Klassiko Dingo
Magazine
Samedi 23 janvier 2016
24 min

L'histoire de "la Fille du régiment" de Donizetti - Orsay en fête

Au programme de ce Klassiko dingo, un histoire d'amour, trois jours de fête au musée d'Orsay et notre coup de cœur "chouchou voyage encore" avec la voix de l'actrice Catherine Jacob aux éditions Anacrouse.

Histoire DingoIl était une fois dans le monde Dingo de la musique classique, l’histoire de la « Fille du régiment » de Donizetti.
Une fois n’est pas coutume dans l’univers de l’opéra, « La fille du régiment » est une histoire d’amour entre Marie et Tonio, une histoire d’amour impossible.

« La Fille régiment » ça raconte quoi ?

À ÉCOUTER

La Fille du Régiment - Donizetti Acte I

Acte I : dans les montagnes du Tyrol… Une histoire de militaire.
Les soldats français du 21e régiment sont dans les montagnes du Tyrol. Ils rencontrent des Tyroliens et surtout la marquise de Berkenfield qui était en route pour son château.
Au milieu de tous les soldats du 21e régiment, il y a une fille, la fille du régiment, elle s’appelle Marie. Toute petite elle a été recueillie par le régiment et a grandi au bruit de la guerre et comme un soldat elle a du cœur, chante-t-elle.

La Fille du Régiment - Donizetti N.Dessay
La Fille du Régiment - Donizetti N.Dessay

Marie a promis au Sergent Sulpice d’épouser un des soldats du régiment quand elle sera prête à se marier. Le problème c’est que Marie est tombée amoureuse d’un jeune Tyrolien qui lui a sauvé la vie, lui aussi d’ailleurs est tombé amoureux d’elle.
Marie et Tonio s’aiment et trouvent une solution pour pouvoir se marier, il suffit que Tonio, le Tyrolien s’engage dans l’armée française et intègre le 21e régiment. Ce qu’il fait ! Mais revirement de situation, la marquise de Berkenfield qui rentrait dans son château et le sergent Sulpice découvrent que la petite Marie est la nièce de la marquise et qu’elle est sa seule héritière. Marie doit partir avec elle, Tonio est désespéré et Le régiment triste de se séparer de sa fille. Marie chante sa romance « Il faut partir mes bons compagnons d’armes, loin de vous, m’enfuir »

Acte II : Dans le château de la marquise de Berkenfield

À ÉCOUTER

La Fille du Régiment - Donizetti Acte II

La marquise tente d’éduquer Marie et de lui apprendre les bonnes manières.
Marie a plutôt envie de rejoindre ses amis du régiment plutôt que d’apprendre à bien chanter.
Marie donnerait toute sa vie pour pouvoir leur serrer la main.
Quand d’un seul coup : coup de tambour… Ce sont ces amis du régiment, elle retrouve la joie et elle chante : Salut à la France
Elle retrouve ainsi Tonio qui demande sa main, en vain.
Revirement de situation encore une fois on apprend que la marquise n’est pas la tante de Marie mais sa mère ! Peu importe le mariage doit avoir lieu. Les invités arrivent, mais au moment où Marie est prête à signer son contrat de mariage, le régiment débarque « au secours de notre fille, nous accourons tous ici ».
Heureusement, la marquise finit par se résigner, Marie ne se mariera pas avec le fils de la duchesse, mais avec l’élu de son cœur : Tonio.

Une question / une réponse Nous recevons à l’occasion d’Orsay en fête, 3 jours en musique avec la Garde Républicaine
du 22 au 24 janvier 2016, la commandante Aurore Tillac, chef du chœur de l’Armée française.

Le musée d’Orsay et l’orchestre de la Garde républicaine vous proposent une grande fête musicale et populaire dans tous les espaces du musée.
Près de 400 musiciens donneront une vingtaine de concerts et moments musicaux, tous gratuits, dans la nef des sculptures devenue « agora musicale », dans la salle des fêtes et les galeries du musée.
Musée d’Orsay
1, rue de la Légion-d’Honneur
75007 Paris

QuizzA gagner nouveau le nouveau conte musical sur Debussy "chouchou voyage encore" avec la voix de l'actrice Catherine Jacob aux éditions Anacrouse.

chouchou voyage encore
chouchou voyage encore

Une fois encore, la pianiste et auteur, Isabelle Lecerf-Dutilloy, nous transporte dans un fantastique conte musical qui s’adresse aux plus jeunes, avec des morceaux choisis de Claude Debussy, empreints d’humour, d’espièglerie, d’émotion et de tendresse.
Des compositions délicates, imaginées pour sa fille de trois ans surnommée « Chouchou » et ses jouets bien-aimés que le papa-compositeur voulait animer.
L’illustration musicale de ce livre, avec les six pièces du recueil des « Children’s corner » et de larges extraits de « La boite à joujoux - ballet pour marionnettes » est une invitation au rêve.
Un conte écrit par la pianiste-auteur Isabelle Lecerf-Dutilloy, conté par Catherine JACOB et illustré par Eric Meurice.

  • Pour échapper à l’autorité de sa nurse Anglaise, Miss Dolly, Chouchou s’envole avec ses « doudous » à dos d’éléphant bleu.
    Elle atterrit au sommet d’une montagne enneigée, où des Papaoutiens s’amusent autour d’une musique bien plus vivante que ses gammes de piano obligatoires…*

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :