu’il est promis à une autre femme, une femme de son rang, de sa caste. Evidemment Salud ne l’apprendra qu’au deuxième et dernier acte et à la fin de la Vie Brève, elle en mourra !
Entre le premier et le second acte, Manuel de Falla compose un magnifique interlude symphonique, avec des chœurs.
Manuel de Falla est venu vivre plusieurs années à Paris. Il a beaucoup appris auprès de compositeurs tels que Claude Debussy ou Paul Dukas.
Et eux aussi, on beaucoup apprit auprès de Manuel de Falla, car les compositeurs français à la fin du 18e début du 19e siècle aimaient beaucoup l’Espagne. C’était une véritable source d’inspiration pour eux.
Ce séjour en France a permis à De Falla de produire enfin La vie Brève, jouée pour la première fois en France, à Nice en 1913, puis quelques mois plus tard à Paris, dans la grande salle de l’Opéra-Comique.
Les Français ont adoré cette histoire d’amour tragique !

Ø Question / Réponse
La guitare ?
Notre invitée est la guitariste Gaëlle Solal qui se produit dans le monde entier et de salle en salle avec sa guitare !

Ø Quizz Dingo :

Des livres à vous faire gagner.
En téléphonant au 01 56 40 69 35
En répondant à la question posée en fin d’émission

Ne pas oublier de nous laisser ton nom, ton numéro de téléphone et une adresse email
Un tirage au sort sera effectué pour désigner le gagnant !

Ø Coup de cœur pour un Opéra-événement, gratuit et que vous pouvez voir exclusivement sur internet ce dimanche, le 21 février à 18h. Il s’agit en fait plus précisément d’un web opéra de Marc Olivier Dupin et Ivan Grinberg. Un web opéra à découvrir en famille, intituléLe Mystère de l’écureuil bleu enquête à l’Opéra-comique. Vous vivrez les préparatifs du grand gala d’inauguration de l’Opéra-Comique… Mais pendant ces préparatifs, il va se passer de drôle d’évènement et la chanteuse, qui s’appelle Adèle va mener l’enquête !

Le Mystère de l’écureuil bleu de Marc Olivier Dupin et Ivan Grinberg c’est un web opéra que vous pouvez retrouver dimanche en direct à 18h sur le site de l’Opéra-Comique et sur le site Arte concert.

L'équipe de l'émission :